Depuis deux jours, le monde est un endroit plus gris

1 juillet 2008 à 20:07

Pour mal commencer une journée, je ne connais rien de pire que d’apprendre un décès.

Toi qui me lis, observe avec moi une minute de silence, la télécommande au garde à vous, au nom de Don S. Davis, l’homme qui commencé à hanter la télévision de rôle en rôle l’année où je suis née, et qui a pointé son regard bleu dans la plupart des séries qui comptent.

La première fois que j’ai vu Don S. Davis (en me souvenant de lui, devrais-je dire, car longtemps il a été pour moi l’un de ces visages qui passent encore et encore sans qu’on les voie), c’était alors qu’il interprétait le père de Dana Scully dans X-Files, que cette dernière voyait en rêve… juste après son décès. C’est cette image que j’avais toujours gardée de lui, par identification à Dana sans doute : un homme droit dans ses bottes et un peu distant, mais dans le fond, qu’on ne peut qu’aimer et respecter.

Aujourd’hui, la barque s’éloigne vraiment de la rive. Au revoir Monsieur Davis, et merci pour toutes ces fois où vous nous avez permis de vous croiser. Trop fugacement, hélas…

par

,

Pin It

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.