Un peu de poivre dans votre JT ?

11 mars 2007 à 23:56

Patty ou devrais-je dire, Pepper, est définitivement mon pilote coup de coeur de la semaine. D’un autre côté, je l’ai regardé dimanche soir, me direz-vous. Et en plus, je suis en retard. Mais quand même. Et puisque le pilote de Pepper Dennis, puisque c’est de cette série qu’il s’agit, m’a tellement plu, allons-y pour une nouvelle trilogie de captures. Avec un peu de bol, je vous donnerai envie de découvrir cette série dont on n’a pas trop entendu parler le temps qu’elle a duré, et pourtant, elle le vaut bien.
Puisque cette fois je ne m’offre pas le luxe d’une review en préambule, voyons un peu si on arrive à en faire le tour en trois coups d’oeil !


Une scène d’ouverture purement impeccable (limite trop au regard des 5 minutes qui suivent et qui sont moins épatantes), avec un double-discours ambigu tendant à nous mener par le bout du nez pendant quelques minutes. Mais non, le regard de killer de Pepper, c’est juste parce qu’elle a flairé le scoop ! A noter que Rebecca Romijn-Stamos, à qui je n’avais pas prêté grande attention jusqu’ici à vrai dire, est effectivement une beauté, et c’est pas parce que je m’en rends compte avec plusieurs mutants de retard que je ne dois pas le souligner. Ce regard-là, elle nous le fera plusieurs fois, mais il marche à tous les coups (on dit merci au mascara centuple-épaisseur, mais quand même).


J’ai pensé à dire que Rebecca/Pepper avait la grande classe ? Et j’adore sa voix aussi. Mais bon, cette capture nous amène aussi à une scène savoureuse de surenchère télévisuelle, où Pepper couvre un évènement tragique avec un flegme blasé, où son charmant collègue joue les saints en aidant les secours par haut-parleur interposé, pour finalement voir notre Pepper péter une durite et prononcer un mot qu’aucun chaste télespectateur ne devrait jamais entendre. Si Pepper n’avait pas été suspendue, j’aurais été scandalisée, forcément, pensez-donc ! Mais plus que sa tête à la révélation à l’antenne de son véritable nom, c’est quand même encore cette capture-là qui me ravit le plus au moment de cette scène. Oh yeah.


Et là arrive la petite scène (en fait il y en a eu deux dans ce pilote) qui rappelle furieusement Ally McBeal. Non seulement à cause de ce cher et adorable et charmant (et plus que consommable) Josh Hopkins, mais dans sa globalité la plus entière et insécable. Pepper courant au ralenti vers l’ascenseur pour s’apercevoir que son crush est sur le point de ramener une autre collègue chez lui, c’était déjà too much, mais là, cette grande gourdasse en train de faire des mouvements de mâchoire comme si cette dernière allait se décrocher de son ravissant visage, en faisant mine de garder une certaine contenance (que le principal intéressé a de toutes façons décodé), c’est ridicule au plus haut point. D’accord, j’ai quand même eu envie de m’écrier « mais dis-lui !!! », mais uniquement parce que j’ai regardé trop de scènes de ce type avec la sus-mentionnée Ally. La scène qui s’en suit (Pepper marchant lentement, dans la rue, en pleine nuit, puis mangeant chinois avec sa frangine sur le sol de l’appart) est un vilain repompage aussi, d’ailleurs. Bouh que c’est vilain. Bon, drôle, efficace, tout ce qu’on veut, mais quand même usé jusqu’à la corde.

Comme je jouerai le jeu des 3 captures, pas une de plus, je ne mentionnerai pas la blague de l’Emmy Award, ni la présence furtive de Larisa Oleynik, et toujours pas le coup des oeufs (même pas pourris, en plus). Mais que ça ne vous empêche pas d’y jeter un oeil, et d’en rire à ma santé.

par

, , , ,

Pin It

Et pour ceux qui manquent cruellement de lecture…

1 commentaire

  1. Nakayomi dit :

    Arry Gate Ou

    Oh Josh… Ah oui, Josh… Tu m’as convaincu rien qu’avec cette capture tiens… Je n’avais pas tellement entendu parler de cette série… C’est dommage, parce que même si le pilote me plaît bien (et « thanks fort you know what ») vu qu’il n’y a pas de sous-titres sur la suite, je pourrais pas… Mais bon, je vais déjà voir si je me ferais du mal ou non…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.