Telekamery 2015 : la télévision quotidienne plébiscitée

10 février 2015 à 8:00

Telekamery-650
Ami téléphage, je comprends ta frustration, ô combien. Ce mois-ci quand on parle de récompenses, tout le monde ne cause que des Oscars ! Parfaitement, DE FILMS ! C’est insupportable. Fort heureusement dans les parages, on sait te susurrer à l’oreille toutes sortes de mots doux. Aujourd’hui : Telekamery, qui est le nom des récompenses de la télévision polonaises, qui ont eu lieu hier soir. Tu peux souffler, ami téléphage, aujourd’hui d’Oscars il ne sera pas question. Ah ça non, pas ici, pas tant que je n’aurai pas poussé mon dernier souffle !

Mais d’abord, hop hop hop ! Un peu d’histoire. Les Telekamery sont nées en 1997 lorsque les premières nominations sont annoncées ; les statuettes ne seront remises pour la première fois qu’au début de l’année suivante. Outre le déroulement plutôt classique de la remise des prix, ces derniers ont une propriété intéressante : si une personne ou une oeuvre a gagné une Telekamera 3 ans de suite, alors elle devient inéligible pour une 4e année. Une règle qui permet de saluer à la fois la consistance d’un travail, tout en renouvelant régulièrement le vivier de talents à récompenser. Les Emmys pourraient s’en inspirer…
C’est actuellement la chaîne publique TVP2 qui a les droits de diffusion de la cérémonie (cela a été le cas pendant la majeure partie de l’histoire des Telekamery), laquelle inclut une dizaine de prix, plus quelques autres plus ponctuels à titre honorifique, dont le nombre est variable.
Les séries étrangères sont acceptées au même titre que les séries nationales, pourvu évidemment d’être diffusées sur les écrans polonais pendant l’année précédente.

Cette année, les nominations en matière de fiction étaient très serrées, les grandes chaînes gratuites se partageant royalement le gâteau, comme c’est de tradition : il s’agit de TVP1, TVP2, TVN et Polsat ; chacune a glané entre 5 et 7 nominations fiction. HBO Poland n’a quant à elle qu’une nomination, et représente à elle seule la télévision du câble et du satellite. Ces chiffres sont dûs à une autre règle des Telekamery : il est tout-à-fait possible (limite encouragé) qu’un ou une interprète ait une double-nomination, pour peu d’avoir travaillé dans deux séries différentes. Et comme en Pologne, c’est tout-à-fait possible, on se retrouve avec les nominations que vous allez découvrir ci-dessous.

Pour ton plus grand plaisir, ami téléphage, voici donc la liste intégrale des nominations cette année. Comme toujours, un * marque le vainqueur dans chaque catégorie. Les rares titres de non-fiction sont en italique.

BarbaraKurdejSzatan-300 Meilleure actrice
– Agnieszka Dygant dans Prawo Agaty
– Joanna Kulig dans O mnie się nie martw
– Barbara Kurdej-Szatan dans M Jak Miłość*
– Joanna Moro dans Blondynka
– Danuta Stenka dans Lekarze
– Małgorzata Socha dans Przyjaciółki et Na Wspólnej
– Katarzyna Żak dans Ranczo
MichalZebrowski-300 Meilleur acteur
– Leszek Lichota dans Prawo Agaty et Wataha
– Antoni Pawlicki dans Czas Honoru et Komisarz Alex
– Piotr Polk dans Lekarze et Ojciec Mateusz
– Przemysław Sadowski dans Na Krawędzi
– Michał Żebrowski dans Na Dobre i na Złe*
Casuality-300 Meilleure série paradocumentaire
Se cache en fait ici la catégorie des séries quotidiennes, une seule d’entre elle étant un docu-drama et les autres étant des fictions classiques.
Casualty*
Dlaczego ja?
Malanowski i Partnerzy
Szpital
Ranczo-300 Meilleure série
O mnie się nie martw
Prawo Agaty
Przyjaciółki
Ranczo*
Świat według Kiepskich

Vous constaterez en outre, parce que vous lisez tous les articles sur la télévision polonaise, que les performances des acteurs sont mises à pied d’égalité, qu’ils jouent dans une série hebdomadaire comme quotidienne. Dans le cas présent, la télévision quotidienne se sort grande gagnante de cet arrangement…

…Le-croiras-tu-le-croiras-tu-pas, la plupart de ces séries polonaises ont déjà été évoquées dans ces colonnes ; je t’invite donc, ami téléphage, à aller parfaire tes connaissances dans les tags, pour en apprendre plus à leur sujet. Dit-elle non sans un brin de fierté.
Va, ami téléphage, découvre la télévision polonaise !

par

, , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Pin It

Et pour ceux qui manquent cruellement de lecture…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *