Mahabharat à la conquête des audiences

30 septembre 2013 à 17:00

Mahabharat-2013-300Mahabharat est considérée comme l’une des plus grandes séries mythologiques de la télévision indienne. Lancée en 1988, la série, qui est l’adaptation d’un vieux conte philosophique en sanskrit narrant la lutte de plusieurs clans pour un trône légendaire, a été un phénomène, et a même été diffusée en Grande-Bretagne. Et comme toutes les grandes séries du passé, il lui fallait un grand remake. Non ? C’est pas comme ça que ça marche ? Ah pardon.
Plus tôt ce mois-ci, la chaîne Star Plus a donc lancé une nouvelle version, également appelée Mahabharat… et a obtenu les effets escomptés. Après un pilote qui a totalisé 8,445 TVT, les épisodes de la série, diffusée en quotidienne, tournent autour de 6,356 TVT. Il ne s’agit cependant pas de la série la plus regardée du moment, puisque ce titre revient à Diya Aur Bati Hum, également sur Star Plus, dont les épisodes quotidiens récoltent 9,819 TVT. Ce soap plus classique raconte le quotidien d’une jeune fille de la classe moyenne qui espère se sortir de sa condition et devenir agent de police.
Note : depuis cet été, les audiences ne sont plus exprimées de la même façon en Inde. Après le règne des TRP (Target Rating Point), commence celui des TVT (Television Viewership in Thousands), qui donne comme son nom l’indique le nombre estimé de spectateurs en milliers, et non plus un indice calculé sur la base du public visé. Le changement intervient suite à un accord entre TAM (l’institut qui mesure les audiences en Inde), les grandes chaînes indiennes, et les principales organisations représentation les annonceurs.

Pour se changer les idées après toutes ces informations, je vous propose de découvrir les deux trailers qui annonçaient la diffusion de la série. Personnellement j’ai une préférence pour celui avec la flèche.

par

, , ,

Pin It

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.