Même pas honte

5 juin 2008 à 17:44

Ce soir, DOM THOM se prépare à partir. Ses cartons sont vidés. Elle aussi parce qu’elle me dit « j’en peux plus je suis fatiguée, et puis il faut encore que je ramène tout ça… »

Ce qui est magique c’est qu’elle dit ça avec un sourire en banane mais passons.

Elle sort donc du bureau et me laisse fermer son enclave à sa place (l’esclave ferme donc l’enclave).

Sur son ordinateur perpétuellement allumé, il y a là une page internet « comment devenir éducateur de jeunes enfants – métier de la petite enfance ». Pas de mise en veille, pas même de fermeture de fenêtre. Elle s’en fout complètement.

Elle n’a vraiment, mais alors vraiment honte de rien, c’est officiel.

par

Pin It

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *