La bière à 240 000 euros de Kanal D

24 avril 2015 à 8:15

KaraKutu-300En Turquie, on ne rigole pas avec le RTÜK (Radyo ve Televizyon Üst Kurulu ; l’équivalent local du CSA). Kanal D en fait la cuisante expérience à cause de la série Kara Kutu, qu’elle a lancée le 10 mars dernier et qui lui coûte plus d’argent que prévu.
Kara Kutu (« boîte noire ») est l’histoire de Mehmet, un agent du renseignement turc qui, après des années de bons et loyaux services, a failli raccrocher les gants : blessé pendant une mission en Irak, il a été recueilli et soigné par des villageois, et s’est intégré à la vie locale en travaillant dans un bar. Le problème, c’est que Mehmet soit en vie et soit donc susceptible de révéler la vérité sur certains incidents provoqués par une unité d’élite. Et quand son visage est capturé par une camera, totalement par hasard, la vie de Mehmet est à nouveau en danger. La série est produite par Pana Film, une compagnie à laquelle on devait déjà la série d’action Kurtlar Vadisi Pusu.
Alors quel est donc le problème ? Eh bien en fait il y en a deux, et pour être honnête, les médias turcs parlent du premier plus que du second. Le premier, le voici : dans une scène, quelqu’un a bu une bière dans une pinte en verre. Et cela vaut à Kanal D une pénalité de 700 000 lires turques, soit 239 597 euros ! D’après RTÜK, la banalisation de l’alcool dans la série (n’allez pas relire le paragraphe ci-dessus, je vous confirme que le héros est barman) envoie un mauvais message aux spectateurs : « dans la série, l’alcool fait partie de la vie quotidienne, elle est montrée comme une atténuation des problèmes quotidiens et une facilitation de la vie des personnages, du moins est-ce le message que la série semble essayer d’envoyer au public ». De surcroît, RTÜK redoute également les effets du product placement de marques de bière.
Dans un second temps, un autre rapport de RTÜK pointe également du doigt l’humiliation systématique d’un sous-officier dans la série… qui s’avère être une femme. Kara Kutu dégraderait en général l’image des femmes, quel que soit leur rôle, et aurait un caractère diffamatoire. Hélas la presse turque semble beaucoup moins s’étendre sur les détails du problème.
En tous cas, joli record, pour une série qui n’a été à l’antenne que pour 7 épisodes ! Tout naturellement, il n’y en aura jamais de 8e : Kanal D a décidé de retirer la série de l’antenne. Le dernier épisode a donc été diffusé mardi soir.

par

, ,

Pin It

Et pour ceux qui manquent cruellement de lecture…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.