La récréation est terminée

11 avril 2009 à 9:18

Il faut sans doute apprécier The Office pour apprécier Parks & Recreation, mais le problème, d’une part, c’est que je n’aime pas The Office (je me souviens vaguement avoir bâillé devant le pilote, il y a des siècles… pas spécialement envie de m’en souvenir, donc je n’en ferai pas l’effort), et d’autre part, je n’aime pas du tout Amy Poehler.
C’est comme ça. Elle a un visage mal aimable. Elle n’est pas drôle. C’est une bonne comédienne, j’imagine, mais elle n’est pas drôle. Et elle est blonde. Donc ça passe pas.

Non, le problème, c’est quand même beaucoup la forme, et donc le rapport avec The Office. C’est, au choix, de la comédie de bas étage, ou une bâtardisation entre la fiction et la real tv… J’imagine que tout a déjà été dit à propos de la formule de The Office, cela dit. Je n’y ai prêté qu’une oreille très peu attentive, de toutes façons.

Je vois très difficilement comment on peut construire une série entière sur un tel concept. Toute une série sur le fait que les personnages sont autres que tels qu’ils aiment à se décrire face à la caméra… la belle affaire, je vois assez mal ce que peut promettre ce genre de principe. Une fois qu’on a compris que la blondinette a les dents longues mais n’a pas les moyens de ses ambitions, on a fait le tour de la question, point barre. Partant de là les surprises sont minimes : combien de fois va-t-on se farcir ce genre de choses ? Humiliation, démonstration simultanée et répétée tant d’impuissance que d’orgueil… The Comeback, The Office, de nombreuses séries sont déjà passées par là, et je n’ai pas tenu devant bien longtemps. Alors c’est pas pour signer pour une nouvelle session…

Je ne serai pas de ceux qui s’étonneront des audiences, du coup. Mais je ne serai pas non plus de ceux qui compareront Poehler à Tina Fey, simplement parce que toutes deux sont des anciennes de Saturday Night Live (Damon Wayans a hélas prouvé que c’était pas un problème pour réussir à vendre sa série, par exemple). Je pense que ça n’a rien à voir avec Poehler (à part dans mon cas), mais avec l’effet de redite, voilà tout.

par

, , , , , ,

Pin It

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *