Peau d’âne

25 juin 2007 à 9:11

La vie d’acteur est vraiment, vraiment, vraiment un sacerdoce.
En témoigne cette interview de J.K. Simmons qui nous explique (entre autres choses évidemment) qu’il rentrait chez lui avec ses tatouages nazis pour s’économiser 20 mn de maquillage le matin sur le plateau d’Oz. Vous vous rendez compte ? C’est plus facile d’avoir la haine tatouée à même la peau plutôt que de se lever 20mn plus tôt ! C’est dire si, être acteur, c’est pas facile tous les jours…

Je sais pas, je réagis peut-être plus épidermiquement après avoir vu Mississippi Burning hier soir, je dis pas, c’est possible ! M’enfin je certaine que pas un cachet d’acteur (même en ayant signé pour plusieurs saisons) ne m’aurait persuadée de porter des tatouages de ce type, même fakes, le temps du tournage d’un seul épisode. Alors ramener ça chez soi et l’avoir en permanence à même le corps ? Même pas pour des millions. Apparemment Simmons, ça l’emmerdait pas tant que ça.
Nan mais j’vous jure…

Le genre de propos qu’on lit et qui nous mène à cette conclusion : la floraison des pseudo-scandales de ces dernières années autour des dires des acteurs (tv ou ciné), lorsqu’ils expriment des opinions plus ou moins choquantes, dépend vraiment de leur degré de bankabilité…

Et hop, un acteur de plus sur ma liste dont je ne vais plus me fatiguer à lire les interviews. C’est toujours ça de pris.

par

,

Pin It

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.