Une semaine de boulot

14 novembre 2008 à 21:46

Dans ce que nous dit SeriesLive sur Pushing Daisies, hélas, pas grand’chose de nouveau. Hélas…
…si ce n’est qu’on y apprend que le tournage s’est achevé jeudi !

Et je ne sais pas pour vous, mais je trouve cette idée simplement magique. De savoir quand les séries se tournent.
Quand je lis « le tournage du treizième épisode de Pushing Daisies s’est terminé ce jeudi », tout de suite me vient à l’esprit l’image du plateau du Piehole, avec les techniciens qui rangent leurs câbles, Lee Pace qui effondre son mètre quatre-vingt douze sur une chaise et Kristin Chenoweth qui se masse les pieds douloureusement torturés par des chaussures à talons gisant à ses côtés. Tout de suite. C’est clair dans mon esprit. Comme si j’y étais.

La simple idée de savoir quand se déroulent les tournages, quand ils se finissent, je trouve ça juste magique. Imaginer (sans grand effort en ce qui me concerne) les acteurs au travail, ou en train de prendre une pause, ou se dire au revoir le temps d’un hiatus pour s’aérer la tête avec de nouveaux projets, c’est juste merveilleux à imaginer.

Quand on regarde des séries, on ne sait au juste pas trop quand l’épisode qu’on regarde, ou le dernier en date qu’on a vu, a été tourné. On en a une vague idée, au mieux. On devine bien que, vu ce qu’on sait, la saison a commencé à être tournée à tel moment, ou tel autre, et puis quand la saison est interrompue comme l’an dernier, évidemment on le sait aussi. Mais globalement, on reste dans une certaine distance vis-à-vis de ça. Comme si ça tuait la magie. Moi je trouve que ça en ajoute, que l’idée que le casting de telle ou telle de mes séries favorites bosse en même temps que moi, ça a quelque chose de motivant.

Ça ajoute une forme de proximité de se dire qu’on sait qui fait quoi. Ca ajoute une forme d’intimité. Se dire que pendant que je me tapais le dossier de lundi matin (et je me le suis tapé jusqu’à 20h30, ce soir), eh bien, il se tournait une scène, ça a quelque chose de terriblement proche. Une sorte de domestication.

Bonnes vacances Lee, bonnes vacances Anna, bonnes vacances Kristin, bonnes vacances Chi, et bien-sûr, bonnes vacances Bryan.
Car oui, ce ne peuvent être que des vacances.

Zavez signé ? Un petit autographe, s’il-vous-plait. 

par

,

Pin It

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *