I just can’t get enough

21 mars 2011 à 17:06

Dans The SeriesLive Show, encore vendredi dernier, nous nous plaignions de la diffusion prévue pour Empreintes criminelles (punaise, encore un tag de série française sur ce blog, on m’aurait dit ça ya quelques années…), à savoir deux soirées de trois épisodes chacune. Et ce n’est pas nouveau, ni prêt de s’arrêter, au regard de la diffusion de The Good Wife, de Glee, de… allez, je vous laisse compléter la liste en commentaires (ce sera marrant de voir combien de titres vous pourrez citer, tiens).

A cet égard, ma position a toujours été claire : une position à la Coffe. C’est de la merde, ces diffusions ! Les séries sont conçues pour être consommées à un rythme hebdomadaire, leur construction repose dessus, leur narration repose dessus, bref c’est fait pour, et si à l’origine une série est créée sous un format hebdomadaire, c’est normal d’en suivre le procédé une fois en France ! Qu’est-ce que c’est que ces manies de prendre un format qui fonctionne et le modifier ensuite comme s’il nous appartenait d’en décider ?
Voilà, vous pouvez ajouter vos propres arguments sur le « respect de l’oeuvre initiale » et le « cadre de diffusion destructuré en France », où le spectateur n’a « jamais été éduqué à avoir des exigences », vous connaissez les thèmes par coeur, hein, je vous laisse faire.
Alors bien-sûr, bien-sûr, il y a le mode « marathon » que les téléphages connaissent bien, qui est introduit avec, notamment, l’usage du coffret DVD. Mais c’est pas pareil, on est tous d’accord. D’ailleurs dans une majorité des cas, le marathon, c’est pour les séries qu’on connait déjà. Ou pas, je vous l’accorde, mais j’ai dit « majorité », pas « exclusivité ».

Je vais être sincère avec vous : il y a des séries pour lesquelles un seul épisode inédit par semaine, ça fait quand même peu. Il y a de nombreuses, très nombreuses fois où, mon épisode fini, j’ai eu mon content, je suis satisfaite, je me retourne de l’autre côté et je m’endors.
ET PUIS… trois jours plus tard, quand j’ai eu fini de réciter les meilleures répliques, re-regarder les passages clé, parler de combien l’épisode était génial à mon entourage qui prend un air intéressé parce que sinon ça dure encore plus longtemps… eh bien, là, vient le manque. Et je m’en enverrais bien un ptit deuxième derrière la cravate, voyez. Le petit frère. Mais voilà, d’inédit point, pis au bout d’un moment les épisodes précédents on finit par les connaître par coeur. Donc attendre une semaine, c’est de la torture. Ils faisaient ça à Guantanamo, il parait. Bref, le rythme hebdo trouve ses vraies limites quand on apprécie vraiment, sincèrement et entièrement une série.

Alors d’accord, c’est conçu pour, on ne reviendra pas dessus. Mais, c’est juste une suggestion, hein… est-ce qu’on peut envisager de les concevoir autrement ? Sur un rythme différent ?

Prenons l’exemple des séries sud-coréennes. Ce qui est génial c’est que, quoi que vous attendiez de la télé, il y a toujours un pays du monde pour vous le donner (ça pourrait être mon slogan !).
Pour ceux qui ne suivent pas, dans le fond, je rappelle qu’en Corée du Sud, le prime time sur les grandes chaînes, c’est deux heures d’une même série chaque semaine. Mais attention ! Le truc, c’est pas que les Sud-Coréens s’enfournent deux heures d’affilée, noooon, ce sont deux heures réparties sur deux soirées d’une même semaine. Donc pour faire plus clair : pour une série qu’on nommera XYZ, le 1×01 est diffusé le lundi à 21h55, le 1×02 est diffusé le mardi à 21h55, et la semaine suivante on continue sur le même mode. Résultat des courses : on ne baisse pas la qualité de la série comme il faudrait le faire pour une série quotidienne (ne serait-ce que sur un plan budgétaire), mais on n’a pas à attendre TOUTE une semaine. Deux épisodes par semaine, ça c’est bien, là d’accord.

Deux épisodes, mais pas d’affilée, parce qu’il faut avoir le temps de savourer, pas juste se goinfrer bêtement d’inédits pendant toute une soirée, comme quand vous allez chez Flunch et que les légumes, y compris les frites, sont à volonté, et que pour une raison qui vous échappe, vous ne vous arrêterez pas de vous reservir des frites tant qu’il y en aura dans les plats. Non ? Que moi ?

Des séries pour lesquelles j’apprécierais un double rendez-vous hebdomadaire ? Là comme ça, en ce moment (mais dans 15 jours ça pourra avoir changé), Harry’s Law, Fairly Legal (même si les deux derniers épisodes étaient un peu moins chouettes), Better With You, Outsourced… Oui en fait, essentiellement des comédies ou des dramédies. Donc des séries pour lesquelles ce serait ptet même plus facile à faire.
L’appel est lancé.

par

, , , , , , ,

Pin It

1 commentaire

  1. Nephthys dit :

    Je fonctionne par phase, en ce moment je suis dans une phase monomaniaque avec une seule série ! Mais j’aime bien le système 1 épisode par semaine pour certaines séries, pour d’autres tu as raison attendre c’est de la torture !

    Par contre comme en France 3 épisodes des Experts LV par exemple ca a de quoi t’achever et te donner envie de tuer le programmateur de la chaîne (ni vu ni connu t’as plus qu’à utiliser les bon tuyaux des Experts ^^)…

    Je ne sais plus qui à l’époque où je participais encore au podcast, avait proposé un épisode de chaque franchise, histoire de varier les plaisirs…

    Je trouvais ca pas mal, pour les fans hein, j’en ai soupé des cop-shows perso !

    Ils sont bien ces Coréens n’est-ce pas ?! *part en courant retrouver Lee Philip*

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *