To be continued… The Big C

24 juin 2011 à 23:00

Le retour de la rubrique To be continued…, dont la mission sur cette Terre est précisément de vous permettre de vous rappeler ce qui a pu se produire pendant la première saison d’une série, à quelques jours de la seconde, et quand des mois et des mois les ont séparées. Le genre de rubrique dont on s’attend à ce qu’elle soit particulièrement active à la rentrée, et qui pourtant fait son retour en été, parce que voilà, il y a des perles comme The Big C qui méritent un petit coup de pouce.

La semaine prochaine, la série de Showtime revient. Enfin. Et cet été, nous allons connaitre la phase suivante de la maladie de Cathy. Pour n’en pas louper une miette, voici le récapitulatif de tout ce que vous avez vu l’été dernier, et avez déjà oublié.


1×01 – Cathy, une femme comme les autres… pour le moment.


1×02 – Elle veut son fils à la maison cet été, et rien ne l’arrêtera !


1×03 – Même entourée, Cathy reste seule avec son secret.


1×04 – Cathy continue de céder à ses irrationnelles impulsions, que même le spectateur a du mal à suivre.


1×05 – Après avoir renoué avec l’être humain qui était en elle, Cathy retrouve la femme qui était en elle… bien cachée.


1×06 – Oh, Marlene… Marlene dont on pensait jusque là qu’elle avait les pieds sur terre…


1×07 – Encore raté.


1×08 – Passé, présent et avenir se donnent rendez-vous à cette fête d’anniversaire.


1×09 – C’est au tour de Paul de se réveiller.


1×10 – Le moment de chercher la rédemption…


1×11 – La phase nombriliste toucherait-elle à sa fin ?


1×12 – Ne pas sous-estimer ce que prédisent les cartes.


1×13 – L’insouciance des vacances est finie.

Comment allons-nous continuer en dépit de certains des changements qui ont eu lieu sur la fin de la saison ? Je ne veux pas spoiler ceux qui ne l’ont pas encore vue (mais dans ce cas, je vous encourage à planifier votre weekend de façon à rattraper votre retard), mais franchement, je ne sais pas à quoi cette saison va pouvoir ressembler.

Ca tombe bien, la première saison était totalement imprévisible aussi.
J’aime The Big C.

par

,

Pin It

Et pour ceux qui manquent cruellement de lecture…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *