Par principe

13 janvier 2010 à 0:03

Il n’est pas besoin d’aimer une série pour se battre contre son annulation.
En fait, j’irai même jusqu’à dire qu’en matière de séries, je suis farouchement pro-life, et que toute série mérite d’être sauvée (même celles qui ne sont encore qu’à l’état de projet), que je la regarde ou non. Le jour où Les Experts Guadalupe sera annulée, ce sera forcément triste, malgré tout le mal que j’ai dit de cette série, de ses 712 spin-off et des multiples copies plus ou moins honteuses qu’elle a essaimées la décennie précédente. Ce sera triste, parce que ce sera une annulation. Point barre. Partant de là, aucune série ne devrait jamais être annulée. Oui, même si son état est grave, voire désespéré, et que beaucoup de monde envisage l’euthanasie, moi j’ai quand même un problème avec ça.

Quand une série menace de se faire annuler, et que les fans mettent en place des moyens pour tenter de la sauver, j’ai, instinctivement, envie d’aider. Même si je ne regarde pas la série.

Parce que concrètement, même si je ne regarde plus Les Experts Guadalajara depuis, allez, 8 ans on va dire, quel tort ça me fait que la série soit toujours à l’antenne ? Aucun, en fait. Malgré tout ce que j’ai à reprocher à pareille série, son existence n’enlève rien à la mienne. Alors pourquoi lui vouloir du mal ? Pourquoi souhaiter sa disparition ? Il n’y a pas de raison.

La plupart du temps, je ne souhaite pas la disparition d’une série, tout-au-plus me laisse-t-elle indifférente, et si on me fait part d’une action pour la sauver, je me dis que ça ne me coûte rien de signer une pétition, ou faire passer un mail, ou un tweet, ou peu me chaud. Ça prend deux secondes. Qu’est-ce que 2 secondes sur mon programme téléphagique ? Les mauvaises langues diront que c’est la durée du générique de The Mentalist, par exemple… autant dire : rien.
Alors bon, évidemment, il y a parfois des séries dont on se réjouit de la disparition, ne nions pas l’évidence. Mais seulement une fois que c’est fait, parce qu’il est indécent de se réjouir du sort d’une série sur le déclin.

Et sincèrement, je m’attends de votre part à la même position de principe.

Aussi, je n’ai aucun doute sur le fait que vous avez déjà remarqué que, depuis quelques jours, dans la colonne de droite, un logo à la gloire de Better Off Ted a fait son apparition de façon à attirer votre attention sur l’existence de savebetteroffted.com qui s’emploie avec fougue à tenter l’impossible pour ladite série, afin de lui éviter le pire. Sachant qu’on a affaire à ABC, on ne sera jamais trop nombreux sur ce coup-là (est-il nécessaire de rappeler quelle série fleurant bon la tarte ABC a fauché il y a à peine un an ? Vous ferai-je cet affront ?).

Mais bon, dans l’éventualité (hautement improbable, et j’en suis consciente) où cela aurait échappé à votre pourtant irréprochable sagacité, sachez que vous pouvez décider d’apposer votre signature au bas de la pétition qui a été lancée il y a quelques jours à peine. Mieux encore, vous pouvez rappeler cette salvatrice adresse à tous vos correspondants.
Les plus fous parmi vous, qui auraient 140 caractères à dépenser, peuvent même faire la promotion de tout cela sur Twitter. Ajoutant, ça tient du délire, les hashtags suivants afin de participer à l’effort de guerre : #betteroffted #saveted et #veridiandynamics ! Si par un coup du sort, vous aviez un groupe Facebook, vous pourriez même envisager de rejoindre le groupe « Save Better Off Ted« , dans la foulée.

Au bout de ces 30 secondes de travail acharné, et votre conscience pour vous, vous pourrez éventuellement envisager de découvrir la série si, par un hasard incroyable, vous n’y aviez pas encore jeté un oeil. Mais même ça, ce n’est pas obligé.
Vous aurez déjà fait perdurer les valeurs qui sont les nôtres, à nous téléphages. C’est beau d’avoir des principes.

par

, , ,

Pin It

Et pour ceux qui manquent cruellement de lecture…

2 commentaires

  1. Eclair dit :

    Toutes les séries ont-elles besoin d’être sauvées ?

    Je comprends le principe de sauver toute fiction, mais j’ai un problème avec son application concrète.

    Moi j’aime quand les séries se terminent bien, ne sont pas prolongées indéfiniment avec une qualité décroissante au point qu’on finisse par détester une série qu’on avait adoré à ses débuts (Scrubs, Heroes, 24, Prison Break, X-Files…). Donc oui la mort d’une série est parfois salutaire. Surtout si on prévient les auteurs à temps, pour qu’ils prennent leurs dispositions et bouclent le tout.

    Et puis, si on sauvait toute série à l’antenne – puisque c’est là ton idéal – il faut bien se dire qu’à ce moment là on aurait les mêmes séries encore et toujours. Et j’aime aussi découvrir de nouvelles séries. Bon, on est pas du tout sûr que ce qui vient remplacer l’ancienne sera meilleure, surtout ces temps-ci, m’enfin il faut bien essayer d’y croire…

    Je suis le premier à pester contre l’annulation de Dollhouse, qui nous fait une deuxième saison exceptionnelle (du très très grand Whedon). Je suis le second (oui, toi d’abord ), à vouloir une suite à Pushing Daisies. Mais soyons honnête, je ne me suis pas battu quand d’autres séries de médiocre qualité se sont arrêtées. Je vais pas, au nom de la cause, tenter de ranimer Three Rivers, par exemple.
    Par contre je comprends tout à fait ton appel à l’aide, pour une série qui te tient à coeur. Je n’ai pas besoin d’autre raison. Better off Ted n’est pas pour moi la série du siècle, mais elle ne mérite pas une mort aussi abrupte.
    Je ne me fais guère d’illusions, les sauvetages réussis se comptent sur les doigts d’une main, mais j’ai signé. En tant que téléphage, certes, mais qui demande une certaine qualité

  2. ladyteruki dit :

    Je crois qu’en fait, je vois une grosse différence entre une série qui se finit (processus naturel, s’il en est) et une série qu’on annule (procédé qui recèle une certaine forme de violence). Si je suis prête à accepter l’une, l’autre me pose systématiquement problème.

    Ajoutons à cela que je cherche des arguments de plus ou moins bonne foi pour convaincre ceux qui n’ont pas encore signé de le faire… Merci à toi d’avoir participé à l’effort de guerre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.