Le souvenir imaginaire

16 janvier 2007 à 23:53

Pour une raison étrange, parfois, on a un souvenir vivace d’une chose… qui n’a pas existé.
Tenez, prenez le cas d’une téléphage (appelons-là Truc, pour préserver son anonymat) qui aurait toujours gardé en mémoire des images fugaces d’une série qu’elle regardait alors qu’elle avait à peine une dizaine d’années. Et j’vous dit ça, elle a bien plus de 15 ans aujourd’hui (limite 25, voyez ?) alors imaginez un peu ! Donc le souvenir est flou, mais les sentiments qui se raccordent à la série, eux, sont bien là : la série était formidable, intéressante, avec de l’aventure, un beau héros, grand et solide, et aussi une très jolie fille qui s’appelait Médéa. Et dans le pilote, le beau héros, grand et solide, rencontrait Médéa et se lançait dans une quête initiatique.

Voilà que, donc, des années passent, et… Truc, avons-nous dit ? Truc tombe par le plus extraordinaire des hasards sur la série en question. Et alors, putain de hasard, quand même, en plus c’est le pilote.
Un truc de dingue.
Ça a rendu Truc dingue d’ailleurs.
Donc naturellement elle s’est empressée de regarder ça. Le cœur battant, elle lance son épisode, prête à retrouve le beau héros, gr… grand et… C’EST QUOI CE NABOT ? Non, c’est le héros ?! Il va grandir en cours d’épisode. Il DOIT grandir en cours de pilote. C’est logique. C’est comme ça. S’il ne le fait pas c’est n’importe quoi. C’est la perte de tous m… ses repères (à Truc).

Et pourtant non, les faits sont là : Jay est vraiment un petit nabot. Il parle comme un enfant et c’est plutôt normal à vrai dire, puisque c’est un enfant.
La vérification sur les sources habituelles est de rigueur : Truc a peut-être confondu avec une autre série ? Non. Bon alors elle est tombée sur un remake ? Non. Alors quoi ?

Alors il semblerait que Truc ne se rappelait pas d’une série. Elle se rappelait d’un épisode (probablement deux saisons plus tard d’ailleurs). Peut-être, ça reste à confirmer.
Car aujourd’hui Truc a vu le pilote de L’Odyssée imaginaire, une série qu’elle pensait connaître mais qu’elle voulait retrouver, et qu’en fait elle a découverte !

Une fois qu’on a décollé le souvenir ému de ce que l’on voit vraiment (comme si on retirait un fin film plastique recouvrant une photo), on s’aperçoit néanmoins que la série, bien qu’ayant visuellement vieilli (elle a quand même pris une quinzaine d’années dans les pattes), est plutôt bien conservée. Le passage où Jay tombe dans le coma, par exemple, est soutenu par une jolie métaphore parfaitement rendue, pas trop lourde mais bien conçue. Le dialogue où Jay explique ce qu’est une famille à l’un des enfants perdus de son monde imaginaire est aussi plutôt bien écrit. Et l’amie de Jay, Donna, est quant à elle une comédienne plutôt talentueuse pour son âge, très naturelle… qui donne de l’âme et une certaine forme de sensibilité à toutes les scènes où elle est présente.

Beaucoup de qualités, en somme, même si ce n’était pas celles dont… Truc ? Ce n’était pas celles dont Truc pensait se souvenir. Mais qu’importe, car puisqu’elle a ses propres qualités, L’Odyssée imaginaire n’a plus lieu d’être fantasmée. Elle devient un élément à part entière de la téléphage-o-thèque, avec toutefois cette légère note sentimentale : en plus, la saison 3, elle était bieeeeen.

Enfin, je crois.

par

,

Pin It

Et pour ceux qui manquent cruellement de lecture…

3 commentaires

  1. Maxx dit :

    Dis ça passait pas sur france 3 ?

    Le seul truc dont je me souviens c’est le gamin allongé sur son lit.

    la série a 15 ans cette année.

  2. ladyteruki dit :

    Alors ça, je n’arrive pas à m’en souvenir. J’aurais dit LA CINQ, moi, mais… après vérification, la chaîne a fermé ses portes en avril 92. Ce qui tendrait à me donner cent fois tort. Donc France3, très possible.

    Au fait si ya des curieux ou des nostalgiques, j’ai le générique.

  3. Maxx dit :

    c’est bon pour le générique, je suis tombé là dessus

    http://perso.orange.fr/michael.jaud/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *