Aída, la comédie dont la fin n’est pas une tragédie !

29 novembre 2013 à 16:33

L’annonce ce mois-ci de la fin d’Aída n’est pas à prendre à la légère. La comédie de Telecinco s’arrêtera au printemps, au terme de 10 saisons, produites en l’espace de 8 années ; pour vous donner un équivalent à la télévision française : il n’y a pas d’équivalent à la télévision française.

Regardée, au sommet de sa gloire, par 6,8 millions d’Espagnols, représentant plus d’un tiers des parts de marché de son créneau horaire en primetime, aujourd’hui la série a une fanbase stable d’un peu moins de 3 millions de spectateurs, ce qui reste un résultat enviable pour bien des comédies espagnoles. La difficulté du genre à se trouver de nouvelles têtes de gondole n’arrange rien, et Telecinco pourrait vous en parler au premier chef.

Alors, pour revenir sur cette annulation qui l’air de rien, annonce que les comédies espagnoles vont devoir se renouveler, j’ai discuté avec Julián Sastre, le jeune producteur exécutif de la série pour Globomedia, mais également co-scénariste, qui m’a accordé quelques mots au sujet de la fin de la série.
Et vous allez voir qu’il ne se laisse pas abattre !


Le cast d’Aída sur le plateau de la série.

lady – Aída est devenue la comédie la plus longue de la télévision espagnole. Comment prend-on la décision de mettre fin à un tel succès ?
Julián Sastre – Eh bien, comme vous l’aurez remarqué, ce fût une difficile décision mais, par chance, nous n’avons pas été forcés de la prendre. Nous avons décidé de finir la série alors qu’elle est au plus haut de sa créativité, parce qu’elle mérite une excellente fin. Notre dernière saison est pleine d’épisodes géniaux et drôles, et notre public est toujours aussi loyal et fidèle. C’est quelque chose qui nous rend tellement fiers ! Notre dernière mission est de délivrer aux fans la meilleure fin possible. Ils la méritent.

lady – Quelle a été la réaction du cast à cette décision, et que ressentent-ils alors qu’ils travaillent sur les derniers épisodes de la série ?
Julián Sastre – Tellement d’émotions ! La première chose que chaque personne impliquée dans cette aventure ressent est la tristesse. La tristesse parce que quelque chose touche à sa fin, et la route a été longue… Mais il y a aussi beaucoup de fierté, de joie et de bonheur, parce que nous la finissons ensemble, nous allons être côte-à-côte, en famille, jusqu’à la ligne d’arrivée.

lady – Pouvez-vous expliquer quel sera le processus autour de la fin de la série, les plans pour le series finale sont-ils déjà décidés ?
Julián Sastre – Nous avons la créativité et la liberté d’écrire tout ce que nous voulons. Nos personnages méritent une grande fin, et nous sommes en train de la leur écrire. Nous sommes sûrs que notre audience va l’aimer. Nous avons déjà discuté et décidé de la fin avec les auteurs. Cependant, pour que cela fonctionne, il nous faut la tenir secrète ! Mais croyez-nous, elle sera très bonne !

lady – Cela fait donc 10 saisons qu’ a débuté, en 2005. Si vous deviez évoquer une anecdote drôle ou touchante à propos de la production de la série, quelle serait-elle ?
Julián Sastre – L’un des moments les plus excitants dont je puisse me souvenir pour la série est la présentation du 200e épisode lors du FesTV Vitoria. Nous y sommes allés avec la totalité du cast, et il y avait tellement de fans à l’évènement ! C’était vraiment touchant de les voir rire dans tout l’auditorium. Cette nuit-là, nous avons préparé une grande fête avec notre cast. Nous nous sommes amusés et nous avons célébré le succès de notre série. On ne s’y habitue jamais, il faut continuer à travailler et à apprendre chaque jour. C’est le secret.

lady – Globomedia prépare à présent son prochain projet de comédie. Pouvez-vous nous en dire plus à ce sujet ?
Julián Sastre – C’est en cours. Je peux vous dévoiler une chose : une grande partie de l’équipe d’Aída travaille dessus, donc l’humour est garanti. Mais c’est encore un secret. C’est tellement un secret que je n’en sais  rien. [rires]

lady – Comment voyez-vous le futur de la comédie en Espagne ?
Julián Sastre – Le futur est encourageant et les possibilités infinies, pour le moment. Les Espagnols ont un grand sens de l’humour. Nous aimons rire, nous y prenons vraiment du plaisir. Nous aimons faire de la comédie, et nous aimons regarder la comédie. Nous avons de grands professionnels qui savent parfaitement comment utiliser les ingrédients et les qualités de la comédie. En fait, on prend très au sérieux la mission de faire rire.

lady – A votre avis, quelles sont les qualités nécessaires qu’une comédie doit avoir aujourd’hui ?
Julián Sastre – De l’honnêteté, un grand sens du rythme, des personnages puissants et bien construits. Et évidemment, il est impératif d’avoir un cast doué, crédible et passionné. Ils sont notre connexion avec le public. Oh, et j’oubliais un tout petit détail : de la comédie qui fasse rire ! Sinon on ne fait pas notre travail. [rires]

Pour rappel, le 226e et dernier épisode de la série Aída devrait être diffusé au printemps prochain par Telecinco.

par

, ,

Pin It

Et pour ceux qui manquent cruellement de lecture…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *