To be continued… Caprica

1 octobre 2010 à 21:07

Je me disais : « la lala lala, j’ai le temps, c’est pas avant 2011 ! ». Et voilà que SyFy me fait le coup tordu de devoir faire mon post To be continued… en automne. Pas cool, SyFy, pas cool. Mais d’un autre côté, on n’était pas certains de la voir vraiment revenir… avec ses audiences décevantes, Caprica ne semblait pas réussir à s’imposer. Et pourtant, voilà : dans quelques jours, la suite de la saison 1, enfin, arrive. Et comme dans de nombreuses séries de science-fiction, à plus forte raison si elles font partie d’une franchise, ça ne peut pas nuire de se rafraîchir la mémoire. A défaut de pouvoir la télécharger !


1×01 – S’affranchir du complexe de Frankenstein oui, mais à quel prix ?


1×02 –
Pas facile de faire le deuil de quelqu’un qu’on n’a pas connu.


1×03 –
Portrait d’un kamikaze.


1×04 –
Les médias s’emparent du deuil, et l’affaire devient politique ; à moins que ce ne soit l’inverse.


1×05 –
Les qualificatifs semblent manquer pour louer les vertus de New Cap City…


1×06 – On n’échappe pas si facilement à son Œdipe…


1×07 –
Devant certains personnages, (trop) soudainement, une nouvelle trajectoire s’ouvre.


1×08 –
La plaisanterie dure décidément trop longtemps (il faut dire qu’on en a bien reporté la chute, aussi).


1×09 –
Oui mais le violoncelle, c’était de la triche.

Sacré cliffhanger, hein ? J’espère qu’avec ces quelques captures, vos souvenirs de la première partie de la saison vous sont revenus. Si tout le monde en faisait autant, on n’aurait pas à s’inquiéter des audiences…

par

,

Pin It

Et pour ceux qui manquent cruellement de lecture…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.