Middle of Nowhere (23 Février 2011)

24 février 2011 à 0:27

MiddleofNowhere

Voilà le genre de film sans ambition démesurée qui s’en tire bien précisément parce qu’il reste humble. Le but du jeu ? Simplement écrire des personnages suffisamment sincères pour que les acteurs puissent leur donner vie. Et en l’occurrence, le casting est en or, avec notamment un Anton Yelchin parfait comme à son habitude, et une Ava Amurri toujours aussi impeccable. L’occasion aussi de découvrir Willa Holland, joli petit brin de fille à la sensibilité à fleur de peau. L’histoire a, dans le fond, assez peu d’importance (surtout si vous regardez le film après avoir lu son synopsis sur IMDb, complètement à côté de la plaque), et on n’en retiendra pas grand’chose, mais les portraits, eux, laissent une empreinte indéniable.

RetourauSecretDiaryofaCinephile-650

par

Pin It

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *