United States of Canada

3 août 2011 à 23:00

Par un curieux concours de circonstances, je parlais de séries canadiennes aujourd’hui au boulot, alors que les nominations pour les Gemini Awards étaient publiées (…plus tôt que l’an dernier, alors je jure que c’était pas prémédité !).

A mon interlocuteur, un telambda qui a lâché l’air de rien dans la conversation ya pas deux jours qu’il a l’intégrale de la série Oz à la maison (c’est pas banal, pour un type qui regarde des séries en dilettante !), je soutenais qu’il y avait de très bonnes séries canadiennes. Il se peut que le nom de The Yard ait été prononcé à un moment ou un autre dans la conversation… d’ailleurs pendant que j’y pense, votez ! Et mon interlocuteur d’esquisser un petit mouvement d’épaule, un peu le même que je me souviens l’avoir vu faire quand je me suis réjouie de l’arrivée de mon DVD de Capitu, genre « mais elle en a de drôles d’idées quand même ! », pour me signaler que s’il y avait de bonnes séries canadiennes, ça se saurait. Et pis de toute façon ça passe pas à la télé américaine, alors…
Et pour contrer ça, je commence à avoir la technique.


C’est le moment où je ressors mes chiffres et j’explique que, l’été, Flashpoint ou Rookie Blue font plus qu’une rediff d’une série américaine.
C’est le moment où j’explique que plein de séries sont des co-productions avec le Canada.
Et puis c’est le moment où je sors une liste de séries canadiennes, pour tout ou partie. Et pour ça vous allez pas me croire, mais ya un truc super pratique qui s’appelle la page Canada de Séries du Monde.

En général (et c’est là que je trouve qe les chaînes françaises font très mal leur travail), les séries québécoises, à l’exception du Coeur a ses Raisons, c’est le néant. Ca me fait enrager mais c’est comme ça, et je vais pas changer le monde pendant que je change la bonbonne d’eau devant le bureau.

Par contre, si toutes n’éveillent pas nécessairement d’ardents souvenirs téléphagiques (mais qui peut se vanter de connaître TOUTES les séries américaines, hein ?) du côté de l’anglophone on a droit en général à une suite d’exclamations surprises et vaguement embarrassées. Sur l’air de : « ah ouais ? celle-là ? ah bon ? j’aurais pas cru tiens… oh et ça je connais ! bah ça alors… », comme si la nationalité canadienne était la garantie de plonger dans l’underground. Soyez pas surpris comme ça, les gens, je suis pas en train de vous parler de séries australiennes quand même. Là je veux bien admettre qu’on est souvent dans le flou et qu’on n’en a qu’une sélection très partielle (en cas de doute, n’hésitez pas à relire l’article de présentation du pays).

Mais apparemment, il y a à une barrière mentale difficile à franchir. Parce que Canadien équivaut nécessairement à miteux. Alors on est d’accord, ya pas forcément les mêmes budgets derrière, mais il y a de bonnes choses, au Canada. Comme The Ya-… comme plein de séries. La plupart du temps, des séries que vous teniez pour américaines ne le sont pas.

Ca devrait apprendre quelque chose aux spectateurs sur les préjugés qu’ils ont sur certaines séries du monde… mais parfois le bloquage est tenace. Ce n’est pas du racisme, on est d’accord, mais ça traduit une drôle d’idée qu’on peut se faire de la planète, vous ne trouvez pas ? Quand je pense que j’avais ce genre de mentalité il n’y a pas si longtemps, et que je l’ai encore pour certains pays (majoritairement européens, genre Allemagne, Italie…), ça me remet les idées en place. Je fais ce que je peux pour faire évoluer les mentalités autour de moi… mais la mienne n’est pas encore au top.

Cela dit je cherche toujours de solides séries allemandes, et très franchement, sortie du policier et de l’action (genre Alerte Cobra), je ne trouve pas grand’chose (et quand je le trouve en tant qu’info, j’ai du mal à le trouver en tant que pilote).
Est-ce que ça signifie qu’il n’y a pas de fumée sans feu, ou que je n’ai pas encore assez gratté ? Je crois qu’après avoir découvert tant de contrées enrichissantes, je vais sérieusement approfondir mes recherches sur nos voisins… mais soyons sincères, quand il y a déjà tant de bonnes choses au Canada, en Australie, au Japon et ailleurs, c’est difficile de soutenir la comparaison.
C’est peut-être ça, le coeur du problème ?

par

, , , , , , ,

Pin It

1 commentaire

  1. Juju dit :

    Vrai

    Tout à fait d’accord, Flashpoint est une vraie bonne série qui si elle était de production américaine serait je suis sûr bien plus regardé et commenté car niveau émotion/action/suspense/casting la série n’a rien à envier à toutes les nouveautés qui se sont cassés la gueule ces dernières années aux Etats-Unis mais malgré tout j’ai bien dû mal à trouver des gens qui ont vu la série.

    Des daubs comme The cape vont avoir deux fois plus de visionneurs sur Betaseries par rapport à Flashpoint qui en est à sa 4ème saison.

    Autant les séries asiatiques, je peux comprendre qu’on aille pas trop s’y intéresser (barrière culturelle) mais quand on aime les séries américaines, faudra m’expliquer qu’est-ce qui change une fois qu’on passe la frontière nord qui empêche les séries d’avoir une forte aura.

    D’ailleurs, toi lady t’en as vu quoi de Flashpoint ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.