I hear the clock ticks, and think of you

9 novembre 2007 à 1:51

J’ai envie de l’appeler, mais nous n’avons plus rien à nous dire. Alors je regarde défiler les heures en me disant que je finirai bien par m’évanouir de sommeil.

Ca finira par me passer.

par

Pin It

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.