J’aurais dû parier de l’argent

8 avril 2008 à 10:17

Monsieur Patron me dit « Bon, la liste de diffusion dont je vous ai parlé hier… vous avez demandé à DOM THOM de vous aider ? »

Balbutiements… « Euh, hm, pas encore, je dois dire… »

« Bon vous lui demandez, elle connaît mieux le ministère que vous. »

Quand faut y aller, faut y aller. J’ai essayé de l’éviter hier, mais apparemment on n’y coupera pas. JE n’y couperai pas. Lorsqu’elle reparaît dans le bureau (outre le fait que la première chose qui s’est produite, c’est que son portable s’est mis à beugler), et se plaint de revenir de l’infirmerie parce qu’elle est « pas bien, pas bien du tout », je finis par dire de ma voix la plus douce : « Monsieur Patron voudrait qu’on fasse une liste des directeurs et sous-directeurs pour diffuser le bon nombre d’exemplaires du document Truc…

– Mais qu’est-ce que j’en sais moi ?!

– Ben… je sais pas, il a dû se dire que tu connaissais mieux le ministère parce que tu es là depuis plus longtemps…

– Ca m’énerve quand il dit ça, pourquoi il dit ça ? J’en sais rien moi ! Il croît que je connais tout ! Il suffit de rechercher dans l’annuaire et l’organigramme, comme tout le monde !

– Ok bah t’énerve pas, je vais le faire toute seule, c’est bon…

– Non mais ça m’énerve tu vois !

– Non, ne t’énerve pas, tu vas pas te foutre en l’air pour ça, déjà que t’es pas bien… » ai-je conclu vicieusement. Si t’es trop fatiguée pour bosser, t’es trop fatiguée pour gueuler, vu ?

Nan mais c’est vrai, ça ne fait que 26 ans qu’elle est au ministère, qu’est-ce qu’elle en sait de l’organisation ? Pourquoi la petite vacataire ne se taperait-elle pas tout le boulot ? Plutôt que de l’aider une fois de temps en temps, DOM THOM a mieux à faire : elle prend les rendez-vous médicaux de sa fille.

P*tasse.

par

Pin It

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *