Travailler, c’est dur

6 février 2008 à 14:34

Il n’aura jamais fallu que 26 ans… bon ok, disons un peu moins… à DOM THOM pour réaliser que travailler, bah, c’est pas facile. C’est même dur.

Tenez, par exemple : faire des photocopies. Bah si le papier se met en A3 alors que vous voulez du A4, qu’il n’y a plus d’agrafes dans la machine et qu’on ne sache comment la recharger, et qu’on ait lancé un document de 100 pages pour ne s’apercevoir qu’à la 50e qu’en fait il était en recto verso, eh bah, ça complique passablement la vie.

Dans le couloir, on peut donc entendre DOM THOM râler intempestivement contre l’appareil (une machine infernale, de toute évidence), et tous ceux qui passent ou qui travaillent non loin de là profitent de sa bonne humeur.

Ah, oui, il y a un truc…

DOM THOM n’aurait pas à faire de photocopies à l’heure où je vous parle si elle avait suivi les instructions pourtant claires que Monsieur Patron a données il y a quelques semaines : TOUJOURS FAIRE UN DOSSIER EN DOUBLE POUR MONSIEUR PATRON ET POUR LE SECRETARIAT. Notez qu’elle s’est déjà fait avoir à devoir faire des photocopies en dernièreminute, mais c’est pas grave, vaut mieux passer une matinée à aligner trois feuilles devant son bureau en bougonnant qu’on ne trouve pas les autres, plutôt que de tout de suite faire les photocopies qui s’imposeront tôt au tard.

Mais pour ça, il faudrait se donner à fond et DOM THOM compte ses efforts.

Cela dit, pour quelqu’un qui hier, n’était qu’une morte en sursis, et que les forces avaient quittée, elle a une belle énergie… entièrement dépensée à râler, se plaindre et chercher indéfiniment des dossiers sur son ordinateur, hélas.

par

Pin It

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.