Le drama, ça suffit pas

7 août 2009 à 23:15

Ça commençait à faire quelques temps que je n’avais pas râlé. Tout le monde s’inquiétait. Rassurez-vous, bonnes gens, ma mauvaise humeur se trouve ravivée par une pseudo-affaire qui m’a bien mis les nerfs en pelote.

Accusé, levez-vous ; sur le banc de la défense, The CW s’apprête à plaider la légitime défense. L’accusation porte sur la niaise Mischa Barton, asperge devenue concombre de son état. Les faits ? Mlle Barton cherche tellement à échapper au paparazzi qu’elle stimule leur intérêt en s’en cachant. Le verdict : peut-on rétablir la peine de mort, s’il-vous-plait ?

Il y a des précédents à cette exposition médiatique : le crêpage de chignon en coulisses de Grey’s Anatomy, l’addiction de David Duchovny dans Californication, bref, que des choses passionnantes.

Dans le temps, une série se suffisait d’elle-même pour captiver le public. Du moins, j’aime à le croire. Aujourd’hui, lorsque le scénario
fait défaut, on ajoute une pointe de drama en-dehors du drama… cherchez l’erreur. Serez-vous étonnés d’apprendre, chers membres du jury, que les séries concernées par ces pseudo-scandales sont le plus souvent des séries dont le scénario pêche par indigence, et qu’on pourrait en conclure que moins l’intrigue est passionnante, plus les ficelles pour y intéresser les spectateurs artificiellement sont grosses et grasses. La rixte sur Grey’s Anatomy a commencé à l’automne 2007 et ce n’est qu’avec le départ de TR Knight il y a quelques semaines qu’on y a enfin trouvé une conclusion, c’est vous dire à quel point on pataugeait dans le n’importe quoi.

Pour la saison 2009-2010, il faudra donc s’y résoudre : The Beautiful Life n’aura pas de scénario mais plein de rebondissements !

par

, , ,

Pin It

2 commentaires

  1. Nakayomi dit :

    Qui a dit que le feuilleton Grey’s Anatomy allait s’arrêter uniquement avec le départ de TR Knight alors que je retiens plus (presque) celui de Katherine Heigl (partira, partira pas ? Grosse tête ou pas ? Refusera-t-elle encore d’être nommée ?) ?

  2. freescully dit :

    Oh non ce n’est pas nouveau le drama hors caméras, une des spécialistes du genre c’était Shannen Doherty, aussi bien pendant Beverly Hills que pendant Charmed (et peut-être même déjà pendant La petite maison dans la prairie, qui sait ?). Mais il est vrai que ce genre de crêpage de chignon hors caméra semble être réservé aux série de type soapesque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.