Torture

17 janvier 2008 à 14:55

C’est vraiment pénible d’être DOM THOM, j’en ai la conviction.

Depuis ce matin, ce n’est pas de sa santé qu’elle se plaint (une fois n’est pas coutume)… mais de tout le reste. C’en serait comique si ce n’était pas si exagéré.

Il n’y a plus de papier dans l’imprimante couleur… « Rha, c’est pas vrai ça… ah ça m’énerve » Elle peut tenir 5 bonnes minutes comme ça. Sur le papier. De l’imprimante. Qui est derrière elle. Elle a juste à faire pivoter sa chaise et recharger le bac. Mais c’est insoutenable.

Comme le dossier qu’elle a fait hier en toute hâte a essuyé quelques remarques assassines (notamment la mienne sur le fait qu’il n’y avait pas de dossier en double pour Monsieur Patron), et que le dossier a évidemment été distribué par mes soins hier, elle doit repartir de zéro et ça lui prend un temps fou. C’est ce qu’elle faisait ce matin quand je suis arrivée, et c’est ce qu’elle fait encore pendant que je vous parle. Certes, entre temps, elle s’est surpassée : elle a décalé une réunion (10mn de travail intense pendant lequel il a fallu envoyer un mail et appeler pour réserver une salle) et commencé à apporté quelques corrections à l’agenda (un dur labeur qui a là aussi duré 10 mn, le temps d’ajouter un RDV dans le tableau Word puis le diffuser par mail… entre parenthèses elle s’est trompé pour deux destinataires qui lui ont fait remarquer par retour de mail que, non, cet agenda confidentiel ne les concernait pas… heureusement que ce ne sont que des mails internes, hein, manquerait plus qu’elle contacte la presse maintenant).

Elle sue donc sang et eau et, forcément, et donc elle est de mauvaise humeur, forcément. Mais le bon côté des choses c’est que c’est le 4e jour où elle s’occupe d’un dossier pour une réunion qui a eu lieu à 11h30 ce matin (je vous laisse savourer l’ironie de la chose). C’est toujours ça à rien foutre de concret.

Ah, apparemment elle se prend aussi la gueule avec la gestionnaire qui refuse de passer la commande de 800 euros pour les fournitures  parce que le bureau de Mme NuméroTrois, il dépense ça en un mois, certes, mais c’est le rang hierarchique au-dessus. On a bien envie de répondre que c’est notre seule commande depuis 6 mois et que si ça continue je vais venir lui filer les documents des dossiers et elle cherchera elle-même les chemises dans lesquelles les ranger ! Pour une fois que je suis d’accord avec DOM THOM, quand même… Moi qui continue de chaparder dans les armoires des secrétariats alentours pour le moindre stylo, je suis pas prête d’avoir mes fournitures.

Toujours est-il que ça ne risque pas d’arranger sa mauvaise humeur.

par

Pin It

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.