Chappie (8 Mai 2016)

8 mai 2016 à 3:28

Chappie

Les comparaisons entre District 9 et Chappie sont en forte défaveur pour ce dernier ; on ne devrait pas forcément faire ces comparaisons, mais c’est comme ça, le monde est ainsi fait. Enfin, bon, admettons qu’une certaine proximité thématique aide aussi. Mais justement, Chappie ne semble jamais vraiment se résoudre à développer ces thématiques, enfonçant de nombreuses portes ouvertes au cours d’une démonstration pourtant faite très rapidement. Pour maquiller le crime, le film en rajoute dans les scènes d’action et/ou de destruction, sans vraiment expliquer pourquoi (même étrangement je n’ai aucun mal à considérer Hugh Jackman comme un connard sadique), ce qui fait plus de tort à l’ensemble qu’autre chose. Comme tous les robots en son genre, Chappie s’avère quant à lui être un personnage attendrissant, mais guère plus. Au final on a l’impression d’avoir affaire à un film qui n’a jamais fait l’objet d’une réflexion par-delà son pitch de départ.

RetourauSecretDiaryofaCinephile-650

par

Pin It

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *