Victime

30 décembre 2004 à 21:17

J’ai trouvé dans la bibliothèque de ma grand’mère un livre intitulé « Harcèlement Moral ». En vérité, je vous le dis : édifiante lecture.

Tandis que je m’attendais à retrouver majoritairement les comportements de mon père tels que je les ai connus, j’ai en fait trouvé les comportements de mon père, de Lord T, d’un ancien employeur… La question se pose donc sous un jour nouveau : moi qui m’en suis toujours défendue, suis-je une victime ?

Quand je vivais chez mes parents et que je trempais mon lit de larmes presque chaque nuit, je me répétais que je n’étais pas battue, et j’ai toujours refusé ce terme. J’ai en fait carrément décidé que je n’étais pas victime : c’était normal dans un sens, je considérais que tout cela était justifié.

Plus tard c’est devenu un credo de défense : je n’étais plus victime. Je me souviens me l’être répété consciemment une fois ou deux en guise d’encouragement. Pour finir je suis passée par une longue phase où j’étais convaincue d’être inébranlable et où, forcément, le terme victime ne pouvait plus coller.

Voilà comment on est une formidable victime. Pendant que je décrétais être forte, je désignais mon flanc à tous les prédateurs en mal de chair à déchirer et d’organes à éviscérer. Je me bernais afin de ne pas voir que je continuais de laisser prendre ce genre de comportements sur moi.

J’ai donc laissé Lord T entreprendre le même type de comportement de terreur sur moi que mon père l’avait fait avant.
Comment ne me suis-je pas aperçue de cela ? Les mêmes méthodes, les mêmes tons, les mêmes gestes…! Comment ai-je pu me contenter de dire que j’étais malheureuse, et ne pas affirmer « je me suis laissée emprisonner dans la même spirale de souffrance » ?

Il est dit dans le livre que les enfants ayant vécu des violences morales de ce type ont tendance à les reproduire. Ca, j’aurais presque pu vous le dire. J’aurais par contre apprécié que quelqu’un me prévienne que nous avons tendance à les laisser reproduire !!!

Suis-je une victime ? On dirait. La vraie question c’est : comment ne plus en être une ?

par

Pin It

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *