Cachez-moi cette série que je n’Oz voir…

15 janvier 2007 à 18:41

Fuck ! Devoir attendre tout le mois de janvier… et tout le mois de février… et quelques jours en mars… ça en fait du temps à attendre. C’est pas comme si la vie étant en suspens d’ici-là (au contraire, c’est le moment de trouver des subventions) mais la sortie de la première saison de la merveilleuse série Oz semble encore trop lointaine pour être réelle. Pourtant cette semaine, ce même coffret sort en Belgique (mouais, j’vous retiens, les Belges, une fois !), ce qui donne tout de même un peu de consistance à cette release providentielle.

Rappel des faits : c’est pas facile d’être Ozoïno-maniaque. J’avais découvert la série il y a plusieurs années grâce à mon enregistreuse de l’époque, qui avait pris le risque de me prendre un épisode au hasard afin de me permettre de compléter ma COLLECTION. Lorsque j’ai vu la cassette, ce n’est pas simplement le postérieur rebondi de Kirk Acevedo en cellule d’isolement qui m’a convaincue de poursuivre l’expérience : c’est la noirceur intense qui se dégageait de la série. Ont suivi plusieurs enregistrements plus ou moins scrupuleux que j’ai dévorés avec impatience -mais jamais de nuit.

Hélas, mon enregistreuse a disparu du paysage au bout de quelques temps… fort heureusement, M6 n’a pas tardé à enchaîner sur la première saison (inédite) de Oz, genre en 20e partie de soirée, mais c’est pas grave. En dépit du fait que je captais la chaîne à grand’peine, j’ai donc religieusement enregistré chaque épisode, et regarder avec amour (ou ce qui peut s’en rapprocher quand on parle de cette série).

J’aurais dû le sentir venir : à caser une pub pour Serieclub avant, pendant, et après les diffusions des épisodes, il n’était pas difficile de comprendre que cette diffusion servait d’appât pour la chaîne câblée. Je me demande d’ailleurs si ça a marché. Toujours est-il qu’en plein émeute -CLAC ! Plus rien. M6 n’a jamais eu les tripes de diffuser la seconde saison. Trop violent, qu’ils disaient. Comme si la première saison était tendre, et comme si l’heure de diffusion laissait un quelconque doute au sujet du public qui parvenait à voir la série. Pffeu !

Donc : drame. Il m’a fallu attendre d’avoir Série Club temporairement pendant le premier trimestre 2005 pour enfin voir… la fin de la dernière saison. Gmbl…

Et pourtant, en dépit de tous ces inconvénients, et de ma découverte complètement décousue de cette série, je suis et reste complètement amoureuse de chacun des aspects de cette série (dont mais pas seulement, Christopher Meloni, il fallait que ce soit dit !). J’ai pu toucher du doigt une profondeur d’écriture, et une qualité de jeu, qu’on voit rarement ailleurs.

Ce coffret DVD, et de surcroît à ce prix ridicule (surtout au vu de ce que la FNAC consent à le vendre en import) : IL ME LE FAUT !

par

,

Pin It

Et pour ceux qui manquent cruellement de lecture…

3 commentaires

  1. Eske dit :

    Ben quoi, les éditeurs DVD nous aiment c’est pas notre faute.
    Tiens d’ailleurs la saison six de Gilmore Girls sort aussi ce mercredi, c’est mes soeurs qui vont être contente oui je les ai converties aux séries, j’assume ma tâche de grand frère).

  2. ladyteruki dit :

    Ouais, pour Gilmore Girls j’vous garde aussi un chien de ma chienne, justement. Faites tourner, les mecs ! Gardez pas tout pour vous !!!

    (faudra à l’occasion qu’on m’explique pourquoi le marché belge semble plus rentable aux éditeurs, quand même)

  3. Eske dit :

    C’est surtout que les prix sont vachement meilleurs (alors que la taxe est 2% plus haute).

    Y a aussi le fait que les séries sont mieux diffusées : Gilmore Girls c’est le gros carton de Club RTL, elle a déjà été diffusée deux fois en daytime.

    Oz a été diffusée à 22h30 sur Club RTL (et Plug aussi je pense), du coup elle a surement attiré plus de monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *