Réconciliation ?

4 novembre 2004 à 18:53

Suis-je réconcilée avec mon blog ? Pas encore.

Depuis vendredi dernier, j’étais ulcérée par le message de crash aware. Pourquoi ?

D’abord parce que je ne m’étais pas du tout préparée à ce que ma parole soit remise en question en rédigeant ce blog. J’étais parfaitement consciente que des gens ne seraient pas d’accord avec mes choix ou mes opinions, mais pas qu’on puisse douter de la véracité de ce que j’y dis. J’avoue que je ne verrais pas l’utilité de mentir dans ce blog, je n’ai strictement rien à y gagner. Et ça ne m’a pour ainsi dire même pas effleurée, le but de ce blog n’est pas d’entretenir un public mais bien de pouvoir écrire et me décharger du poids qui me pèse. C’est ce qu’il m’avait semblé expliquer dans le premier post dudit blog. D’autant que n’ayant personne à qui me confier au quotidien, ce blog est le dernier rempart entre le mensonge et la sincérité.

Deuxièmement, pendant environ les 16 premières années de ma vie, on m’a toujours dit que je faisais toute une histoire de pas grand’chose simplementp arce que je n’avais pas la possiblité de prendre autant de recul que les adultes qui m’entouraient, et de mettre de la distance entre les évènements et mes sentiments. Pendant des années, et je soupçonne que cela soit encore vrai, mes parents ont pensé qu’il n’y avait rien de bien terrible dans ce qui s’était passé, et chaque fois que j’ai amené le sujet, on m’a dit que j’exagérais. Je ne sais pas de quelle façon il me faudra expliquer que les 16 années les plus formatrice de ma vie ont été passées à me détester, et autoriser tout le monde à me déprécier. Ca m’a fait tellement de mal toutes ces années, et il faut croire que c’est encore le cas aujourd’hui.

Mais j’ai envie de ne pas abandonner ce blog, je veux le poursuivre parce que c’est vraiment trop dommage, en un mois seulement, de penser que j’en ai fait le tour. Je me suis fait quelques contacts intéressants, et ai découvert une communauté dont il y a un mois à peine j’ignorais tout, et je n’ai pas fini de l’explorer. Je n’ai pas fini de comprendre ce qu’Internet peut m’apporter.

Et surtout, j’ai noté en mon ‘absence’ que pas mal de monde avait réagi (ma soeur, en particulier, Rei, qui a posté tout au long de mes notes et s’est apparemment tapé quelques heures de lecture ! Tiens, Rei, dis-moi : est-ce que j’ai jamais menti ?) ce qui m’a mis un peu de beaume au coeur ?

Réconciliée, moi ? Pas tout à fait mais, voyez, j’y travaille…

par

Pin It

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.