Ne vous inquiétez pas, nous sommes infirmières

27 septembre 2009 à 13:33

Et c’est bien ce qui m’inquiète !

Cette épidémie de blouse blanche n’est pas prête de s’arrêter mais il est encore plus terrifiant de voir à quel point des Mercy, Nurse Jackie et autres HawthoRNe présentent des univers très proches. Sérieusement, si on prenait des scènes se déroulant à l’hôpital dans chacune des trois séries, et qu’on les mélangeait, je ne suis même pas certaine que je saurais différencier quel passage provient de quelle série. Effrayant.

Fort heureusement, Nurse Jackie conserve la pôle position, grâce à sa très bonne écriture et son excellent personnage central.
Et pour le cas où vous tombiez par hasard sur un épisode avec plein d’infirmières dedans et que vous ne parveniez pas à distinguer où vous êtes, c’est assez simple : dans Nurse Jackie, le cast est excellent, dans HawthoRNe, le cast est indigent, et dans Mercy, le cast est nul à 95%. Je ne sais pas qui est le génie qui a donné le rôle principal à Taylor Schilling mais j’espère que ce type ne vit pas des castings qu’il organise, parce que sinon il doit manger des pâtes tous les soirs, le pauvre. Nan, mais sans rire, le charisme de cette nana est négatif, son jeu fade, sa voix épouvantablement monocorde, ses grands yeux vides… je continue ? C’est une horreur. Ce qui nous sauve vaguement de la débâcle, c’est Michelle Trachtenberg, qui bien qu’ayant hérité du rôle ingrat de l’oie blanche idéaliste qui va se manger la réalité en pleine face, parvient à accomplir quelques scènes à peu près convaincantes, ce qui dans le cadre de ce pilote équivaut à l’excellence.

Alors voilà le topo : dans le pilote de Mercy, il y a une scène drôle (Veronica et son frère se cuitant en douce), une scène qui donne quelques frissons (Sonia se faisant attaquer par un patient), deux scènes touchantes (Veronica discutant à cœur ouvert avec une patiente cancéreuse et surtout Chloe faisant son possible pour soulager la douleur de la mère d’un patient), et c’est tout ce qui mérite vaguement de l’attention (principalement par défaut) dans cet épisode. C’est vraiment peu, et très franchement, sachant que je voulais aujourd’hui regarder un grand nombre de pilotes de l’automne, j’ai l’impression que je n’aurais pas pu plus mal employer 43 minutes de ma journée.
Mais c’est vrai aussi que ce n’est que le deuxième pilote du jour, il ne faut jurer de rien…

par

, , , , ,

Pin It

2 commentaires

  1. freescully dit :

    Le premier quart d’heure est passable mais franchement la suite, c’est n’importe quoi. 43 minutes de perdues pour moi aussi… Je n’aurai même pas ta clémence pour Michelle Trachtenberg parce que bon, jouer les nunuches, ça lui va bien donc c’est pas exceptionnel non plus.

  2. Nakayomi dit :

    Mouais… J’avoue qu’aucune des séries sur les infirmières ne m’attire vraiment (peut-être à l’extrême rigueur Nurse Jackie)… Même malgré la présence de Michelle Trachtenberg au générique (roh, mais c’est quoi cette remarque Freesculy ? Méchante ! )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.