Résolution

2 janvier 2010 à 21:25

La nouvelle année commence et avec elle un nouvelle décennie. Mais ça, vous le savez forcément déjà, vu comme tout le monde vous a bourré le mou avec les classements des séries de la décennie, des acteurs de la décennie, des génériques de la décennie, des annulations de la décennie, c’est tout juste s’il n’y a pas eu de classement des classements de la décennie. Donc, vous êtes au courant.
Une nouvelle décennie, c’est un symbole de changement pour moi encore plus que pour d’autres, parce que je suis née en 1982 et que, donc, j’ai fêté mes 18 ans en janvier 2000, ce qui était forcément annonciateur de chamboulements en tous genres.

Alors, qu’est-ce que je souhaite pour 2010 en tant que téléphage ? Poursuivre l’Opération COLLECTION, ça va de soi.

La décennie précédente a marqué la naissance de ma collection, passant en quelques années du tout VHS au hybride, avec le DVD. Mais force est de reconnaître que je ne suis pas forcément un gourmet en la matière.

A ma grande honte, je me dois de confesser que je suis pratiquement infichue de voir dans le DVD autre chose que la « possession ». J’ai la série en DVD, elle est à moi, pour toujours, je peux la voir et la revoir à volonté.
Pourtant, le reste du monde semble dire que les DVD, c’est bien pour avoir les épisodes en bonne qualité. Et là j’avoue que je suis complètement larguée.

Après avoir pratiqué le cagoulage pendant un peu moins que la décennie, j’ai l’impression que mon œil ne s’est toujours pas éduqué, et je ne vois pas vraiment ce qu’un DVD a de si génial. Les rips qu’on trouve si facilement ne me semblent pas avoir grand’chose à envier à la qualité DVD, laissons de côté le Blu-Ray et toutes ces choses qui ont l’air de gadgets à mes yeux, plutôt que de véritables améliorations.

Évidemment, des couleurs un peu ternes, un logo… tout ça je le vois quand même. Mais enfin, il y a des cagoules qui valent bien la soi-disant haute définition même avec tout ça. D’ailleurs qui a besoin de voir The Big Bang Theory en haute définition ? Bien des séries se passent très bien d’une telle exigence technique, quand on voit leur peu de recherche esthétique. Oui, je présume que Pushing Daisies en haute définition, ça doit valoir le coup : les couleurs, les détails, les décors… les yeux de Lee Pace. Bon, soit. Encore que, sur un écran immense, plus probablement que sur mon modeste écran.

Mais enfin, voilà, cette année, ce que je veux, c’est apprendre à apprécier un peu plus le contenant, essayer de me pencher un peu plus sur tout ça, être exigeante aussi sur ce genre de choses. Il y a beaucoup de séries qui tirent partie de ces avancées et c’est probablement dommage de ne pas savoir apprécier cette partie-là du travail. Être une téléphage pilotovore, oui, une boulimique de découvertes, oui, mais aussi apprendre à demander plus, désormais.
En fait, cette année, je n’ai pas pris de bonne résolution, je veux juste une meilleure résolution.

par

,

Pin It

1 commentaire

  1. Nakayomi dit :

    Les coffrets dvd c’est aussi avoir de beaux boîtiers (quand ils en font des beaux), des beaux disques (quand ils en…), des belles séries bien rangées (quand ils ne changent pas de packaging toutes les saisons)… C’est avoir le choix de la VF et de la VO sur la même galette (voir parfois de se mettre à l’allemand ou l’espagnol), et surtout, ce qui compte relativement à mes yeux quand je fais un achat, des bonus qui ne se trouvent pas forcément facilement autrement (commentaires d’épisodes parfois intéressants, documentaires un peu trop courts et frustrants, plongée dans les coulisses d’une série de manière plus ou moins profonde…) et qui peuvent apporter un éclairage nouveau, différent. Je suis très friand de ces petits trucs en général.

    Et même s’il faut bien reconnaître que les cagoulages sont de très bonnes qualité maintenant, y’a quand même une légère différence (mais je pense, que c’est plus flagrant avec un grand écran pour en avoir fait l’expérience récente… Cela dit, même avec du cagoulage, un grand écran change la donne… Stargate Atlantis avec un grand écran, ça prend une dimension visuelle un peu plus intéressante, on y voit un peu mieux les vaisseaux dans les grandes batailles par exemple !
    Quant à la question du blu-ray, ça ne marquera pas autant la différence qu’entre la vhs et le dvd (et d’ailleurs, un dvd sur un écran haute définition, c’est quand même pas moche du tout si le film d’origine n’est pas vieux) mais c’est la continuité. J’suis pas sûr que ça prenne aussi vite d’ailleurs… Le changement m’apparaît vraiment comme plus minime, et je ne me vois pas refaire ma collection en blu-ray comme j’ai pu le faire pour le passage de la vhs au dvd…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.