Il est 10h30 et tout va bien !

12 février 2008 à 10:30

Hier, devant sa bronchite-sinusite-flemmingite, DOM THOM a répété à l’envi qu’elle allait retourner voir le médecin, les maux de crâne étant par trop entêtants. « Tu y vas cet aprem ? », avais-je soufflé. « Non, je partirai plus tôt ce soir ». Je n’étais pas vraiment étonnée d’une telle réponse, j’ai donc attendu qu’une nouvelle excuse médicale la dispense de faire les heures supplémentaires que je fais systématiquement à sa place (on est pourtant bien deux assistantes, ici, je ne me trompe pas ?).

En partant (il était pas loin de six heures mais, disons-le, c’était une autre demi-journée payée à rien foutre ou si peu), elle s’est encore plainte de sa migraine. « Va chez le médecin ! », dis-je, excédée par tant de simagrées. « Je pense pas qu’il me prenne ce soir », a-t-elle répondu pleine de mauvaise foi, feignant d’être au bord du malaise. « Je vais me prendre un truc en rentrant, et si ça va pas mieux demain matin… »

Ah, nous y étions, c’était donc le mardi matin qu’elle visait.

Et donc il est 10h30 et pas de nouvelles, normal, je ne suis pas du tout surprise. Conclusion logique : elle est sous la couette. De là à penser qu’elle est allée chez le médecin, il y a quand même de la marge ! On verra bien. En tous cas la matinée se passe d’autant mieux, je croule sous le boulot mais au moins je sais pourquoi. Et puis, c’est quand même bien pour ça que je suis là il me semble.

Les bonnes dispositions auront donc duré moins d’une semaine. C’est triste quand même.

par

Pin It

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.