Tell me you hate me

22 novembre 2010 à 22:50

Parfois je me dis que j’ai raté ma vocation : j’aurais dû travailler dans une FNUC. Rayon DVD de séries, ça va de soi. Je sais bien, je ne peux pas être partout, à la fois à essayer d’écrire des news et des articles (quand j’ai le temps), créer des fiches dans une base de données et conseiller les gens dans le rayon DVD. Il faut faire un choix. J’ai, accessoirement, choisi la solution qui me permet de rester les fesses assises et au chaud, un réflexe typique de téléphage, mais passons.

Chaque fois, je dis bien chaque fois que je fais dans une FNUC, il y a des gens qui trainent dans les rayons et sortent des absurdités. C’est vous dire le nombre de conneries que j’entends. Et dans ces cas-là, je sais pas si c’est que moi mais j’ai envie d’aller piquer un tabouret aux employés de la FNUC, me planter au beau milieu du rayon, et répondre aux gens. J’y peux rien, ça m’énerve. Vous pourriez rester impassible quand vous entendez ce genre de choses, vous ?

La configuration est généralement la suivante : A traine B dans le rayon des DVD de séries, au prétexte qu’il a besoin de « voir quelque chose », mais en réalité avec la ferme intention de faire le malin parce que, regarder des séries, ça fait cool. Le problème c’est que pour avoir cool, on peut sortir des conneries au kilomètre sans sourciller mais on ne peut pas, jamais, au grand jamais, hésiter un instant pour réfléchir à ce qu’on va dire. Ce qui fait qu’aux oreilles du non-néophyte, A cherche à briller devant B mais démontre devant le téléphage T qu’il n’est vraiment pas l’astre le plus brillant de la constellation. Florilège.

« Ah oui, le Mentaliste, c’est le mec qui fait comme les Experts là ». Chaque fois qu’un spectateur confond deux séries policières, un directeur de marketing de TFHein gagne ses ailes.
« J’aimerais bien trouver le DVD de ma série préférée, tu sais, comment elle s’appelle, là ? » Eh bah si ça c’est votre préférée, qu’est-ce que ça doit être pour les autres.
« Je connais bien ça, c’est un genre de Desperate Housewives » Je vous épargne la prononciation pour insister sur le fait que le coupable désigne du doigt un coffret de Desperate Housewives. Si, il a osé.
« Ah j’ai vu la saison 5 de ça, ça devient trop nul après ». Vous l’aurez deviné, la saison 4 est en cours de diffusion aux USA.
« Faut que tu voies cette série-là, tout le monde regarde ça aux States ». Heroes ? A fond. T’as raison mon gars, plus c’est gros plus ça passe.
« T’as pas vu le DVD de Sunset Beach, je voulais vraiment l’acheter pour qu’on le regarde ensemble. C’est trop fort c’est avec des dessins animés ». Pris la main dans le sac !!! Tu veux faire croire que tu regardes South Park et en fait tu te mets à parler de soap, franchement, arrête le massacre, en plus j’ai mal aux côtes à force de rire.
« Ya rien d’intéressant. Moi tu vois quand je trouve pas ce pour quoi je suis venu, j’achète pas n’importe qu-… ah tiens, ils ont sorti la dernière saison de Gossip Girl ? » Tu connais l’histoire de Paf la crédibilité ?
« Ah je me souviens de ça quand ça passait à la télé ». Ne jamais prononcer cette phrase au rayon import, ya une chance sur deux de désigner une énormité.

Allez, s’il vous plait, soyez gentils. La prochaine fois que vous trainez un(e) ami(e) au rayon séries de la FNUC, et que vous voyez une créature violette rôder depuis une heure dans les rayons, faites une faveur à tout le monde et, au lieu de sortir une connerie plus grosse que vous, posez la question. Je ne mordrai pas, presque pas, d’façon j’aime pas les dents.

Nan mais à part ça je suis pas passée à la FNUC fêter mon nouveau job. Franchement, ce serait mal me connaitre.

par

, , , , , ,

Pin It

2 commentaires

  1. Nakayomi dit :

    Eh mais dis-moi, on se serait pas croisés hier à la FNUC ? T’es sûre ? (Bon, c’est vrai que j’ai beau y réfléchir, j’ai pas vu de demoiselle violette… je l’aurai remarquée quand même…).

    Pourtant, hasard des choses, je suis justement allé à la FNUC (pas pour fêter de nouveau travail, j’ai pas besoin de ça… Cela dit, félicitations au passage) pour aller voir le nouveau modèle FNUC (l’autre, c’était une version miniature où l’on se marchait dessus et où on l’on renversait tout dès que tu faisais un pas…).

    Bon, forcément, je me suis un peu attardé au rayon séries télés… Et là… Ben j’ai croisé un peu le genre d’énergumène que tu décris… Mais c’est de la connexion télépathique, j’vois pas autrement… Ils étaient en train de regarder le dvd de Californication (en disant par ailleurs que c’était trop bien… Genre presque super intellectuel quoi… M’enfin) et l’autre qui était persuadé que c’était la série avec le prof qui a le cancer… Mais si, avec le père de Malcolm et tout (je me suis retenu pour pas m’immiscer dans la conversation, mais franchement, Breaking Bad résonnait dans ma tête… Dommage qu’il y avait pas les dvd, je leur aurai collé sous le nez tiens ! -__- ).

  2. Lorna dit :

    C’est dingue ce qu’on peut entendre comme âneries dans le rayon série de la FNUC ou autres magasins du même type. A chaque fois, je me retiens d’intervenir dans la conversation mais en général je ne me gêne pas pour rigoler doucement (les gens dans le rayon me prennent sûrement pour une folle).

    Félicitations pour ton nouveau travail !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *