Ocean’s 8 (4 Mars 2019)

4 mars 2019 à 14:47

C’est… tout ? Une distribution de malade, une franchise puissante, du pognon à ne plus savoir qu’en faire, et on se retrouve avec ça ? Alors déjà, l’intrigue est vraiment sans saveur et la moitié est prévisible à l’avance (d’autant que tout heist de ce nom a un twist final bien plus bluffant que ça), mais en plus personne ne fait rien d’intéressant ! La compétence-clé de Sandra Bullock est d’avoir une dent contre son ex. Anne Hathaway joue la pire version d’elle-même (il y a même un clin d’oeil à son ex). Je crois qu’à un moment Rihanna a cliqué sur une souris en forme de boule de billard, aussi. Mindy Kaling FAIT LA VAISSELLE, c’est ça son plus grand acte de bravoure dans le film. Pire, il s’avère que la contribution majeure de Cate Blanchett est de… faire appel à un total inconnu pour faire la partie la plus impressionnante du job (et un mec, en plus, comme pour bien niquer le principe-même du film). Mais on est où, là ? L’arnaque n’est pas celle qu’on croit.

RetourauSecretDiaryofaCinephile-650

par

Pin It

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *