FNUC you

10 mai 2009 à 23:19

Pour la cagnotte Life, il y a un euro de moins. J’ai résisté plusieurs fois mais hier, ma frangine m’a emmenée dans une FNUC. Elle avait des bons de réduction, je peux pas lutter contre ça !!!

Bon, ça fait un donc un euro de moins pour le mois prochain, et puis quelques autres dépensés pour mon obole au dieu FNUC.
Mais le plus contrariant c’est que je suis allée dans une FNUC que je ne connaissais pas, et qu’elle était assez dépourvue en séries télé. On n’y trouvait en fait quasiment que les nouveautés… et encore.

Par exemple, on pouvait y trouver le verdoyant DVD de la 4e saison de House, mais pas les trois premières. Super logique. Une chance que je ne tienne pas à investir dans House. Mais du coup, là où j’aurais pu me laisser aller à me lancer dans une série ou une autre, eh bien, il s’avérait que je ne pouvais pas acheter la 1e saison. Décourageant au plus au point.
Et puis, il y avait des nouveautés dramatiquement manquantes, comme le coffret La Belle et la Bête qui m’était pourtant destiné à bien des égards (c’est une des premières séries dont j’ai parlé ici, je la regardais déjà toute petite… et puis, ne serait-ce que le package violet !), qui pourtant était mon objectif de départ.

Démunie devant ces absences éhontées, j’en suis venue à me poser des questions… J’ai l’impression de passer mon temps à acheter des DVD mais, pourtant, devant ce rayon, c’est comme si je n’en avais aucun. Ou plutôt comme si aucun ne me concernait. De quelles séries je peux bien suivre la sortie en DVD, finalement ? Battlestar Galactica ? Et à part ça ? Boston Justice (mais il n’y avait que la saison 2 et même pas la 3), bon, d’accord. Mais sinon ?

Des séries qui m’attiraient dans les rayons, y compris parmi celles que j’ai déjà à la maison, je tirais la leçon suivante : il ne s’agit que de mini-séries (The Lost Room, Jekyll) ou de saisons uniques (Action!, Angela, 15 ans), de séries à deux doigts d’être finies (Pushing Daisies, Battlestar Galactica), ou, dans le meilleur des cas, de séries au rythme de sortie si lent qu’il vaut mieux que je ne retienne pas mon souffle (Une Nounou d’Enfer, The Practice).

En rentrant à la maison, j’ai essayé de regarder le palmarès de mes plus récentes acquisitions. Seul le coffret Gilmore Girls me donne un peu d’espoir, mais la série n’est pas prioritaire sur ma liste, d’autant qu’il est assez rare que soit en stock la saison que je cherche.

Ca m’a un peu désespérée, tout d’un coup. Je me suis dit : « mais en fait, en-dehors des pilotes que je découvre chaque semaine, je regarde quoi sur le long terme ? », et le bilan a été effrayant.
Sur le long terme ? Je finis tranquilement mais sûrement mon intégrale de Titus, la saison 3 de Three’s company, j’ai entamé Voilà! et j’y deviens accro… je vis dans le passé ! Je regarde des séries que de toutes façons je ne trouverais pas en DVD (surtout moi qui n’ai pas de lecteur zone 1).
Je fais du rangement dans mes cagoules et je m’aperçois qu’il y a soit des vieilleries de ce genre, soit des nouveautés dont la sortie en DVD en France n’est vraiment pas pour tout de suite.

Mais alors qu’est-ce que je fais en magasin ?! Pourquoi je suis si contente de ces bons de réduction soigneusement offerts par ma soeur ? Pourquoi j’ai déjà sorti ma jolie carte FNUC ? Pourquoi je suis contente d’être dans ce rayon si rien ne m’y attire spécialement ? La pauvreté de l’étal y était certainement pour quelque chose (et le prix de la saison 2 de Big Love, aussi), mais j’ai eu un coup de blues terrible.

J’ai longtemps hésité avant de prendre quelque chose. Oui, The Lost Room, mais il n’y a pas urgence. Oui, Boston Justice saison 2, surtout à un prix vert. Mais j’étais mal à l’aise. La perspective de retourner dans quelques semaines à la FNUC pour Life, alors que la série vient d’être annulée, l’absence de La Belle et la Bête, l’absence de la saison 3 de Gilmore Girls, y étaient évidemment pour quelque chose. J’étais venue en me réjouissant à l’avance de ces quelques acquisitions, qui me trottaient dans la tête, et ne pas les y trouver, et surtout être incapable de m’enflammer pour d’autres sorties, m’ont rendue toute chose. C’est vrai qu’il y a aussi des séries dont j’ai la première saison, comme Heroes ou Babylon 5, mais dans ces cas-là je ne m’estime pas assez fan pour faire l’investissement de saisons supplémentaires dans l’immédiat.

Mais, moi qui aime tant les séries, et qui aime tant les avoir en DVD, au lieu de l’embarras du choix, il ne me restait que l’embarras.

par

, , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Pin It

4 commentaires

  1. Nakayomi dit :

    Tiens, ça me rappelle moi y’a pas longtemps dans un contexte similaire mais un peu différent (dans un carrouf avec un gros chèque cadeau pouvant aisément payer une saison entière d’une série).

    Bon, je sais qu’en général, dans les grands magasins, y’a déjà moins de choix (genre uniquement les dernières saisons sorties et sûrement pas toutes les saisons de chaque série), mais quand même, me voilà bien peiné pour choisir quelque chose. Bien évidemment, y’a toujours un ou deux trucs qui attirent l’oeil, mais effectivement, aussi, il y a cette voix qui dit « oui, mais ce n’est pas urgent/prioritaire/autre » . Et ça a quelque chose de dramatique finalement. Mais bon, je me dis que c’est comme ça qu’il y a toujours quelque chose sur la liste des coffrets qu’on aimerait avoir…

    Par contre, j’suis assez étonné pour la Fnuc sans choix… Faudra pas y retourner ! ^_^;

  2. ladyteruki dit :

    J’étais pas dans la crèmerie habituelle, ni celle de secours, eh bah j’ai tout de suite vu la différence. Il faut dire qu’en plus de fournir les réductions, Rei m’a aussi servi de chauffeur, c’est pas poli de refuser ce genre de choses. De toutes façons, ma FNUC préférée reste celles des Halles…

    Le coupable à boycotter au profit d’une FNUC mieux achalandée : http://rendezvous.fnac.com/home_magasin.asp?SID=898f6795-bf12-01bc-21b3-a250776a7fb4&UID=068A04086-3F7B-5763-516D-1AA57831255F&Origin=fnac_google_home&TTL=120520091108&SHP=280

  3. Nakayomi dit :

    J’en prends bonne note (bon, de toute manière, quand je vais à Paris, je choisis toujours celle des Champs Elysées, même si une fois je l’avais paumée ! -Le pire étant que c’est vrai, j’ai arpenté deux fois l’avenue en long, en large et en travers… Mais je crois que je la situais trop haut ou trop bas et que du coup, voilà… Quoi… Bref-).

    La prochaine fois, il faudra donc accepter la proposition de Rei, en influençant discrètement le choix de là où elle t’emmène !

  4. LuK dit :

    La FNAC de Thiais c’est un de leurs prototypes avec le logo vert, au nouveau concept « zone commerciale de banlieue », d’où la différence avec nos bonnes vieilles FNAC parisiennes.

    @Nakayomi : la FNAC des Champs ? Mon Dieu ! Tu es au courant que c’est la seule FNAC de Paris sans rayon bouquin ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.