Premios Iris 2014 : l’Académie se passionne pour la couture

19 juin 2014 à 9:25

PremiosIris-650

Il y a quelques jours se tenaient les Iris, qui vous l’aurez deviné à ce stade sont des récompenses dédiées à la télévision ; cette fois on s’envole pour l’Espagne afin de célébrer le meilleur de la fiction nationale (le reste on ne s’en occupe pas, hein, on est d’accord là-dessus). Il s’agissait là de la 16e édition de ces prix qui comportent au total une vingtaine de catégories. En voici les résultats !
Saurez-vous deviner si le jury de l’Académie avait une série préférée cette année ? J’ose même pas mettre ma question au pluriel…
Comme toujours je vous ai remis la liste des nominations, avec une * pour le gagnant sans taxe ni surcoût, et les non-fictions en italique au lieu du gras.

TuCaraMeSuena-300 Meilleurs maquillages, perruques et stylisme
– L’équipe de Tu cara me suena (Antena3)*
– Marta Ferrer et Moncho pour Crackovia (TV3)
– Martha Martín pour Isabel (TVE)
ElTiempoEntreCosturas-300 Meilleurs éclairages et photographie
– David Azcano pour Isabel (TVE)
– Johnny Yebra pour Tierra de Lobos (Telecinco)
– Juan Molina Temboury pour El tiempo entre costuras (Antena3)
ElTiempoEntreCosturas-300 Meilleure direction artistique et scénographique
– Blanca Ricoy Foriscot et Juan Villa Herrero pour Cuarto milenio (Cuatro)
– David Temprano pour La Voz (Telecinco)
– Luis Vallés et Bina Daigeler pour El tiempo entre costuras (Antena3)*
ElTiempoEntreCosturas-300 Meilleure musique pour la télévision
– César Benito pour El tiempo entre costuras (Antena3)*
– Daniel Sánchez de la Hera et Federico Jusid pour Tierra de Lobos (Telecinco)
– Federico Jusid et l’Orchestre RTVE pour Isabel (TVE)
ElTiempoEntreCosturas-300 Meilleure production
– Gregorio Quintana, Emilio Pina, Ángeles Caballero et Reyes Baltanás pour El tiempo entre costuras (Antena3)*
– Jaume Banacolocha et Joan Bas pour Isabel (TVE)
– La rédaction de Campeonato del mundo de Natación Fina BCN2013 (RTVE)
ElTiempoEntreCosturas-300 Meilleure réalisation
Cuéntame Cómo Pasó (TVE)
El Hormiguero (Antena3)
El tiempo entre costuras (Antena3)*
ElIntermedio-300 Meilleure écriture
Cuéntame Cómo Pasó (TVE)
El Intermedio (La Sexta)*
Isabel (TVE)
ElTiempoEntreCosturas-300 Meilleure actrice
– Adriana Ugarte dans El tiempo entre costuras (Antena3)
– Michelle Jenner dans Isabel (TVE)
– Miren Ibarguren dans Aída (Telecinco)
Isabel-300 Meilleur acteur
– Mariano Peña dans Aída (Telecinco)
– Peter Vives dans El tiempo entre costuras (Antena3)
– Rodolfo Sancho dans Isabel (TVE)*
ElTiempoEntreCosturas-300 Meilleure fiction
El tiempo entre costuras (Antena3)*
Isabel (TVE)
La que se avecina (Telecinco)

Alors comment dire ? Eh bien d’abord, El tiempo entre costuras n’a pas réussi un sans faute dans toutes les catégories où elle était nommée, et ça c’est quand même la honte. Rodolfo Sancho peut compter ses abattis, les effectifs complets d’Antena3 doivent être lancés sur sa piste à l’heure où je vous parle !
Blague à part, c’est quand même assez impressionnant. On a beau savoir qu’El tiempo entre costuras est le succès de la saison, ça fait un choc de voir le nombre de victoires de la série historique ; c’est intéressant dans le cas de la télévision espagnole parce que c’est quand même l’un des rares cas où une entité académique reflète relativement les goûts du public. Les audiences de la saison passée sont en effet hiérarchisées un peu de la même façon que les prix : ce n’est pas une fiction obscure qui l’a emporté, mais bel et bien une série suivie par les Espagnols avec passion.
…Enfin, à une exception près, car il y a eu une fiction diffusée cette saison qui a fait d’excellentissimes audiences, qui a d’ailleurs été applaudie par la critique, et qu’on ne retrouve pas du tout dans ces nominations. Je vous laisse un quart de seconde pour retrouver de quelle série il s’agit, avant de vous mettre un indice !

Alors, permettez-moi pour finir de vous raconter l’autre histoire des Premios Iris : celle dans laquelle le groupe Mediaset décide de ne soumettre aucune de ses émissions ou fictions au vote de l’Académie en 2015, parce que de toute façon « les choix de l’Académie ne nous représentent pas ».
Le groupe, qui inclut notamment les chaînes Telecinco (laquelle a diffusé le drama El Principe au début de l’année par exemple…), Cuatro ou encore La Siete, n’a pas hésité à rappeler que chaque candidature présentée à l’Académie coûtait entre 150 et 200 euros. Comprendre qu’il n’y a pas vraiment de rapport qualité/prix quand on ne reçoit aucune statuette au final… et je vous rassure tout de suite, c’était pareil dans les catégories non-scriptées. Il faut dire que certaines sources avancent que le groupe aurait au total déboursé 24 000 euros pour soumettre ses programmes, toutes catégories confondues ! La pratique, si elle est courante (les Emmys ont par exemple un même fonctionnement), est rarement invoquée publiquement, et j’admire la franchise de Mediaset sur le sujet. Reste que ce sera la 3e fois depuis le début des Premios Iris que le groupe se retire de la compétition, ce qui devrait quand même commencer à poser des questions à nos amis les Académiciens…

par

, , , , , , ,

Pin It

Et pour ceux qui manquent cruellement de lecture…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *