Fun fact du mercredi 25 janvier 2017

25 janvier 2017 à 20:00

FunFact-650

Le saviez-vous ? Ce qui naît en France en 1982 ? Audimat, le système de mesure d’audience qui fait son entrée dans 650 foyers de l’Hexagone. C’est la première fois qu’en France, les audiences sont mesurées par le biais de tels relevés (jusqu’alors ce sont des « panels » de spectateurs, un millier environ, qui sont depuis 1967 appelés à remplir quotidiennement des questionnaires au format papier). Les données de l’Audimat sont réunies pour le compte du Centre d’Études d’Opinion ; toutefois, le traitement des informations et les analyses sont faites par l’organisme SECODIP, et le système est conçu par la compagnie Thomson. Les appareils, qui transmettent chaque nuit les données grâce aux lignes téléphoniques, ont commencé à être installés fin 1981.
L’information des audience est d’importance : ces relevés déterminent les tarifs de la publicité… et en 1982, le Gouvernement abandonne justement son monopole d’État (TF1 n’est alors pas encore privatisée, ça ne se produira qu’à partir de 1986), et quelques mois plus tard, le Conseil des ministres approuve le « plan câble » qui à terme rend encore plus pertinent l’adoption de l’Audimat.
Le système Audimat, toutefois, vit ce que vivent les roses : il est remplacé dés 1989 par le système Médiamat (ci-contre), de la société de Médiamétrie, qui étend alors son système à 2300 foyers français. Pour vous faire une idée, aujourd’hui ils sont au nombre de 5000.

mediamat-300

par

Pin It

Et pour ceux qui manquent cruellement de lecture…

4 commentaires

  1. maxwell39 dit :

    Je me demande si aujourd’hui, les chiffres sont encore fiables. Pas tant pour les gros carrefours d’audiences, mais en heure creuse, et avec la marge d’erreur, comment on peut -être certains des chiffres quand la plupart des chaines gratuites sont calculées 10 000 et 200 000 téléspectateurs ? Je sais bien qu’ils ont augmenté leur pannel à Mediamétrie mais tout de même, 5000 foyers, ça me parrait court quand on a 27 chaines gratuites.

    • ladyteruki dit :

      C’est le principe du sondage : on sélectionne des personnes « représentatives » de la population statistique française et on extrapole à partir de là. De toute façon il faut bien se rappeler que c’est un outil commercial et c’est tout. Cela permet aux chaînes de décider du montant des plages publicitaires à vendre aux annonceurs, et c’est bien tout. Il ne faut vraiment pas le prendre pour autre chose.

      • maxwell39 dit :

        On est d’accord sur la représentation de la population française mais c’est comme tout sondage, en dessous d’un minimum de participant, ça reste moins fiable. Avec l’explosion du nombre de chaine depuis 12 ans, je me demandais juste si ce nombre de participants étaient encore suffisants…

      • maxwell39 dit :

        et tu dis que ça ne joue que sur les pages pub, ben justement, les audiences ont clairement le droit de vie et de mort sur un programme, c’est pour ça que j’ai envie de croire à la viabilité du système… même si j’en suis pas certain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *