Dorama Panorama – Collection Hiver 2010

30 mars 2010 à 21:52

Une nouvelle saison arrive, et du coup, une autre s’en va : au Japon, les séries de l’hiver touchent à leur fin. Que faut-il en retenir ?
A
vec le printemps, les cerisiers se couvrent de délicates fleurs roses… et les grilles japonaises de nouvelles séries. Il est donc dans l’ordre naturel des choses que les séries de l’hiver nous quittent ; l’heure est donc au bilan sur ce que nous a télévisuellement apporté le premier trimestre 2010. Les Japonais se tiennent-ils au chaud devant leur télé quand le temps est mauvais dehors ?

Sommaire

1 – Les séries de la saison
2 – Les séries les plus attendues
3 – Les audiences des séries prime time
Bilan


1 – Les séries de la saison

0 Goushitsu no Kyaku (saison 1 – 2e partie)
Anthologie fantastique – Fuji TV – Le vendredi à 00h05

L’histoire : Dans l’étrange chambre numéro 0 de l’hôtel Point, les visiteurs peuvent se voir révéler leur véritable nature… alors que ce devrait effrayer les clients de l’hôtel, la chambre est au contraire très fréquemment louée par des gens qui souhaitent se tester.
Avec : Yuu Yokoyama.
Fin de la diffusion atypique de cette série donnant sa chance à une nouvelle génération d’auteurs.
0GoushitsunoKyaku-300
853-300 853 (saison 1)
Série policière – TV Asahi – Jeudi à 20h00
Le détective Shinnosuke Kamo a deux combats à mener : d’une part, celui de tout policier, contre le crime et l’injustice… et l’autre, plus vicieux, contre la bureaucratie sclérosée de son administration.
Avec : Yasufumi Terawaki.
L’un des acteurs de la série Aibou a obtenu sa propre série policière, mais peut-être qu’il aurait mieux valu en faire un spin-off…
Akakabu Kenji Kyoto-hen (saison 1)
Série judiciaire – TBS – Le mercredi à 21h00

L’histoire : Un procureur doit mener l’accusation dans un procès relatif à une affaire où rien ne se passe comme il faudrait…
Avec : Baijaku Nakamura, Rei Kikukawa et Yuuko Kotegawa.
Une comédie sur le monde judiciaire en province…
AkakabuKenjiKyotohen-300
AngelBank-300 Angel Bank (saison 1)
Comédie dramatique – TV Asahi – Le jeudi à 21h00

L’histoire : Après 9 ans d’enseignement dans un lycée difficile, Mamako décide de changer sa vie du tout au tout, et pour cela, elle rencontre un conseiller spécialisé dans la réorientation professionnelle.
Avec : Kyouko Hasegawa, Katsuhisa Namase et Eiji Wentz.
Avec son ton oscillant entre la comédie et les violons tragiques, Angel Bank n’a pas su convaincre.
Bloody Monday (saison 2)
Thriller – TBS – Le samedi à 20h00

L’histoire : L’agence THIRD-i, dépêchée par la sûreté nationale, fait appel à un jeune hacker, surnommé Falcon, afin qu’il tente de les aider à déjouer les plans d’une organisation terroriste prévoyant de rayer Tokyo de la carte.
Avec : Haruma Miura, Takeru Satou, Umika Kawashima et Michiko Kichise.
Surnommée un peu vite le 24h chrono japonais, Bloody Monday devait rebondir sur le succès de son acteur principal la saison dernière.
BloodyMonday-300
CodeBlue-300 Code Blue (saison 2)
Série médicale – Fuji TV – Le lundi à 21h00

L’histoire : Quatre étudiants en médecine intègrent le programme « Doctor Heli », un système récemment mis en place qui permet aux médecin de se déplacer par hélicoptère et donc d’intervenir directement sur les lieux d’un drame.
Avec : Tomohisa Yamashita, Yui Aragaki, Erika Toda, Yousuke Asari et Manami Higa.
Retour de médecins volants de Fuji TV dans une nouvelle saison très attendue.
Hanchou (saison 2)
Série policière – Fuji TV – Le lundi à 21h00

L’histoire : Harajuku est un quartier de Tokyo particulièrement animé, fréquenté par de nombreux jeunes la nuit ou le weekend. Les détectives du commissariat de ce quartier ne manquent donc pas d’occupations, et notamment Tsuyoshi Azumi, qui supervise le département des affaires criminelles.
Avec : Sasaki Kuranosuke, Muga Tsukaji, Shunsuke NakamuraTomoka Kurotani et Toshiki Kashuu.
La série n’aura mis que 6 mois à revenir sur les écrans japonais !
Hanchou-300
HidarimeTanteiEYE-300 Hidarime Tantei EYE (saison 1)
Série policière – Fuji TV – Le lundi à 21h00

L’histoire : Après une greffe de la cornée à l’œil gauche, un jeune garçon commence à expérimenter d’étranges visions, toutes en relations avec la mort de son frère dans d’étranges circonstances.
Avec : Ryousuke Yamada, Yuu Yokoyama, Satomi Ishihara, Yoshinori Okada et Nagisa Katahira.
Adaptée d’un téléfilm ayant bien fonctionné cet automne, Hidarime Tantei EYE aurait dû ravir les adolescentes.
Indigo no Yoru (saison 1)
Série policière – Fuji TV – Du lundi au vendredi à 13h30

L’histoire : Empêtrée dans un imbroglio dû à la disparition de son petit ami, une jeune femme perd son emploi et se retrouve manager d’un club peuplé de jeunes éphèbes. Avec cette étrange petite troupe, elle va mener des enquêtes…
Avec : Youko Moriguchi et Seiji Rokkaku.
Une série en quotidienne promettant à la fois de nombreux personnages masculins et des enquêtes policières simplistes.
IndigonoYoru-300
KimitachiniAsuwaNai-300 Kimitachi ni Asu wa Nai (saison 1)
Drame – NHK –
Le samedi à 21h00
L’histoire : En ces temps de crise, nombreuses sont les entreprises qui essayent de diminuer leurs effectifs afin de ne pas sombrer. La tâche de Shinsuke Murakami est de conduire des entretiens avec les employés afin qu’ils décident d’eux-mêmes de quitter leur entreprise.
Avec : Kenji Sakaguchi.
La série a su appuyer là où ça fait mal, et c’est peut-être justement le problème.
Kinoshita Buchou to Boku (saison 1)
Drame – NTV –
Le jeudi à 00h00
L’histoire : Tout jeune employé d’une agence de publicité, Kouji Bokumoto est assigné dans l’un des pires départements qui soit, auprès de Konosuke Kinoshita, un chef totalement irresponsable.
Avec : Itsuji Itao et Kazuma Ikeda.
Une comédie de bureau assez classique qui n’a pas su trouver son public.
KinoshitaBuchoutoBoku-300
MagerarenaiOnna-300 Magerarenai Onna (saison 1)
Comédie dramatique – NTV –
Le mercredi à 22h00
L’histoire : A 33 ans, Saki a raté l’examen du Barreau par neuf fois déjà… on pourrait imaginer qu’elle a compris le message, mais pensez-vous ! En préparant le prochain examen, cette jeune femme au tempérament bien trempé travaille donc en tant que clerc dans un cabinet juridique. Et rien ne pourra la faire dévier de la trajectoire qu’elle s’est fixée.
Avec : Miho Kanno, Hiromi Nagasaku, Shousuke Tanihara et Takashi Tsukamoto.
Difficile exploration du féminisme moderne, Magerarenai Onna a réussi à sortir plusieurs fois des poncifs habituels.
Majisuka Gakuen (saison 1)
Comédie adolescente – TV Tokyo –
Le vendredi à 00h15
L’histoire : Deux nouvelles étudiantes sont arrivées dans l’établissement Majisuka Gakuen, où les différents clans de collégiennes s’affrontent en permanence…
Avec : Atsuko MaedaNachu et les AKB48, un groupe de chanteuses.
Les AKB48 étant très populaires, TV Tokyo pensait faire un gros coup malgré le peu de popularité de sa case horaire.
MajisukaGakuen-300
MassugunaOtoko-300 Massugu na Otoko (saison 1)
Comédie romantique – Fuji TV –
Le mardi à 22h00
L’histoire : Que faire quand on est l’homme le plus honnête de la terre ? Eh bien, pourquoi ne pas remettre dans le droit chemin une jeune femme qui est tout le contraire ?
Avec : Ryuuta Satou et Kyouko Fukada.
L’éternelle histoire des contraires qui s’attirent, sur fond de valeurs morales.
Nakanai to Kimeta Hi (saison 1)
Drame – Fuji TV –
Le mardi à 21h00
L’histoire : A peine diplômée, Miki Kakuta vient de trouver un travail dans une importante société… mais ce qui semblait être une merveilleuse opportunité va bientôt se transformer en cauchemar.
Avec : Nana Eikura, Naohito Fujiki et Jun Kaname.
Stupeur et tremblements une fois par semaine, un pitch osé qui n’a évidemment pas conquis le public ado.
NakanaitoKimetaHi-300
Ryoumaden-300 Ryoumaden (saison 1)
Série historique – NHK –
Le mardi à 21h00
L’histoire : La vie d’un personnage-clé de l’histoire japonaise, Ryouma Sakamoto, né dans une famille de marchands de basse extraction, et qui va créer la marine japonaise.
Avec : Masaharu Fukuyama, Tetsuya Takeda, Youko Maki, Teruyuki Kagawa et Ryouko Hirosue.
Imperturbable série historique, dans un créneau horaire qui a toujours rendu service à la NHK.
Sakuya Konohana (saison 1)
Série historique – NHK –
Le samedi à 19h00
L’histoire : Hyakunin Isshu : ce jeu plusieurs fois centenaire est particulièrement complexe, et repose sur une parfaite connaissance de la langue japonaise, et un talent en poésie. La jeune Koi, passionnée par ce jeu, va voir sa vie changer du tout au tout grâce à lui…
Avec : Riko Narumi, Yuuta Hiraoka, Kimiko You et Yuuki Terada.
Une gentille petite histoire qui a conquis le cœur de plusieurs générations dans un créneau horaire souvent désaffecté.
SakuyaKonohana-300
SalarymanKintarou-300 Salaryman Kintarou (saison 2)
Comédie dramatique – TV Asahi –
Le vendredi 23h10
L’histoire : Ancien biker, Kintarou s’est retiré de ce monde violent pour devenir « salaryman », soit employé de bureau. Mais ce n’est pas toujours facile…
Avec : Masaru Nagai et Waka Inoue.
Le schéma est classique mais continue de plaire au public japonais.
Shinsengumi PEACE MAKER (saison 1)
Série historique – TBS –
Le vendredi à 00h30
L’histoire : Un jeune adolescent de 15 ans décide de venger ses parents, et pour cela, rejoint les Shinsengumi, des samurais qui officient comme justiciers. Pour cela, il va devoir faire face à ses démons.
Avec : Kenta Suga, Yuuta Furukawa et Tomo Yanagishita.
Adaptée d’un manga populaire, la série n’a pas réussi à trouver son public. Euphémisme.
ShinsengumiPEACEMAKER-300
Shukumei19692010-300 Shukumei 1969-2010 (saison 1)
Drame – TV Asahi –
Le vendredi à 21h00
L’histoire : Le fils d’une famille d’industriels puissants envisage d’entrer en politique, et découvre que ses choix dans le domaine privé seront déterminants dans la poursuite de sa carrière.
Avec : Kazuki Kitamura, Eiko Koike et Misa Uehara.
Quand politique, argent et amour forment un étrange ménage à trois.
Tokujou Kabachi!! (saison 1)
Comédie – TBS –
Le dimanche à 21h00
L’histoire : Idéaliste, Katsuhiro Tamura souhaite devenir notaire-conseil ; il occupe actuellement cet emploi en tant qu’assistant. Son rôle est avant tout de facturer de la paperasse, mais il persiste à penser qu’il doit utiliser ses connaissances juridiques pour aider les gens. C’est Misuzu Sumiyoshi, une autre notaire-conseil qui elle, n’a pas de scrupules, qui va le détromper…
Avec : Shou Sakurai et Maki Horikita.
Comédie totalement barrée autour d’une bagarre juridique.
TokujouKabachi-300
Tomehane-300 Tomehane! (saison 1)
Comédie – NHK –
Le jeudi à 22h00
L’histoire : Tomehane!, ou les palpitantes aventures de deux lycéens inscrits dans le club de calligraphie de leur établissement…
Avec : Aki Asakura et Sousuke Ikematsu.
Ou comment rapprocher deux adolescents qui n’ont rien en commun.
Welkame (saison 1 – 2e partie)
Série dramatique – NHK – Du lundi au samedi à 08h15

L’histoire : Après avoir perdu son travail à Tokyo, une jeune femme est contrainte de retourner dans son village natal qu’elle était si heureuse d’abandonner pour la grande ville.
Avec : Kana Kurashina.
La série matinale de NHK a fini sa course cet hiver.
Welkame-300
YamatoNadeshikoShichiHenge-300 Yamato Nadeshiko Shichi Henge (saison 1)
Comédie – TBS –
Le vendredi à 22h00
L’histoire : Sunako est une jeune fille discrète et effacée, au grand regret dans sa tante. Celle-ci, propriétaire des logements occupés par 4 jeunes gens, leur propose de les loger gratuitement s’ils acceptent d’aider sa nièce à prendre confiance en elle.
Avec : Aya Oomasa, Kazuya Kamenashi et Yuuya Tegoshi.
Adaptation d’un manga très populaire auprès des adolescents, et doté d’un casting essentiellement constitué de bourreaux des cœurs.

Pendant quelques semaines, les séries Aibou, Fumou Chitai et LIAR GAME ont également été présentes dans les grilles, puisque leur diffusion n’était pas finie lorsque la saison s’est arrêtée fin décembre.

2 – Les séries qui étaient attendues

Au Japon, les classements de la société ORICON sont absolument incontournables. Ils chiffrent les ventes de CD, DVD et livres, proposent des sondages sur les divers médias en permanence, bref, sont devenu une référence. Aussi n’est-il pas vraiment surprenant qu’ORICON, un peu avant la rentrée hivernale, ait proposé un sondage sur les séries plus attendues de la saison…

Rang Titre Chaîne Observations
1 Code Blue
Fuji TV Saison 2
2 Bloody Monday
TBS Saison 2
3 Tokujou Kabachi!! TBS Adaptation d’un manga
4 Yamato Nadeshiko Shichi Henge TBS Adaptation d’un manga
5 Magerarenai Onna
NTV /
6 Hidarime Tantei EYE
NTV Basée sur un téléfilm diffusé en automne 2009
7 Massugu na Otoko
Fuji TV /
8 Hanchou
TBS Saison 2
9 Nakanai to Kimeta Hi
Fuji TV /
10 Angel Bank
TV Asahi Spin-off de Dragon Zakura

On comprend pourquoi les séries connaissant une seconde saison sont un peu plus nombreuses aujourd’hui qu’il y a quelques années : c’est un moyen sûr de créer l’évènement autour de la grille sans avoir besoin de beaucoup se fouler. En dépit d’un ou deux ans d’attente entre deux saisons, parfois plus, le public japonais ne semble pas se laisser décourager et plébiscite par avance ces séries qui semblent avoir gagné d’avance.
Oh, vraiment ?

3 – Les audiences des séries prime time

Parce que certaines séries dont le carton semblait pourtant évident ont eu un mal de chien à trouver leur public, et plus difficile encore, à le garder ensuite !

Les chiffres suivants, exprimés en part de marché, ont été relevés dans le Kanto, c’est-à-dire la région de Tokyo. Ils donnent une mesure en général assez représentative des audiences relevées localement dans les différentes régions japonaises.

Rang Série Chaîne Moyenne Pilote Final Meilleure performance Moins bonne performance
1 Ryoumaden * NHK 21,9%
23,2% / 24,4% 20,2%
2 Aibou (saison 8) TV Asahi 17,7%
19,4% 20,4% 20,4% 15,7%
3 Code Blue (saison 2) Fuji TV 16,6%
18,8% 16,6% 18,8% 15,1%
4 Salaryman Kintarou (saison 2) TV Asahi 16,3%
17,4% 17,9% 17,9% 14,4%
5 Magerarenai Onna NTV 14,6%
15,4% 18,6% 18,6% 11,0%
6 Fumou Chitai Fuji TV 11,6%
14,4% 15,0% 15,0% 10,2%
7 Hanchou (saison 2) TBS 11,5%
10,8% 9,7% 12,6% 8,9%
8 Nakanai to Kimeta Hi Fuji TV 11,4%
10,2% 14,9% 14,9% 7,5%
9 LIAR GAME (saison 2) Fuji TV 11,0%
12,4% 13,1% 13,1% 8,5%
10 853 TV Asahi 10,3%
12,0% 9,4% 12,0% 9,1%
11 Sakuya Konohana NHK 9,4%
10,9% 8,3% 11,8% 6,9%
12 Tokujou Kabachi!! TBS 9,3%
12,9% 7,4% 12,9% 7,2%
13 Massugu na Otoko Fuji TV 9,2%
10,7% 9,2% 10,7% 7,8%
14 Hidarime Tantei EYE NTV 8,3%
8,5% 10,7% 10,7% 7,0%
15 Yamato Nadeshiko Shichi Henge TBS 8,2%
12,1% 7,9% 12,1% 5,2%
16 Bloody Monday (saison 2) TBS 8,1%
9,5% 7,7% 9,5% 6,6%
17 Shukumei 1969-2010 TV Asahi 6,9%
8,4% 7,9% 8,4% 5,3%
18 Kimitachi ni Asu wa Nai NHK 6,3%
6,8% 5,9% 7,5% 5,6%
19 Angel Bank TV Asahi 6,1%
7,5% 5,9% 7,5% 4,7%
20 Akakabu Kenji Kyoto-hen TBS 6,1%
9,4% 4,8% 9,4% 4,8%
21 Tomehane! NHK 5,9%
6,3% 6,2% 7,0% 4,6%
22 Kinoshita Buchou to Boku
NTV 3,6%
3,8% 3,7% 4,1% 2,9%
23 Majisuka Gakuen TV Tokyo 3,5%
4,1% 3,4% 4,3% 3,2%
24 Shinsengumi PEACE MAKER TBS 2,0%
1,3% 1,8% 2,9% 1,3%

Note : sauf mention contraire, toutes ces séries en sont à leur première saison
* série dont la diffusion n’est pas terminée

Grosse claque par exemple pour Bloody Monday dont les audiences en première saison étaient correctes (en moyenne 11,4% de parts de marché) et qui se sont effondrées, largement devancées par la moitié des autres séries de la saison. Vilain revers de fortune également Angel Bank; ses rares spectateurs se sont tous progressivement enfuis, et on ne peut les en blâmer. Tokujou Kabachi!! et Yamato Nadeshiko Shichi Henge ont également connu une baisse constante, voire inquiétante, de leurs audiences.

On peut aussi estimer que LIAR GAME n’a pas su profiter de la sortie imminente du film éponyme, n’accomplissant aucun coup d’éclat pourtant largement anticipé par Fuji TV. La série, qui avait commencé un peu tardivement pendant la saison d’automne de façon à capitaliser au maximum sur le long métrage, n’a pas spécialement créé l’évènement au moment de son final en janvier, à quelques semaines de la sortie de LIAR GAME: The Final Stage sorti le 6 mars dernier. Le film a pourtant attiré plus d’un millions de spectateurs dans les salles obscures… Un problème de timing, peut-être, ou plus certainement le signe que ce genre de technique n’est pas du tout une garantie de succès.

Dans le camps des bonnes nouvelles maintenant, Massugu na Otoko a su redresser la barre et faire remonter ses chiffres après un 4e épisode qui a bu la tasse (7,8% de parts de marché) et a fini sa course façon très honorable ; mais surtout, après un bon départ et une plongée (correspondant à la dure concurrence des JO), Magerarenai Onna a réussi le pari (qui n’est pas à la portée du premier dorama venu) de dépasser le score de ses premiers épisodes sur ses trois derniers épisodes.

La chaîne TBS, qui était donnée grande gagnante par le sondage d’ORICON, ne réussit pas du tout sa saison ; on imagine les directeurs des programmes aller se pendre à la vue des chiffres de Shinsengumi PEACE MAKER, ce qui les met à pied d’égalité avec la NHK qui, en-dehors de son incontournable drame historique du dimanche soir, Ryoumaden, et de Sakuya Konohana qui a réussi à se maintenir à un niveau correct, a complètement bu la tasse, comme d’habitude.

Bilan

L »hiver a été rude… Beaucoup de séries dont on pouvait présumer qu’elles s’en tireraient bien, voire très bien, ont eu du mal à s’affirmer, et ça n’a pas toujours été la faute des Jeux Olympiques…
Hasard ou coïncidence, une thématique récurrente cette saison (outre les increvables séries policières) était le monde professionnel : Angel Bank, Kimitachi ni Asu wa Nai, Kinoshita Buchou to Boku, Magerarenai Onna, Nakanai to Kimeta Hi, Salaryman Kintarou, et Tokujou Kabachi!!, toutes avaient comme point commun de passer le plus clair de leur temps à se préoccuper de problèmes professionnels, terrain glissant alors que la société japonaise est elle aussi ébranlée par la crise.

De ce glacial hiver, on retiendra évidemment le succès des séries historiques de la NHK , Ryoumaden connaissant le même sort que Tenchijin quelques mois plus tôt : des histoires solides vu le sujet, un casting soigné, une promotion plus que décente… résultat : des audiences en constante progression. Si seulement toutes les séries de la NHK pouvaient se vanter d’en faire autant ! La série se finira le 2 mai prochain et sera remplacée par Gou dont on peut vraisemblablement attendre les mêmes performances, les mêmes causes ayant bien souvent les mêmes conséquences.

Mais surtout, c’est Code Blue qui tire son épingle du jeu ; la série confirme sa rentabilité ainsi que sa capacité à attirer à la fois l’attention du public en amont, mais aussi pendant la diffusion. La petite baisse de régime pendant le second tiers de sa course n’a pas empêché la série de capitaliser parmi les meilleures audiences de la saison. L’équation est simple : case horaire en or (le lundi à 21h00), casting de jeunes premiers très populaires (dont deux ayant également une carrière musicale), et surtout, promotion à coups de gourdins. Les résultats sont là, et il ne serait pas étonnant qu’à la façon de Kyuumei Byoutou 24 Ji (considérée comme la série médicale majeure de ces dernières années), Code Blue devienne une véritable franchise. Elle a en tous cas prouvé qu’elle avait les épaules suffisamment solides pour cela.

Code Blue - Grand gagnant de la saison
Code Blue a sauvé la saison de Fuji TV !

Mentionnons aussi le cas étrange de la série Hanchou ; derrière ses audiences correctes mais pas absolument extraordinaires, la série s’est définitivement taillé la part du lion dans les grilles de TBS. La série avait déjà connu une première saison au printemps 2009, avait enchaîné sur la seconde début janvier 2010, donc. Fait très rare, elle reviendra déjà pour une troisième saison au mois de juillet  2010; un cas de figure exceptionnel qui dit aussi combien les chaînes s’essayent de plus en plus à renouveler leurs séries selon le modèle américain, c’est-à-dire au plus vite, pour ne pas perdre l’intérêt des spectateurs peu habitués à jouer les prolongations.

Car s’il y a bien une chose à retirer de cette saison, c’est en effet les différents procédés expérimentés pour augmenter  l’effet que peut avoir une série sur le spectateur. Les chaînes en sont encore au stade de l’expérimentation, que ce soit à travers des films censés clôturer les intrigues, des renouvellements plus rapides et plus fréquents, ou d’autres initiatives. Par exemple, Tokujou Kabachi!! proposait aux spectateurs des petits quizz pendant l’épisode ; un gagnant tiré au sort pouvait alors discuter en direct avec les deux acteurs principaux et gagner quelques cadeaux… une façon  comme une autre d’encourager les fans des jeunes acteurs à regarder l’épisode en direct, au lieu de l’enregistrer ou , pire, le télécharger. Dans ce cas précis, ça n’a peut-être pas marché, mais on sent que les chaînes explorent leurs solutions…

En attendant, la saison de printemps sera lancée dans quelques jours ; on se retrouve dans trois mois pour en faire le bilan !

Article également publié sur SeriesLive.com.

par

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Pin It

Et pour ceux qui manquent cruellement de lecture…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *