Le dîner est servi

21 novembre 2004 à 19:40

Et moi complètement asservie. Lord T ne rentre plus que pour manger. Il se fiche devant la TV ou son ordi, et attend que tout soit prêt. Comme ce n’est pas le genre de la maison de se taper tout le boulot, je lui demande en général de mettre la table, sortir quelque chose du frigo, etc… Il prend un air résigné, et après le repas, il a déjà filé.

C’est tellement humiliant, tellement blessant. Comment peut-on agir avec aussi peu d’égards ? Qu’est-ce que ça lui coûte de regarder une série avec moi, de me dire trois mots ? Même derester dans lamême pièce semble être au-delà de ses forces. Et chaque nuit, je « joue » qu’il a des remords, qu’il comprend tout le mal qu’il m’a fait, tout en sachant pertinemment que jamais il ne s’excusera, jamais il ne comprendra quoi que ce soit aux implications de son mépris sur moi. Merde, je pars d’ici peu de temps, on a tenu 3 mois il peut bien attendre encore une semaine ou deux ?!

Et vous savez, le pire ? Chez magrand’mère ce ne sera pas différent. Je me prépare des mois et des mois et des mois de dépression affective. Dans ma famille on ne sait pas être aimable, alors être affectueux ! Depuis le temps, aucun membre de ma famille ne m’a jamais pris dans ses bras pour me consoler, en fiat c’est même tout le contraire, quand je racontais ce que j’avais sur le coeur à quelqu’un (une erreur que j’ai longtemps faite), on me répondait que « je l’avais mérité », « c’est comme ça dans la vie autant s’y faire », ce genre de choses. La vie qui m’attend n’est en réalité pas meilleure à 350 km de Lord T, elle n’est meilleure pour moi nulle part. Des fois quand je le vois se trouver des excuses grosses comme une maison (amateur !) pour s’échapper de la maison, je me demande s’il réalise tout le temps qu’il me laisse à pouvoir me tuer. Je veux dire, je combats le geste mais je ne peux chasser la pensée. Il reviendrait au bout de 5 ou 6h d’absence, et me trouverait déjà morte. Et il sait que je vais mal. Est-ce que dans le fond ce n’est pas ce qu’il cherche en me regardant droit dans les yeux en me sortant un mensonge énorme ?

Et vous savez, s’il ne m’ignorait pas tant et de façon si évidente, je ne penserais même pas à lui. Mais on dirait qu’il insite.

PS : aucune chanson ne peut couvrir le son de ce genre de pensées…

par

Pin It

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *