Fun fact du jeudi 20 octobre 2016

20 octobre 2016 à 20:00

FunFact-650

Le saviez-vous ? Il y a (encore) du grabuge du côté des soapies sud-africains ! Les équipes de production de Muvhango et 7de Laan, des séries pourtant présentes depuis les années 90 dans les grilles de SABC2, sont en effet paralysées, faute d’un contrat en bonne et due forme signé entre la chaîne et les producteurs. Et vu que sans contrat, la chaîne ne règle pas la facture, vous comprenez que ça devienne vite épineux.
Après avoir un temps abordé les choses avec philosophie, les deux séries commencent à prendre des mesures : celle de Muvhango (en photo ci-contre) a contracté un prêt pour tout de même payer ses équipes, quand celle de 7de Laan, qui ne le peut plus (ça fait 3 mois que le producteur Danie Odendaal paie la série de sa poche), a diffusé la lettre ci-contre aujourd’hui, que vous pouvez agrandir, et assuré que la livraison d’épisodes ne serait plus garantie après le weekend.
Cette crise a de fortes chances de n’être que temporaire, mais ces difficultés administratives soulignent une fois de plus les dysfonctionnements de la télévision publique. Et dans le cas de 7de Laan, ce n’est même pas la première fois que cela se produit…!
Une enquête a été réclamée par Independent Producers Organisation, le syndicat des producteurs indépendants qui regroupe 80% des professionnels sud-africains, pour comprendre ce qui se passe donc dans les bureaux de SABC. Si les dernières auditions en date sont un indice, ce ne devrait pas être triste.
En tous cas, pour l’audiovisuel public qui clamait haut et fort encore cet été vouloir soutenir les productions nationales, ça fait désordre.

Muvhango-300

7delaan-lettrecontratoctobre2016-650

par

, , ,

Pin It

Et pour ceux qui manquent cruellement de lecture…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *