Les agrafes de la mort ultime !!!

1 avril 2008 à 17:03

Et alleeeeez !

16h20 : Monsieur Patron, qui m’a donné de la frappe tout l’après-midi, me rajoute quelques feuilles à la bafouille qui doit être idéalement finie demain midi. Il me demande alors d’appeler DOM THOM pour qu’elle vienne le voir et s’occupe du dossier que j’ai commencé à constituer ce matin.

Vous auriez dû voir sa tête.

J’entends quelques mots et comprends qu’en fait, grosso-modo, tout ce qu’il m’a fait changer entre le dossier de ce matin et le précédent, elle va devoir le remettre.

Vous auriez dû voir sa tête.

Normal, elle ne connaît aucun document puisque d’une part elle revient d’un congés de trois semaines, et d’autre part, même avant, elle ne s’est jamais intéressée à tous les dossiers que je faisais.

Elle s’est donc emparée de la boîte d’agrafes vides qui traine sur mon bureau, et me dit « tiens bah je vais aller demander à Gestionnaire de commander des agrafes ! » Elle met son manteau, récupère son paquet de clopes et descend dans la mauvaise direction en bafouillant en complément « pis je vais pouvoir lui donner ma demande de mutation ».

Parce que, ne nous voilons pas la face, c’est la seule chose qu’elle a faite depuis ce matin : préparer sa demande de mutation pour retourner en Guadeloupe (elle y était il y a quelques années mais ça ne lui convenait pas… ça doit coûter cher de déménager à chaque coup de tête, quand même).

C’est que, vous comprenez, ce que Monsieur Patron lui a demandé « c’est que des photocopies ça ira vite ».

Donc il est 17h ou presque, elle n’a rien foutu, et je sais déjà que quand j’aurai fini ma frappe, j’aurai des photocopies à faire pour les dossiers.

Sauf si par miracle elle finissait par se rendre utile dans ce bureau.

par

Pin It

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.