Fun fact du lundi 19 juin 2017

19 juin 2017 à 20:00

FunFact-650

Le saviez-vous ? Le Supreme Council for Media Regulations, soit l’autorité télévisuelle égyptienne, a rendu son rapport d’observation sur les 10 premiers jours de la télévision du Ramadan, et il n’est pas glorieux. Cette organisation récente (c’est son premier Ramadan) étudie en effet les programmes scriptés et non-scriptés, et établit des recommandations basées sur les règles éthiques de diffusion, particulièrement importantes pendant ce mois religieux.
La série la plus critiquée dans ce rapport est Khalsana Bshyaka, une comédie dystopique se déroulant en 2041, et dans laquelle l’épuisement des ressources a, entre autres, conduit à une guerre des sexes (l’une des causes directes de la guerre est, d’après la série, le manque de communication dans les relations amoureuses). Et « sexe » est bien le problème ici : Khalsana Bshyaka inclut de nombreuses insultes à connotation sexuelle, en particulier à l’encontre de femmes ayant eu des relations sexuelles sans être mariées. D’autres gags sont considérés trop crus, par exemple le fait que, pour éliminer leurs besoins sexuels, les hommes se badigeonnent d’huile d’eucalyptus ; quand l’eucalyptus vient à manquer, ils commencent à se harceler sexuellement les uns les autres. A ces manifestations d’un goût douteux, a fortiori pendant le Ramadan, s’ajoutent des scènes violentes, notamment de torture. Ce que le rapport mentionne moins, mais que la critique a relevé dans la presse égyptienne, c’est qu’à ce climat s’ajoute une misogynie plus large ; Khalsana Bshyaka se déroule principalement parmi les hommes, mais lorsque les femmes sont montrées, elles sont toujours superficielles et irrationnelles.
Le rapport du conseil n’a de toute façon qu’une valeur indicative… surtout qu’il paraît alors que les séries, diffusées quotidiennement pendant ces 30 jours de Ramadan, ont déjà leur public régulier, et leurs annonceurs.

khalsanabshyaka-300

khalsanabshyaka-poster-650

par

,

Pin It

Et pour ceux qui manquent cruellement de lecture…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *