Friday Night Highlights – Semaine #1

27 septembre 2013 à 22:00

FridayNightHighlights-300Tous les vendredis soir, je vous donne rendez-vous dans la nouvelle rubrique Friday Night Highlights, histoire d’échanger des nouvelles.
Parce qu’entre les reviews, les news (d’autres vont bientôt apparaître dans le World Tour, d’ailleurs, mais j’ai été retardée par les problèmes de serveur d’hier et ce matin), et tout le reste… bah finalement, on prend plus le temps de se parler, vous voyez !

 

IconList-25D’abord, on pourrait faire un bilan de la semaine écoulée : qu’avez-vous vous regardé qui vous ait vraiment marqué ? Quelque chose qui vous a impressionné, en bien ou en mal ? Mais si vous n’avez rien vu d’extraordinaire, vous pouvez le dire aussi. D’ailleurs, vous avez peut-être même éprouvé une ou deux déception… eh bien allez-y, lâchez-vous, ça fait du bien.
Personnellement, les Emmy Awards ont marqué le vrai lancement de la saison américaine… et ont donné le ton. La cérémonie était décevante pour beaucoup de monde, y compris moi qui pourtant adore cette soirée ; ensuite, la semaine a été placée sous le signe des pilotes à partir de là, mais j’ai vu assez peu de choses ébouriffantes (j’en profite pour signaler que je vais progressivement poster mes reviews ; la prochaine sera Marvel’s Agents of S.H.I.E.L.D. !). J’ai un peu de mal à m’enthousiasmer pour le moment, je ne sais pas trop ce que j’attends ; le fait que je sois en deuil du final de What Remains n’aide pas, j’aurais volontiers regardé plus d’épisodes. En tous cas aucune façon je n’attendais certaines des séries que j’ai vues, genre Hostages. Pas comme ça. Peut-être qu’il faudrait, après cette semaine essentiellement américaine, que j’aille voir ailleurs. Vous avez quelque chose à me conseiller ?

IconList-25Et puis, parlons un peu de ce weekend : qu’avez-vous prévu de beau ? Peut-être prévoyez-vous une petite intégrale… ou au contraire de rattraper quelques pilotes que vous n’avez pas vu pendant la semaine ?
Personnellement, je n’ai eu le temps que pour le pilote de Sleepy Hollow et je suis tentée de voir le deuxième épisode ; à côté de ça, le DVD d’une minisérie,  Freddy, leven in de brouwerij, est arrivé cette semaine, et que je voudrais au moins commencer, peut-être même finir si j’en trouve le courage et le temps. J’avais aussi vu la saison 1 de How I met your mother cet été, et je pense me faire un ou deux épisodes de la saison 2 ce weekend. Comme ça, quand le final sera diffusé aux USA, avec le bon rythme, je pourrai assister à la fin de la série en même temps que tout le monde ! Je trouve la saison 2 meilleure, en plus, même si elle manque cruellement d’enjeux. Bon, après, je suis consciente d’avoir beaucoup de mal à me tenir à mes prévisions en général : un coup de coeur, et tout bascule !

Alors voilà, installez-vous, et à votre tour, dites-moi tout : et vous, comment ça va, téléphagiquement ?

par

, , , , , ,

Pin It

Et pour ceux qui manquent cruellement de lecture…

17 commentaires

  1. mabo dit :

    La rentrée des séries reprend toujours trop vite, j’ai jamais le temps pendant les vacances d’été de finir assez de séries avant de voir débarquer de nouveaux pilotes et là c’est la grosse rentrée cette semaine.

    Lundi j’ai repris Downton Abbey et la reprise est pas mal du tout, il y a assez de rebondissements et de nouveautés pour prévoir une jolie saison. C’était aussi le retour de Castle qui sait vraiment s’amuser à torturer ses fans en finissant les épisodes sur des cliffhangers vraiment sympathiques. La série arrive à avancer avec ses persos et à les faire évoluer tranquilou j’aime beaucoup.

    J’ai à peine commencé What Remains hier soir, c’est dire si j’ai du retard sur les pilotes ! J’ai beaucoup aimé le premier épisode qui a une joli petite ambiance malsaine, et c’est un plaisir de retrouver Russel Tovey.

    J’ai enfin commencé The Wire aussi et la qualité est au rendez-vous. Après en avoir tant entendu parler, même par Obama, je suis contente de la découvrir. Ca me rappelle un peu The Shield niveau réalisme et désenchantement par rapport à la société.

    Au programme, essayer de rattraper le retard de pilotes qui ont débarqué cette semaine, reprendre 3ème Planète Après le Soleil et me préparer pour la reprise de Supernatural la semaine prochaine !

    • ladyteruki dit :

      Wow, 3ème planète après le soleil ! C’est vieux ! Qu’est-ce qui t’a fait commencer ?
      Je me sens honteuse, j’ai même pas regardé la saison précédente de Downton Abbey.
      C’est un peu décevant que Tovey ne soit pas plus présent dans What Remains, mais bon, il peut pas toujours être la star 😛

      • mabo dit :

        Oui ça date ! Tout simplement à cause de Joseph Gordon Levit (et un peu John Lithgow aussi)

        La saison précédente de Downton Abbey a bien divisé les spectateurs surtout la fin, limite à les faire arrêter de regarder quoi donc bon… Je sais pas je continue à regarder parce que niveau soap ils sont bon quand même et j’aime bien voir les évolutions culturelles et le progrès dans ces années là quand même.

  2. Elyzio dit :

    Après des vacances assez pauvres série, je me suis lancé dans quelques pilotes cette semaine. Tout ça déclenché par les Emmy. Enfin l’événement et non le contenu. Mis à part les pirouettes de NPH, rien de passionnant.
    Qu’est-ce qui m’a marqué dernièrement? Masters of Sex. Une bonne découverte pleine d’éléments très différents, de l’humour, de la romance, de la science et du social! Ou alors je suis un fan inavoué des années 50. Dans un autre registre le pilote de Sleepy Hollow se regarde bien, très bien même (au moins pour Tom Mison). Quelques éléments assez gros mais j’ai bon espoir pour la suite!

    Quoi de prévu? Deux intégrales à finir au plus vite, la saison 2 de Borgen et la saison 9 de Grey’s Anatomy. Tout ça pour être dans le bon agenda. Oui je suis en retard. Et quelques autres pilotes pourquoi pas!

    • ladyteruki dit :

      Eh bah je sais pas pourquoi mais j’étais sûre que Masters of Sex était dans les années 60. Pour ma défense, je sais que le preair est sorti mais je l’ai pas encore regardé ; ça fait du bien d’entendre qu’il n’est pas décevant, j’adore Caplan !
      Si, pendant les Emmys, ce que j’ai bien aimé, c’était la chorégraphie sur les séries. L’idée en soi n’est pas révolutionnaire, mais l’exécution était bonne 🙂
      Nan mais si ça peut te rassurer, je crois que tout le monde est déjà en retard, et on est en septembre 😛 Ya plus de saisons !

  3. Ah, super idée que cette nouvelle rubrique ! J’en profite d’ailleurs pour te féliciter pour ce nouveau site de toute beauté, tu nous auras bien fait mariner mais le résultat est largement à la hauteur des espérances, malgré les quelques petites difficultés techniques de cette première semaine.

    Pour le coup, cette semaine ne fut pas très riche en visionnages de mon côté et j’en suis le premier désolé. Les Emmys en mode enterrement géant, c’était un poil rébarbatif, mais quand même pas mal de surprises dans les résultats en ce qui me concerne. Bon, évidemment, j’y allais à reculons cette année de toute façon, vu que Julianna Margulies et Monica Potter ont été snobées. Mais ça m’a bien amusé de jouer les mauvaises langues pendant le tapis rouge (enfin, quand je reconnaissais les arrivants, parce qu’il y en a une bonne partie que je n’ai pas été fichu d’identifier) et au rayon potins, ce fut l’occasion de découvrir que Bobby Cannavale et Rose Byrne sont en couple, ce dont je n’avais aucune idée. Je n’ai jamais vu un seul épisode de Breaking Bad qui ne m’attire absolument pas pour le moment mais j’aimais bien Anna Gunn dans The Practice donc on va dire que sa victoire me laisse plus ou moins indifférent, on va dire que je suis surtout content que Maggie Smith ne l’ait pas emporté pour la troisième fois (enfin, deuxième, si on passe sous silence la triche éhontée des producteurs de Downton Abbey, qui l’avaient présentée en mini-série pour la saison 1 alors qu’elle était déjà renouvelée).

    Vu que j’ai eu un calendrier social plus chargé que d’habitude, j’ai laissé de côté mes visionnages de Star Trek et de The X-Files pour cette semaine, je m’y remettrai probablement dimanche, si j’ai épuisé mon stock de pilotes de l’année d’ici-là.

    Pour l’instant, on ne peut pas dire que les pilotes que j’ai vus m’aient beaucoup enthousiasmé. J’ai fait le choix délibéré d’attendre les dates de diffusion avant de regarder quoi que ce soit, donc je n’ai encore rien regardé de la flopée de pre-airs de la saison. Je me suis donc pour l’instant seulement penché sur les 4 premiers pilotes de la saison et je n’ai pas encore eu de coup de cœur mais je garde espoir que ça vienne. Je prie déjà pour les annulations de Dads (d’urgence, le plus tôt sera le mieux) et de Mom (parce que son casting mérite vraiment mieux, je traîne des pieds pour faire ma review d’ailleurs…), Sleepy Hollow na pas su me convaincre de regarder un deuxième épisode et même si j’ai plutôt bien aimé Brooklyn Nine-Nine, je ne suis pas encore totalement conquis.

    Dans la catégorie rattrapages, j’ai terminé la saison 2 de The Café dans la nuit de mardi à mercredi et j’espère vraiment qu’on en aura une troisième car je n’ai pas envie de quitter les charmants habitants de Weston-super-Mare comme ça. Même s’il faut encore attendre un an et demi, j’en redemande !

    Enfin, pour ce qui est des séries qui ont fait leur retour, The Mindy Project m’amuse toujours autant, Modern Family se laisse toujours regarder sans broncher et j’ai retrouvé Nashville avec plaisir hier soir. Les joyeux drilles de Parks & Recreation qui ont ensoleillé mon été ont également illuminé mon après-midi, je suis bien content d’avoir rattrapé la série.

    Pour ce qui est de mes projets du week-end, j’ai prévu d’aller voir The Butler dimanche soir, car c’est la seule séance en VO de la semaine à laquelle je peux me rendre. D’ici là, je compte écrire et publier mes reviews de Brooklyn Nine-Nine et Mom avant de me lancer à la découverte des deux comédies que j’attendais le plus en cette rentrée, The Crazy Ones et The Michael J. Fox Show. Plus tard ce soir, ce sont surtout les Braverman au grand complet que je vais retrouver après un hiatus de huit mois absolument interminable (Parenthood FTW!) et je finirai enfin The Slap dans la foulée.

    Je ne sais pas encore quand je vais réussir à caser les autres pilotes diffusés depuis lundi, mais je me garde de toute façon Marvel’s Agents of S.H.I.E.L.D. en réserve tant que je n’ai pas vu tous les films du Marvel Cinematic Universe (il faut que je me procure Iron Man 3, pour le reste, j’ai tout ce qu’il faut en stock).

    Et puis j’espère pouvoir aussi trouver u peu de temps (je te jure, il me faudrait des journées de 48 heures) pour poursuivre mes visionnages DVD en cours, la première saison de Chicago Hope ne va pas se finir toute seule et je voudrais bien aussi réussir à caser la saison 2 d’Ugly Betty quelque part. Ah, tout ce temps perdu à dormir !

    En tout cas, il me tarde de lire ici comment les autres s’en sortent, parce que j’ai l’impression de ne vraiment pas savoir où donner de la tête, et je ne veux surtout pas me laisser distancer, surtout qu’il me reste du pain sur la planche pour finir notre défi de la saison dernière en parallèle. C’est tout pour le moment, mais je reviendrai avec plaisir la semaine prochaine !

    • ladyteruki dit :

      Merci ^_^ Tu me flattes, mais ne t’arrête surtout pas 😛 Et effectivement désolée pour les soucis de serveur, dot com a été victime de son succès. Mais le serveur sera upgradé bientôt donc ça deviendra encore meilleur sous peu.

      Tiens, suite à la diffusion de la deuxième saison, j’ai été jeter un oeil aux DVD de la PREMIERE saison de The Café, et guess what ? C’est encore repoussé. C’est insupportable, je ne comprends pas ce qui cloche. Si quelqu’un a une explication à ce mystère, je suis toute ouïe.
      Pour Marvel’s Agents of S.H.I.E.L.D., on va en parler dans quelques heures mais oui, je recommande chaudement de ne pas faire la même erreur (volontaire cela dit) que moi sur les films !
      Chicago Hope… j’ai plusieurs fois voulu reprendre, mais ce qui me bloque, c’est cette scène en saison 2. Je sais que je pourrai pas.
      Je constate, en lisant la liste des séries que tu reprends, que je n’en ai pour ma part aucune cette semaine. Ou alors je n’ai pas fait gaffe, ce qui revient au même. J’ai été tellement focalisée sur les pilotes, comme souvent, que les séries qui reviennent n’ont pas eu mon attention, je ne suis à vrai dire même pas sûre de savoir quand revient The Good Wife ! I suck.
      On n’est pas gâtés côté comédies ; heureusement qu’il y a des stars comme Fox et Williams pour nous sortir des séries sympathiques, décentes, voire même bonnes. Je n’irai cependant pas qualifier le Michael J. Fox Show de comédie mais plutôt de dramédie. Ce qui explique, je suppose, ses audiences. Pour les comédies pur jus par contre c’est la Bérézina. Dads is the new Whitney…

      • Non mais une nullité pareille, c’est quand même incroyable ! Les commandes à l’aveugle basées sur le nom du producteur, franchement, ça suffit !

        Et pour ce qui est de The Good Wife, l’attente ne sera plus bien longue, elle revient ce dimanche, tout comme Homeland. Dire que j’étais censé voir My So-Called Life et Life avant la saison 3, pour le coup, ce sera plutôt après.

        Espérons que les choses s’arrangent pour The Michael J. Fox Show quand elle sera face à l’immonde Two and a Half Men parce qu’une saison complète a été commandée et je ne veux pas la voir ratatinée par une daube pareille. Par contre, ces audiences en demi-teinte me font craindre le pire pour Sean Saves the World qui récupère le créneau en face de The Crazy Ones jeudi prochain. Ma pauvre Megan Hilty, elle a intérêt à être dans les starting blocks pour la saison des pilotes !

        • ladyteruki dit :

          C’est exactement ça : du name-dropping au stade de la commande de séries.
          Merci pour l’avertissement pour The Good Wife, ça m’évitera de me sentir hors-jeu lundi matin XD

  4. Maxx dit :

    top 3 de la rentrée US pour le moment : 1 ) masters of sex 2) the blacklist 3)sleepy hollow
    flop 3 1) dads 2) lucky 7 3) we are men
    Sinon le reste c’est moyen surtout les sitcoms, c’est pas mauvais (sauf dads), mais c’est pas vraiment bon non plus. C’est souvent sans intérêt, ce qui fait que le lendemain tu as déjà oublié de quoi parlé le pilot.

    • ladyteruki dit :

      Oui c’est ça le problème, c’est pas mauvais, c’est pas bon, en gros c’est ni fait ni à faire quoi. Heureusement ils ont des titres super uniques et faciles à mémoriser comme… Mom.
      I rest my case.

  5. FlorianNz dit :

    Wooo, premier commentaire sur le site. So exciting ! Avant toute chose, je tiens surtout à te féliciter à nouveau pour ce beau travail qui mérite récompense, ce que tu as fait est tout simplement génial. Je te souhaite donc le meilleur et une bonne continuation. 🙂 Sinon, je confirme ce qui est dit plus haut, très bonne idée que cette nouvelle rubrique ! Je serai au rendez-vous chaque semaine, tu peux compter sur moi.

    D’abord, on pourrait faire un bilan de la semaine écoulée : qu’avez-vous vous regardé qui vous ait vraiment marqué ? Quelque chose qui vous a impressionné, en bien ou en mal ?

    Puisque tu parles des Emmys, parlons-en. Comme chaque année, je suis déçu par les résultats, mais jamais auparavant je n’avais été déçu à ce point, et par les résultats, et par la cérémonie elle-même, qui était ennuyante à mourir (même avec NPH aux commandes), inefficace, et bien trop peu rythmée. Ah, et déprimante, surtout. Si je devais en faire un petit récap’, je décrirais la cérémonie ainsi : 33% award show, 33% hommage show (waaaay too many tributes) et 33% pubs show. Quant aux résultats… je ne préfère même pas en parler tellement ils m’ont déçu, voire presque dégoûté pour certaines catégories. Ils voulaient nous surprendre ? Mission accomplie. Sauf que j’aurais préféré de BONNES surprises. Merci le speech de JLD avec Tony Hale, qui était très marrant et qui m’a permis de garder un bon petit souvenir de cette 65ème édition ! Bref, passons.

    J’ai regardé quelques séries en ce début de semaine, mais globalement, pas assez (ce n’est jamais assez de toute façon). Du côté des retours, celui de How I Met Your Mother est définitivement celui que j’attendais le plus, et je n’ai pas été déçu. Fan inconditionnel de la série, j’étais ravi de la retrouver ce lundi (ou plutôt, dans la nuit de lundi à mardi) et surtout de la retrouver en si bonne forme. On nous promet une ultime saison marrante et riche en émotions, j’ai donc hâte. Si tu comptes vraiment poursuivre de ton côté pour être à jour avant le gros final, je te souhaite un bon visionnage. Je me suis refait l’intégrale de la série cet été, avant la neuvième saison, et j’ai adoré. J’espère que tu apprécieras autant que moi. 🙂 Anyway, c’était, jusqu’à ce matin, le seul retour satisfaisant de la rentrée pour moi. Mais hier soir démarrait la cinquième saison de Parenthood, et je n’ai franchement pas boudé mon plaisir en découvrant ce bon retour, certes un peu léger à mon goût, mais très prometteur pour la saison. J’ai d’ailleurs bien peur que ce ne soit sa dernière… 🙁 Maudit changement de case horaire ! J’espère sincèrement que la série ne fera aucune chute dans les semaines à venir. On y croit. Ou plutôt, on a envie d’y croire. Voilà pour les bons retours que j’ai vus cette semaine. Concernant les mauvais retours, j’ai ceux de 2 Broke Girls (je regarde cette série – don’t judge me XD) et The Big Bang Theory en tête, tous deux minables (surtout pour cette dernière). Mais je compte persister…

    Côté pilotes, je dois dire que j’y suis allé mollo cette semaine, surtout pour les pilotes des séries dramatiques, puisque, parmi eux, je n’ai vu que celui d’Agents of S.H.I.E.L.D, qui m’a plu même si j’en espère bien plus des prochains épisodes. Là, c’est juste beau pour les yeux et légèrement fun, ce qui n’est pas ce que je recherche dans la série (pas exclusivement, en tout cas XD). Au rayon des pilotes de comédies, en comptant la semaine dernière, j’ai vu ceux de Brooklyn Nine-Nine (efficace, super cast), The Crazy Ones (efficace, super cast, bis), Dads (au secours), The Goldbergs (au secours, bis), We Are Men (au secours, bis bis), et Mom (humour ultra-cheap mais pas inefficace).

    En début de semaine, j’ai plutôt bien aimé le deuxième épisode de Brooklyn Nine-Nine, qui n’a fait que confirmer après un pilote efficace. J’ai peur que la série tombe dans une certaine routine, mais pour l’instant tout va bien et j’aime beaucoup le cast. Sinon, pour en revenir à Dads (tu sais, cette “série” que FOX ose nous décrire comme étant une “comédie” ?), j’ai regardé le deuxième épisode (whyyyy, me diras-tu), histoire de, et, ouais, c’est toujours aussi daubesque. Mais vraiment daubesque. Ce qui se fait de pire en matière de sitcom. La pire nouveauté de la saison 2013–2014, à n’en pas douter.

    Parlons un peu de ce weekend : qu’avez-vous prévu de beau ? Peut-être prévoyez-vous une petite intégrale… ou au contraire de rattraper quelques pilotes que vous n’avez pas vu pendant la semaine ?

    Ce week-end, j’ai prévu de regarder tous les pilotes qu’il me reste à voir, mais surtout de me préparer pour le final de Breaking Bad, qui est diffusé ce dimanche sur AMC. Je n’ai pas vu beaucoup de chefs d’œuvre dans ma courte vie de sériephile (même si beaucoup sont dans ma liste de séries à voir, cela va sans dire), mais il ne fait pour moi aucun doute que Breaking Bad fait partie de la sélection. Cette série est merveilleuse et va vraiment me manquer. C’est d’ailleurs l’une des toutes premières fois que je pense pouvoir affirmer avec certitude que je ne serai pas déçu par un series finale. Il me tarde donc dimanche (bon, encore une fois, on dira plutôt dans la nuit de dimanche à lundi), principalement pour cette raison, mais aussi et surtout parce que dimanche marque le retour très attendu de The Good Wife ! HELL YEAH !

    Voilà, désolé pour ce long post possiblement brouillon. Je te rassure, même si je suis très très lent, j’ai fait quelques pauses, je n’ai pas passé 3h+ à le rédiger (…pas tout à fait…XD).

    J’ai hâte de découvrir tes prochains posts. 🙂

    • ladyteruki dit :

      Mais j’adore les longs commentaires ! Pourquoi tu crois que la plupart du temps j’écris de longs articles ? (pas juste pour vous effrayer, non…)
      D’abord, merci pour les compliments. J’espère que je serai à la hauteur dans les semaines à venir aussi, sinon vous allez me tirer les bretelles le vendredi !

      Je te rejoins sur la cérémonie des Emmys, c’était douloureux à regarder à bien des égards. Et pourtant, je confesse que le segment In Memoriam est chaque année suivi religieusement par votre serviteur, qui, de bonne grâces, pleure toutes les larmes de son corps en voyant défiler les noms des disparus qu’elle connait (…et même, mais ne le répète pas, des autres). Mais là, l’homélie de 3 heures et des poussières, non. En plus Robin Williams nous a parlé d’un type dont j’ai même pas capté qui c’était, je suis sûre que sans Robin Williams, personne n’aurait eu l’idée d’accorder plusieurs minutes à sa mémoire… L’année prochaine je suggère qu’un acteur décède quelques jours avec les Emmys comme ça on fera de vraies funérailles. Après tout, dans funérailles il y a…?
      Je vois que ta semaine à toi aussi à été bien chargée après ça. Bon, un peu à tes dépens aussi vu que tu t’es coltiné des pilotes pas piqués des hannetons (j’ai développé une peur panique de Brooklyn Nine-Nine, dés que j’approche ma souris à moins de 5 sous-dossiers du fichier du pilote, je suis prise de sueurs froides). Mais j’y viendrai un jour. The only thing we have to fear is fear itself.
      J’avais un temps envisagé de reprendre Breaking Bad à temps pour le final, mais si c’est envisageable pour How I met your mother, là, niveau délais, c’était juste pas jouable de reprendre à la saison 3 alors qu’il y a des pilotes par milliers qui tombent chaque jour. D’ailleurs la saison japonaise va commencer donc j’ai dû abandonner l’idée…

  6. Livia dit :

    Chouette idée que cette rubrique. 🙂
    Semaine de rentrée, mais peu ouverte aux pilotes de mon côté. Je n’en ai testé qu’une poignée et rien n’a fait office de coup de coeur, côté US et au-delà (Serangoon Road compris). J’en poursuivrais certainement plusieurs, comme Marvel’s Agents of S.H.I.E.L.D même si le pilote ne m’a pas emballé. A l’opposé, le pilote de Sleepy Hollow m’a franchement surprise en dépit d’un concept très tiré par les cheveux (peut-être était-ce parce que je m’attendais au pire). Au vu des échos, je finis par avoir pas mal d’attente vis-à-vis de Masters of Sex…. et puis j’ai aussi coché The Blacklist !
    J’ai surtout passé la semaine dans mes rattrapages. Après avoir bouclé l’israélienne Ta Gordin la semaine dernière (vive de l’espionnage ! ^^), j’ai fini la saison 1 de Filhos do Carnaval, et j’ai vraiment adoré l’immersion permise dans Rio, l’atmosphère de samba et surtout les dynamiques relationnelles père/fils mises en scène. Mais mon vrai coup de coeur de ces 10 derniers jours aura été le visionnage d’Aveux, la série québécoise du même auteur qu’Apparences. Tellement d’intensité, de finesse et d’émotion dans ces 12 épisodes que tout sonne terriblement fade et artificiel à côté ! Cela n’aide pas à combler mon absence de motivation pour regarder tous ces pilotes US.
    Côté poursuite de séries, la fin de What remains est restée douloureusement gravée dans ma mémoire (vraiment touchante cette déclinaison du thème de la solitude). Peaky Blinders reste ma nouveauté favorite pour le moment, et je dois encore jeter un oeil à By Any Means. Je compte aussi reprendre Downton Abbey.
    Côté Asie, je n’ai pas encore fini tous mes dramas japonais de l’été (Woman ou encore Hanzawa Naoki m’attendent), et puis les sous-titres de Lady Joker sont tous sortis, il faut que je m’y replonge.

    Ce week-end, je pense tester les premiers épisodes de Suspicious Housekeeper, le remake coréen de Kaseifu no Mita. J’avais bien aimé cette version japonaise ; et The Queen’s Classroom a rappelé que le petit écran sud-coréen était malgré tout capable d’assurer l’adaptation de série japonaise avec une réelle efficacité (en dépit de certains massacres précédents) ; je suis cependant sceptique, donc c’est surtout un peu de curiosité téléphage.
    Et puis, je jetterai un oeil à Atlantis : à défaut de finesse d’écriture, j’ai bien retenu de ses promos que BBC1 promettait du eye candy. Je veux bien expérimenter ! 😀

    En tout cas, c’est un plaisir que de naviguer sur ton nouvel espace. Encore une fois, félicitations. 😉

    • ladyteruki dit :

      Merci encore pour le compliment 🙂
      Je crois que notre recherche du coup de coeur a tendance à freiner notre enthousiasme pour des séries décentes, mais bon, on verra d’ici quelques semaines quand la plupart des nouveautés US auront démarré.
      Contente que tu aies aimé Filhos do Carnaval, tu vas regarder la saison 2 aussi alors ? Personnellement j’avais un peu triché puisque les 2 figurent sur le même coffret DVD.
      J’ai encore et toujours ce problème avec les séries coréennes, mais je me laisserai peut-être tenter, si je trouve des sous-titres, par la comédie Gamjabyul 2013QR3, ça a l’air bien délirant. Mais avec la saison nippone qui va commencer, c’est comme d’habitude elle qui aura mes faveurs

      • Livia dit :

        « Contente que tu aies aimé Filhos do Carnaval, tu vas regarder la saison 2 aussi alors ? »
        J’espère ! Malheureusement, pour l’instant, je ne la trouve qu’en VO brute ou en VF. Comme je ne m’imagine pas me rabattre sur la VF pour une série où l’immersion est si importante, je vais croiser les doigts pour que la saison 2 soit ajoutée au même endroit où j’ai récupéré la saison 1 en VOSTA.

        Sinon, c’est très juste ce que tu dis sur la quête du coup de coeur et les séries décentes. Mais quand on se persuade qu’il y a toujours forcément des coups de coeur qui nous attendent, en rattrapage ou dans le recoin d’un obscur petit écran reculé, difficile de se contenter du seul décent s’il n’y a pas une petite étincelle qui permet à la série de se démarquer. Enfin, on verra bien…

  7. pol gornek dit :

    Parcours chaotique, parcours du combattant, le planning de la rentrée entraîne une sorte de guerre de tranchée que se disputent les nouvelles séries des reprises. Sans compter un troisième camp, pas tout à fait mort au chant d’honneur que sont les rattrapages estivaux. Le temps non compressible nous oblige à une gymnastique épuisante, excitante, marathon de pilots, synonyme de promesses ou déceptions et déjà, le retard qui s’accumule.

    Débuté par l’excellence, cette semaine sériephile s’ouvre par l’avant dernier épisode de Breaking Bad. Le compte à rebours débuté en plein été s’approche de la fin, inéluctable et fatidique dernier rendez-vous. Je pourrai longuement parlé des adieux aux séries, entre moments émouvants et circonspection totale (non, Dexter ne fut pas (encore) au programme), ce pincement au coeur qui met un terme à une relation (souvent) longue durée, un investissement en temps conséquent, série qui nous aura accompagné, que l’on aura vu évoluée. Toutes ces choses ont magnifiquement été dit par Olivier Joyard dans Séries Addict. Breaking Bad s’achève bientôt et la partition menée par Vince Gilligan est parfaite. Une composition de haut vol qui surprend autant qu’elle rassure. La justesse de l’ensemble force le respect. C’est une danse dont on connaît de nombreux pas mais qui parvient encore à surprendre par l’impensable maîtrise dramatique. A ce niveau, c’est quasi du Shakespeare et je n’exagère pas.

    Soirée divertissement le lendemain avec au programme Castle et Marvel’s Agent of S.H.I.E.L.D. Ne boudons pas notre plaisir devant des séries qui osent assumer leur légèreté. Sixième rentrées du premier, un départ succulent, un peu hystérique puis la nouvelle évolution, forcément bâtarde et pas tout à fait maîtrisée. La seconde est un spectacle pop tendance geek mené tambours battant par un Whedon très à l’aise. Rien de renversant mais une énergie imparable pour peu que l’on soit un peu client de l’univers. Ce pilot possède un statut étrange. Il n’introduit pas un univers, seulement des personnages et un vague concept. C’est un peu comme si Marvel Studio cherchait à créer un univers global, se répondant mutuellement, se nourrissant mutuellement. Déjà au cinéma, Iron Man 2 ressemblait à un épisode de série (intrigue minimaliste, le film semblait plus intéressé de lancer de nouveaux personnages et le concept des Avengers). C’est ambitieux sur le papier, cela contentera les clients boulimiques (dont moi) mais au risque d’aliéner une partie du public peu au fait des aventures super-héroïques d’une bande de freaks en costume.

    Nouveautés toujours, les sitcoms semblent confirmer la tendance de la rentrée : La Famille. Dads et ses pères encombrant dans un pilot exécrable, Trophy Wife et sa famille recomposée dont l’hystérie facile parvient à tirer son épingle du jeu, Welcome to the Family, et ses deux familles réunies autour d’un futur bébé qui parvient à être aussi mauvaise que Dads, Mom, la mère célibataire de Chuck Lorre qui se fourvoie dans une attitude irrévérencieuse gratuite et plus insultante que drôle, The Goldbergs et sa famille érigée en objet d’étude un peu lourde dans des 80’s fétichisée, même le Michael J. Fox Show se veut une ode à la famille bravant la maladie du patriarche, la formule ne fonctionne qu’à moitié, aidé par le capital sympathie de Michael J. Fox et une exploitation/traitement réussis de sa maladie, The Crazy Ones voit un père et sa famille composer une cellule (dis)fonctionnelle autour de la publicité, c’est rythmé, Robin Williams en fait des tonnes et l’ensemble gagne seulement aux points/poings. La famille au centre de toutes les attentions et pas une once de nouveauté de traitement, de fond, de forme. Même la reprise de The Middle fut terne et sans saveur, un comble pour l’une des meilleures comédies de la saison dernière, heureusement, celle rapiécée et non officielle de New Girl continue d’afficher une bonne santé. The Big Bang Theory parvient à arracher quelques sourires, voire des rires mais en jouant sur ses acquis. D’un autre côté, peut-on réellement le reprocher quand elle aligne les records d’audience ?..

    Côté drama, The Blacklist, c’est un peu le Silence des Agneaux dans l’Amérique post 9/11. Dans les années 90, le serial killer était la peur à la mode, aujourd’hui, c’est le terroriste mondialisé. On troque un Antony Hopkins pour un James Spader inspiré, qui cabotine juste ce qu’il faut. Le reste oscille entre Alias pour l’ambiance et une ribambelle d’autres séries mettant la lutte contre le terrorisme au centre de l’échiquier.

    Enfin il y a des divagations nocturnes, ses moments où l’on souhaite s’arracher du calendrier, se perdre au fil de diffusions aléatoires et revenir là où (pas tout à fait) tout a commencé. C’est la première saison de Mission Impossible avec un falot Dan Briggs mais dont les scénarii offre parfois de beaux petits bijoux. Notamment un 01×06 qui place l’équipe de la IMF dans un casino. Martin Landau et sa beauté atypique irradie l’écran lors d’une partie de Baccarat anthologique. C’est aussi la seconde saison de The Avengers, pas les super-héros mais le Chapeau Melon et les Bottes de Cuir. Quoique ces accoutrements ne sont pas encore au programme. John Steed y apparaît légèrement effronté et loin du flegme qui fera sa légende. Si les épisodes avec Honor Blackman s’avère très plaisant, ceux où elle est absente provoque souvent un ennui poli, du moins pour les deux derniers visionnés (02×05 – 02×06).

    Enfin faisons un saut dans le temps pour le premier season finale de Homicide. Un véritable tour de force, un numéro d’équilibriste qui place dans le huis clos une étude de caractère où l’insignifiant est roi. Succession de conversations banales, cherchant à cartographier la psychés des différents personnages en exploitant failles et force. Ils sont rares ses moments à la télévision.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.