Presque 19h…

18 février 2008 à 18:50

Il est 18h47 et, à l’issue d’un appel perso d’environ 1 heure, DOM THOM rentre chez elle. Ou peut-être pas vu comme elle s’est arrosée de parfum. Ca expliquerait aussi les sous-entendus graveleux au téléphone, d’ailleurs (je progresse en langues étrangères moi, c’est fou).

Il n’empêche que, n’ayant rien foutu de la journée (j’ai dit rien ? Je voulais dire RIEN), ça me fait un peu mal de la voir se faire payer des heures supplémentaires alors qu’elle n’a même pas fait les heures normales.

Et que par-dessus le marché à aucun moment elle n’a tiqué quand elle m’a vue bosser, aller chercher des documents ou faire des missions de dernière minute pour Monsieur Patron.

En partant, elle m’a dit « merde pour demain ». Ca veut dire qu’elle m’a vue bosser jusqu’à ce qu’elle parte, qu’elle sait que j’ai un concours demain, mais qu’elle était bien décidée à ne même pas m’aider pour me permettre de partir plus tôt.

Elle en foutra pas une de plus que le strict nécessaire, hein, ya pas moyen.

Je devrais trouver ça gentil qu’elle me souhaite bonne chance, mais là, je trouve ça juste répugnant.

Bon, en tous cas, demain DOM THOM est toute seule à la barre. C’est dans ces cas-là que j’aimerais être une petite souris, tout ça tout ça…

par

Pin It

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.