Au creux de mon oreille

23 janvier 2012 à 21:29

Aujourd’hui, une petite anecdote sans conséquences, parce que je n’arrive pas à me résoudre à écrire un post sur Alcatraz (que j’avais déjà du mal à me résoudre à regarder…).

Il y a environ une quinzaine d’années, je ne connaissais que les versions françaises des séries que je regardais. C’était avant l’arrivée du 21e siècle, avant d’avoir accès à mon premier ordinateur doté d’une connexion internet, avant de pouvoir regarder d’autres chaînes que le hertzien, avant de pouvoir acheter des DVD, quoique les VHS de Will & Grace comportaient de la VOST. Une époque où je n’avais tout simplement pas le choix.

Quand j’ai commencé les séries en VO, j’avoue que j’avais du mal. Mon contentieux avec les versions non-doublées tenait non pas à ma difficulté à suivre ou à la qualité des sous-titres… mais simplement au fait que j’avais l’impression que les voix d’origines se ressemblaient TOUTES.
Pour mon oreille peu entrainée, en tous cas. Il faut dire que c’est une fois que j’ai fait la découverte des séries sous-titrées que j’ai commencé à m’améliorer dans ma compréhension de l’anglais, et que du coup, quand je suis passée à la VO, je me concentrais plus sur la compréhension des mots que sur les voix ou les tons.
Les voix françaises me semblaient plus facile à distinguer, à différencier les unes des autres, à repérer. On a tous, je pense, fait ce jeu en regardant une série, un film, un téléfilm, un documentaire même, d’essayer de se souvenir du plus possible de personnages ayant la même voix : il semblait facile de faire le tri entre qui était doublé par X et qui était doublé par Y.

C’est amusant de repenser à cela aujourd’hui, alors que je n’ai plus vu une série en VF depuis environ 1 an et demi (ce blog me permettant d’en garder la trace, je peux même le dater au jour près).


Désormais de nombreuses voix d’acteurs américains, mais aussi canadiens, australiens… me sont devenus familières. Pour rester dans l’exemple Will & Grace, rien ne ressemble plus aujourd’hui à la voix de Debra Messing que la voix de Debra Messing, si bien que j’en ai oublié celle d’Emmanuelle Bondeville que j’adorais pourtant, et trouvais si classe.
Et maintenant que ma compréhension de l’anglais (principalement américain mais je tente de progresser sur le front britannique) ne pose plus problème, et que j’ai passé la dernière décennie à découvrir mes séries en VO (la VF étant accidentelle et/ou à titre de rediff), je trouve au contraire que chaque voix originale est unique, et intantanément identifiable. Sympathique, même.
Il ne me viendrait plus à l’idée d’écouter Debra Messing autrement qu’avec sa voix originale. Et quand je l’entends, je l’assimile immédiatement à elle, et personne d’autre.

Aujourd’hui, le jeu du « mais à qui d’autre appartient cette voix ? » a disparu, car chaque voix n’appartient qu’à une personne.
Mais je n’ai aucun regret. Juste, parfois, une légère nostalgie.

par

, ,

Pin It

Et pour ceux qui manquent cruellement de lecture…

5 commentaires

  1. Bœuf Wellington dit :

    Les anciens épisodes des Simpsons (quant c’était drôle et que les voix VF étaient vivants), je trouve la VF inégalable, de même pour South Park, ça serait une hérésie de le voir en VO ! et la voix VF de Bender (l’ancienne voix) !!! En fait je te trouve trop catégorique, en majorité la VO est a privilégier mais un peu comme ton discours sur les web séries français du dernier podcast vis a vis du paysage audiovisuel français, il y a des perles d’adaptation qui méritent l’attention du téléphage !

  2. ladyteruki dit :

    Ce n’est pas la qualité du doublage que je mets en cause, en fait, et mon post n’a pas du tout valeur de prise de position par rapport au travail d’adaptation du tout. Il n’est pas tant question du fameux débat VO/VF ici que de simplement une anecdote de mon parcours.

    C’était plutôt une façon de dire que je m’étais attachée, avec les années, aux voix originales et que ça avait créé un attachement avec les acteurs eux-mêmes, que je ne connaissais pas avant.

  3. Bœuf Wellington dit :

    Tu serais capable de compléter un blind test avec des voix en vo comme moi je me sens capable de reconnaitre la voix de House, ou Alicia Florrick en vf ?! ça n’a pas que des inconvénients la prise d’age

  4. ladyteruki dit :

    Euh, j’ai jamais tenté mais c’est très possible. Bon, pour des acteurs que j’ai vus en VO, évidemment (Hugh Laurie par exemple ça marche pas), mais ce sera à mettre au défi, pour voir si my ears are were my mouth is.

    (ah mais tu prêches une convaincue, je suis POUR prendre de l’âge, ya rien de mieux !)

  5. Arnaud dit :

    Franchement je t’en veux un peu. moi aussi je raconte ma vie tiens pour la peine.

    Tu vois ce que j’avais prévu moi c’était poster un article sur mon blog, (meilleur blog du monde d’après certains critiques d’ailleurs, je dis ça je dis rien.), puis aller gentiment me coucher parce que j’ai cours demain matin et qu’il va bien falloir que je me résoude un jour à aller en cours le matin.

    Mais ton blog est the révélation, souvent tu as soit des articles interessants mais d’une longueur insuportable et assez dur à lire, soit un truc sympa à lire mais qui ne t’apporte rien, toi tu fais les deux et sache que pour ça je t’aime.

    Bon par contre pour le sujet de l’article, j’en viens à mépriser les gens qui regardent encore des séries, voire des films américains en VF, principalement les sitcoms. Un jour j’ai eu l’horreur de tomber sur Cougar town en français sur nrj12. AU SECOURS.

    ça me donne aussi une excuse pour télécharger comme un voyou uhuh étant donné que j’ai l’excuse « oui mais attends je peux pas regarder cette série en français quand même » (ouais je suis assez snob aussi) ou alors la meilleure de toute « J’arrêterai de dl parks and recreation quand la série sera diffuser en france connard. » et comme ça n’est pas près d’arriver; Je dors la conscience tranquille.

    Je sais pas comment j’en suis arrivé à divaguer sur mon sommeil, tout ça pour dire que justement ton blog est tellement cool que de ta faute je vais aller me coucher tard !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.