Tammy (29 Mars 2015)

30 mars 2015 à 0:12

Tammy

Ça commençait très, très mal. Il faut peut-être une bonne demi-heure avant que Melissa McCarthy ne sorte de la caricature (hélas sans explication scénaristique) pour que Tammy devienne une comédie douce-amère sur une femme à la vie en déroute. Au point de finir avec le sourire. On aurait pu vivre sans les éternelles blagues grossophobes, mais bon, au moins Tammy s’achève avec une vague conscience de ses erreurs.

RetourauSecretDiaryofaCinephile-650

par

Pin It

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *