Love Actuality

1 février 2012 à 10:06

Depuis plusieurs semaines, et à plus forte raison depuis l’arrêt officiel de mes attributions sur SeriesLive, il faut bien avouer qu’il me manque un endroit où parler d’actu des télévisions du monde.
Vous l’avez vu la semaine dernière, il y a pourtant beaucoup à dire, et des choses sympathiques à évoquer, mais voilà, je n’ai actuellement plus de maison pour le faire ; et c’est la raison pour laquelle une nouvelle rubrique, orientée vers l’actualité, voit aujourd’hui le jour, sous le nom de Love Actuality, regardez, elle est dans le menu, cliquez, pouf, on y trouve déjà des trucs, c’est magique (d’accord, j’ai triché, j’avoue tout, c’est parce que je l’ai fusionnée avec la rubrique CuriosityLive).

Pour ceux qui ne seraient pas chauds à cette idée vu que ce blog est essentiellement… bah… un blog, donc à caractère subjectif, je vous rassure, les posts de cette rubrique seront avant tout des « suppléments ». Ils ne remplaceront pas les publications habituelles que vous connaissez déjà, bourrés à craquer d’opinions subjectives sur les séries que je regarde (ou pas, d’ailleurs) et de mauvaise foi.

A l’heure actuelle, je ne me fixe aucun rythme de publication en particulier (après tout je suis maintenant mon propre patron !), mais je vous encourage vivement, si les séries de la planète vous intéressent, à le manifester via vos commentaires.

Le calcul est simple, vous allez voir : plus vous commenterez, plus j’en écrirai. Si cela ne vous intéresse pas, et le manque de commentaires a tendance à me laisser penser qu’un post ne vous intéresse pas, je ne continuerai pas, c’est mécanique et logique. Et j’avoue que j’ai énormément de mal à comprendre quand un post est TRES lu, répercuté sur Twitter et/ou Facebook (genre celui-là)… et que personne ne réagit. S’il vous a intéressé, c’est déjà que vous avez quelque chose à en dire, pour moi. Le silence s’explique mal pour la pauvre rédactrice que je suis.

L’idée pour moi c’est de vous faire découvrir des séries, de vous ouvrir des perspectives, de lancer des débats, de discuter de projets, de séries, de pratiques différentes (ou parfois pas tant que ça). Pas de soliloquer sur internet. Les choses que je lis, bah… je sais déjà ce que j’en pense, hein ! Alors soyez pas timides, je n’ai jamais mordu jusque là et je ne pense pas que ça commence maintenant, si ça peut vous rassurer.
Qui plus est, quand vous réagissez, eh bien je peux aussi mieux calibrer mes interventions : est-ce que vous préférez que je parle de projets, ou plutôt d’audiences ? Est-ce qu’il y a des pays dont vous voudriez que je parle un peu plus, ou beaucoup plus… ou moins ? Je peux aller dans à peu près n’importe quelle direction, il y a des choses à découvrir dans tous les cas, alors autant vous parler des sujets qui vous intéressent aussi.
De la même façon, le Pilot Watch aussi évoluera dans ce sens ; il a déjà commencé. Donc voilà, histoire que vous et moi on soit sur la même longueur d’ondes, vos retours sont essentiels.
Aucune intervention n’est idiote, inutile, inintéressante, ou même trop courte. Du moment que vous le pensez… vous pouvez aussi bien le dire ! Je sais, ça fait un peu « lache t coms ».

Merci pour votre bienveillante compréhension. Alea jacta est.

par

Pin It

2 commentaires

  1. Watcher dit :

    Je crois qu’on ne commente simplement pas quand on n’a pas vu la série, ne sachant guère quoi dire. (c’est mon cas en tout cas)

    Le contenu du blog m’intéresse personnellement beaucoup, mais compte tenu des retards systématiques dans mes séries, je préfère ne pas en ajouter de trop au visionnage, d’où aussi une absence de retour ensuite. Mais une chose est sûre, tes billets sont de qualité et on garde toujours dans un coin de sa tête (ou sur une belle liste dans un fichier word ^^) les séries qui nous auront tentés

  2. Arnaud dit :

    Je vis le même problème niveau commentaire. Et ça me réjouis quand quelqu’un m’envoie un message sur un quelconque réseau social pour réagir à l’article. Parce que sinon je me dis, merde, mais c’est qui tous ses visiteurs qui passent sur mon blog, est-ce-qu’ils lisent, est-ce-qu’ils trouvent ça à chier, où est ce-que ça les intéresse mais qu’ils ont la flemme de commenter.

    Question primordiale. En effet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.