Ca sonne occupé

28 novembre 2004 à 17:40

Je me souviens avec nostalgie du temps où le seul moyen de me contacter était par mon téléphone fixe, et qu’il suffisait pour avoir la Paix et se couper temporairement du monde, de décrocher le combiné pendant un jour ou deux. J’ai ces derniers jours la nostalgie de ce stratagème simplissime.

En fait, depuis que j’ai Internet (car un portable s’éteint très facilement et n’est donc pas un gros obstacle), je ne m’étais pas rendue compte à quel point j’étais fréquemment sollicitée. Mails, notifications, messages privés, publicités, etc… Une centaine de messages arrivent quotidiennement dans ma boîte, m’exortant à une plus grande sociabilité. Sauf que ce n’est pas du tout l’humeur du moment. Je n’avais pas remarqué tout cela jusqu’il y a deux jours, peut-être trois, où morte de fatigue toute à la fois physique et morale, j’ai décidé de prendre quelques jours de vacances vis à vis de mes congénères internautes. Dormir les trois quarts du temps et surfer tranquillement le reste du temps semblent profondément incompatibles avec la communauté avec laquelle je me suis liée ces derniers mois.

Pourtant je n’ai rien contre aucun d’entre eux, je ne me suis disputé avec personne (de ma part c’est même étonnant car cela arrive souvent, caractère explosif oblige), je ne suis pas vexée ni rien, je veux juste être au calme. Pendant quelques jours. En l’espace de 24h, pourtant, les mails inquiets inondaient ma boîte de réception. Ne peut-on pas s’absenter quelques temps ? Cela semble opressant et me décourage de réattaquer, retourner sur les lieux que je fréquente, répondre aux mails, etc…

Chose d’autant plus ironique que pendant un certain temps, du fait de mon déménagement imminent, je n’aurais pas de connexion, et vais m’en plaindre, forcément. Mais actuellement je ressens comme une saturation, et je sens l’éloignement temporaire nécessaire avant d’arriver à l’extremité qui ne plairait à personne : claquer la porte, me trouver un nouveau pseudo, et tout recommencer au sein de nouvelles communautés. Ce serait tout de même dommage ! Seulement visiblement, on ne peut prendre de vacances d’Internet en toute impunité.

par

Pin It

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.