There there

22 septembre 2009 à 21:44

Pour ma défense, je suis malade ! C’est à vrai dire l’unique raison pour laquelle j’ai regardé l’intégralité de la 1e saison dimanche, une partie de la 2e depuis, et cagoulé d’ores et déjà le season premiere de la 3e.

Le pire, c’est qu’un an plus tard (presque jour pour jour, je ne m’en aperçois que maintenant ! O_o ), mon opinion au sujet de cette première saison n’a pas vraiment changé. C’est même assez perturbant parce que… pourquoi y revenir, dans ce cas ?

Bon, ou alors il est temps d’admettre que The Big Bang Theory n’est pas si mauvaise…
Ah, non. Rien à faire.

Mais alors quoi ?
Je crois que ce qui donne un avantage certain à The Big Bang Theory, c’est que ce sitcom est très facile à regarder. Il ne propose rien de révolutionnaire et surtout pas d’hilarant, mais il est facile à consommer, alors ce n’est pas grave, on ne cherche pas plus loin. Les stéréotypes sont usés jusqu’à la corde mais on ne lui en tient pas rigueur, on s’en fout.
On pourrait boire un scotch vieilli en fût pendant 15 ans ou un grand cru millésimé, mais dans le frigo, il y a avait une bière bas de gamme toute fraîche, alors à quoi bon se compliquer la vie ?

Ah, quelle misère d’avoir la cervelle en panne lorsque c’est la saison des pilotes…!

par

,

Pin It

Et pour ceux qui manquent cruellement de lecture…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *