Eien no natsu

16 juin 2012 à 22:12

Le printemps ne nous aura pas forcément comblés, en matière de séries japonaises, mais fort heureusement, l’avantage avec le système nippon, c’est que tous les trois mois on remet les compteurs à zéro et on repart pour une nouvelle saison pleine de nouveautés prometteuses ! Ce sera le cas au mois de juillet, alors que de nombreuses séries vont débarquer dans les grilles de l’archipel.

Voici donc un aperçu de ce que nous réserve l’été 2012 en matière de dorama… que j’ai essayé de faire le plus complet possible.
Vous allez aussi voir que j’ai tâché de le faire moins rébarbatif que les précédentes fois, vous me direz si ça vous convient comme ça !

En quotidienne
– Boku no Natsu Yasumi (Fuji TV)
L’histoire : un frère et une soeur passent l’été chez leurs grands parents pendant que le divorce de leurs parents est finalisé. L’occasion pour eux d’apprendre ce que c’était que d’être enfant en 1944…
L’avis : un cast étonamment jeune (le héros a 13 ans, un record) et une histoire forcément mélancolique font de ce dorama un projet assez à part. Je reconnais être sincèrement curieuse, c’est rare pour une série quotidienne.
> A partir du 2 juillet à 13h30
Lundi
– Naniwa Shounen Tanteidan (TBS)
L’histoire : une jeune institutrice dotée d’un grand pouvoir de déduction mène des enquêtes avec l’aide de ses élèves de primaire.
L’avis : tous les enquêteurs de télévision ont de « grands pouvoirs de déduction ». Mais les élèves de primaire, c’est relativement nouveau, si l’on occulte la ressemblance avec une série de la saison précédente ! Du coup, c’est plus tellement nouveau.
> A partir du 2 juillet à 20h
– Rich Man, Poor Woman (Fuji TV)
L’histoire : un homme, bah, riche, embauche une femme, euh, pauvre. Au début ils s’engueulent, mais progressivement…
L’avis : à mon avis c’est l’adaptation qui ne dit pas son nom d’une comédie romantique sud-coréenne. On va voir ce qu’en pensent les spectateurs nippons, mais je ne suis pas dupe.
> A partir de juillet à 21h
– Soumatou Kabushikigaisha (TBS)
L’histoire : imaginez qu’une entreprise possède chaque moment de votre vie sur DVD. Imaginez maintenant qu’on vous donne ces DVD, par l’entremise d’une mystérieuse guide pour les visionner… se pourrait-il que vous y découvriez quelque chose ?
L’avis : oh mon dieu, la série que je réclame depuis des années sur The Final Cut, ils l’ont fait !!!
> A partir du 16 juillet à 00h
Mardi
– Iki mo Dekinai Natsu (Fuji TV)
L’histoire : deux êtres à la dérive (une jeune fille de 19 ans qui découvre le secret de ses origines, et un journaliste dans la quarantaine brisé par un lourd passé) se rencontrent et se raccrochent l’un à l’autre…
L’avis : les personnages ont l’air salement amochés, ce qui rachète quasiment à mes yeux cette romance assez classique. Peut-être le dorama-dramatique-qui-fait-pleurer de l’été ?
> A partir de juillet à 21h
– GTO (Fuji TV)
L’histoire : autrefois légendaire biker, Onizuka devient un professeur pas comme les autres, aidant ses élèves dans leurs problèmes personnels.
L’avis : remise au goût du jour, cette nouvelle version (la première datait de 1998) ne flaire pas trop la prise de risques.
> A partir du 3 juillet à 22h
– Tsurukame Josanin (NHK)
L’histoire : peu de temps après son mariage, l’époux de Mariya disparait mystérieusement, et elle se lance à sa recherche. Ailleurs, au Japon, une sage-femme épuisée par la mentalité de la ville gagne à la loterie et entame un tour du monde. Elles vont se rencontrer par hasard à Okinawa, sur une petite île en forme de coeur, et se lier d’amitié.
L’avis : you got me at « Okinawa ».
> A partir du 28 août à 22h
– Dragon Seinendan (TBS)
L’histoire : lorsqu’un dragon apparait, une poignée de jeunes gens découvre qu’ils pourraient bien être les seuls capables de l’arrêter…
L’avis : mélanger de la fantasy avec de l’humour n’a aucune raison de rater, mais je dis peut-être ça à cause de Yuusha Yoshihiko to Maou no Shiro.
> A partir du 17 juillet à 22h55
Mercredi
– Keishichou Sousa Ikka 9 Gakkari (TBS) – saison 7
L’histoire : des flics et des enquêtes.
L’avis : à quoi voit-on que c’est l’été ? Eh bah, la subunit 9 revient.
> A partir du 4 juillet à 21h
– Tokkan (TBS)
L’histoire : une jeune femme désireuse d’obtenir la sécurité de l’emploi devient fonctionnaire. Sauf qu’elle a hérité du pire boulot au monde : elle est chargée d’aller récupérer des sommes dues par des gens n’ayant pas réglé leur impôt. Ah et son supérieur est surnommé le « Dieu de la mort ».
L’avis : sur NTV, on a apparemment regardé Tricky Business
> A partir du 4 juillet à 22h
Jeudi
– Kyoto Chiken no Onna (TV Asahi) – saison 7
L’histoire : pour la 7e saison, la procureur de Kyoto revient pour de nouvelles affaires.
L’avis : les procedurals, plus on en tue, plus il en vient.
> A partir du 5 juillet à 20h
– Iryuu Sousa (TV Asahi) – saison 2
L’histoire : retour de l’homme qui murmurait aux oreilles des objets inanimés…
L’avis : est-ce le début d’une nouvelle franchise policière au Japon ? Je suis curieuse de voir si la série saura attirer autant de public que l’an dernier. Si c’est le cas, il faudra sans doute compter sur elle l’an prochain aussi.
> A partir du 12 juillet à 21h
– Beginners! (TBS)
L’histoire : un jeune homme dont le père était flic est devenu déliquant à sa mort. Se ravisant, il a fini par entrer à l’école de police où il est à nouveau découragé par des tâches subalternes, avec plusieurs de ses camarades qui passent leur temps à nettoyer les locaux.
L’avis : et dire que certains s’étaient plaints de NYC 22, mais à côté de ça même Rookie Blues a l’air plus captivant !
> A partir de juillet à 21h
– Higashino Keigo Mysteries (Fuji TV)
L’histoire : adaptée des nouvelles de Keigo Higashino, cette série d’anthologie s’intéresse à des mystères et des meurtres étranges…
L’avis : les anthologies, au Japon, c’est rare. Et comme en plus l’auteur ici adapté a déjà donné quelques bonnes histoires à la télévision (dont Ryuusei no Kizuna), eh bah on va regarder, ya pas trop le choix. Surtout vu le nombre d’acteurs qu’on va y trouver…
> A partir de juillet à 22h
– Vision (NTV)
L’histoire : une jeune mannequin reçoit d’étrange visions de meurtriers. Un flic mis sur la touche va profiter de ce don pour résoudre des enquêtes.
L’avis : j’en ai marre, des enquêtes, j’en ai maaaarre !
> A partir du 5 juillet à 23h58
Vendredi
– Hakuouki (NHK BS Premium)
L’histoire : la trajectoire épique d’un homme qui a perdu sa femme, sa famille et un bras dans un combat d’honneur, et qui devient un guerrier maniant l’épée d’une main…
L’avis : espérons qu’on puisse espérer de la chaîne câblée quelque chose d’un peu plus enthousiasmant que ce que le pitch laisse présager…
> A partir du 13 juillet à 20h
– Yoru no Onna Kyoushi (TBS)
L’histoire : professeur de chimie le jour, justicière la nuit. Une enseignante résout les problèmes qui rongent son établissement (harcèlement, drogue, sexe…) avec des méthodes bien à elle.
L’avis : pauvre lycéens japonais qui sont en vacances d’été et que la télévision veut absolument ramener à leur problèmes scolaires…
> A partir de juillet à 22h
– Boys on the Run (TV Asahi)
L’histoire : un jeune homme de 27 ans qui n’a jamais eu aucune expérience avec une femme se retrouve coaché par l’un de ses collègues qui lui permet de progresser avec la jeune femme qu’il convoite.
L’avis : adaptation d’un manga éponyme, cette série promet des nuits d’été moite…
> A partir du 6 juillet à 23h15
Samedi
– Ghost Mama Sousasen (NTV)
L’histoire : elle était flic, elle est morte, et aujourd’hui elle apparait à son fils de 5 ans avec lequel elle résout les affaires de défunts qui ne peuvent pas quitter ce monde.
L’avis : eh alleeez, l’invasion de mioches continue. Merci pour rien, Mana Ashida.
> A partir du 7 juillet à 21h
– Makete, Katsu (NHK)
L’histoire : Shigeru Yoshida était un Premier Ministre japonais entré dans l’Histoire pour avoir tenu tête à MacArthur, ce qui l’a conduit en prison, puis avoir ensuite avec lui travaillé à la reconstruction du Japon après la Guerre.
L’avis : une petite mini-série historique (5 épisodes) au sujet original, qui permettra d’avoir un angle différent sur un sujet usé jusqu’à la corde.
> A partir de septembre à 21h
– Omoni Naitemasu (Fuji TV)
L’histoire : la beauté d’Izumi est sa plus grande tragédie. Non seulement personne n’ose l’approcher, mais en plus elle est la muse et maîtresse d’un peintre, qui ne la rémunère pas pour ne pas être pris sur le fait par sa femme qui gère ses finances.
L’avis : j’ai hâte de m’efforcer de compatir aux tourments de la plus belle femme du monde. Vraiment, ça me brise le coeur par avance.
> A partir du 7 juillet à 23h10
– Sprout (NTV)
L’histoire : lorsque le père de Miku décide de monter son propre internat, l’adolescente est opposée au projet, surtout quand un de ses camarades de classe emménage sous son toit. Et que, pire encore, il a déjà une petite amie.
L’avis : désolée, j’arrive pas à taper et faire un facepalm en même temps.
> A partir du 8 juillet à 00h50
Dimanche
– Beautiful Rain (Fuji TV)
L’histoire : un veuf qui vivait avec sa petite fille commence à souffrir d’Alzheimer… comment la petite fille qui a déjà bien morflé et le paternel qui s’est pas non plus marré vont-ils vivre cette épreuve ?
L’avis : sortez les mouchoirs.
> A partir de juillet à 21h
– Summer Rescue (TBS)
L’histoire : un jeune chirurgien est envoyé par son supérieur acquérir un peu d’expérience dans les interventions urgentes en haute montagne.
L’avis : cycliquement, les chaînes nippones nous font un trip Medicopter. Vous croyez que ça va nous faire un succès comme Code Blue ?
> A partir du 8 juillet à 21h
– Renai Kentei (NHK BS Premium)
L’histoire : une mini-série en 4 épisodes dans laquelle un Dieu de l’amour est envoyé sur Terre pour aider les célibataires à la recherche de leur moitié.
L’avis : cycliquement, les chaînes nippones nous font un trip Cupid. Vous croyez que ça va nous faire un succès comme… euh… je crois que je viens de répondre à la question.
> Depuis le 3 juin à 22h
– Takahashi Rumiko Gekijou (NHK BS Premium)
L’histoire : une anthologie basée sur l’oeuvre de la célébre mangaka.
L’avis : ça vaudra très certainement le coup d’oeil pour les amateurs de manga.
> A partir du 1er juillet à 22h
– Magma (WOWOW)
L’histoire : chargée de redresser les finances d’une douteuse filiale spécialisée dans la géothermie, une jeune femme met le doigt dans un engrenage qui la dépasse.
L’avis : WOWOW. Politique. Société. Vendu.
> Depuis le 10 juin à 22h
– Platinum Town (WOWOW)
L’histoire : en revenant dans son patelin natal, un homme découvre combien la ville a trinqué pendant la crise. Il décide d’en devenir le maire et de la remettre sur pieds. Pour cela, il envisage de construire un parc d’attractions… pour personnes âges.
L’avis : c’est pas le genre de WOWOW de nous faire des comédies débiles, donc l’autre option fait que cela pique ma curiosité !
> A partir du 19 août à 22h

A savoir qu’en plus de ces séries, les séries de la NHK, à savoir l’asadora Umechan Sensei, et Taira no Kiyomori, seront évidemment de retour.
Apparemment la chaîne publique a également une série intitulée Akai Hanabata quelque part dans ses cartons, mais j’ai trouvé trop peu d’infos pour l’ajouter à ce tableau. Tout ce que je sais c’est qu’elle portera sur des ossements retrouvés dans un pot de fleur, et qui pourrait expliquer la disparition d’une adolescente. Voilà, vous en savez autant que moi.

En-dehors des projets de WOWOW, qui sont tout simplement incontournables à ce stade et je pense qu’on est tous très au fait de cette évidence, les séries à attirer le regard ne sont pas forcément légion, il faut le dire. C’est marrant parce que, un peu comme pour la télévision américaine, tout ce qui m’intéresse est en début de semaine ! Jugez plutôt : Soumatou Kabushikigaisha (qui est un peu Noël en avance !) évidemment, et Tsurukame Josanin qui m’évoque l’émotion de Ruri no Shima ; il y a aussi dans une moindre mesure Iki mo Dekinai Natsu si le ton est bien trouvé, et le marrant Dragon Seinendan, peuvent aussi valoir le coup d’oeil. J’ajoute que chaque saison ou presque, je dis que je vais ptet filer un coup d’oeil à une série quotidienne, eh bien pour la première fois avec Boku no Natsu Yasumi je trouve une vraie raison de surveiller les sous-titres.
Et vous alors, qu’est-ce qui vous tente cet été ?

EDIT : erratume, Akai Hanabata est en fait le titre d’un épisode de l’anthologie Takahashi Rumiko Gekijou .

par

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Pin It

3 commentaires

  1. akito dit :

    En ce qui me concerne, Soumatou Kabushikigaisha également (ça a l’air hyper riche et complexe à développer, comme thème), Vision pour le côté improbable de l’histoire… et pourquoi pas Renai Kentei ? Je me rappelle avoir apprécié Waraeru Koi wa Shitakunai

  2. Eclair dit :

    Platinum Town > Les parcs d’attractions pour personnes dépendantes ça existe déjà notamment au Pays-Bas, avec des ateliers/expériences pour stimuler les 5 sens. J’avoue que le sujet m’intéresse beaucoup ! J’espère que ce sera sous-titré…

    Merci beaucoup pour cette récap’ …avec images ^^

  3. Yellow dit :

    Comme vous Soumatou Kabushikigaisha m’intrigue de même que magma.

    Le remake de GTO et les anthologies peuvent être sympa, faut juste espérer des st maintenant.

    Vais essayer de me tenir au courant pour une fois ^^

    PS: Dsl de pas avoir eu le temps de te remercier plutôt pour le pilot de Réttur Lady, suis rester loin du net pour cause d’exam ^^’ mais c’est fini mnt

    Alors merci, pour ce pilot et pour tout le rêve que tu arrives a nous vendre
    J’espère que tu continuera à nous faire voyager.

    PS2: J’espère arriver a te préparer une petite surprise qui te fera plaisir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.