Friday Night Highlights – Semaine #3

11 octobre 2013 à 22:00

FridayNightHighlights-300Ah, vendredi, ENFIN ! Si vous êtes comme moi, vous avez bien besoin d’une pause café, pause tendresse aussi. Alors place au désormais traditionnel article Friday Night Highlights, dans lequel on va pouvoir un peu se poser, prendre le temps de se parler, et apprécier le fait qu’on est entre téléphages. On est vendredi, et c’est donc le moment de notre rendez-vous avec Friday Night Highlights, qui vous est consacré.
L’instant cocooning, en quelque sorte. Personnellement je pousse le vice jusqu’à me verser une tasse de thé avant de mettre l’article en ligne, histoire de jouer le jeu à fond, mais après chacun fait comme il le sent.

 

IconList-25D’abord, revenons sur la semaine écoulée : ça va comment de votre côté ? Avec le plus gros des nouveautés qui ont démarré, plus les séries qui ont repris, avez-vous trouvé votre rythme de croisière, établi un rythme à peu près normal ? On a ses ptites habitudes et tout ?
Cette semaine, j’ai fini mon marathon How I met your mother, commençant la saison 9. J’ai donc officiellement rattrapé la diffusion US ! Je sais, je sais, le binge watching n’a commencé qu’il y a 2 semaines, c’est passé très vite. Je ne me l’explique pas très bien pour tout vous dire, étant donné que je n’ai pas trouvé la série fondamentalement drôle. J’expliquerai tout ça dans un bilan de la série dans quelques mois, ne vous en faites pas (quel teasing, on dirait que je suis sur le point d’annoncer la Mother !).
Autre pêché mignon, cette semaine j’ai également reçu mon DVD d’Orphan Black et il est, hm, disons, possible que peut-être, éventuellement, ça se trouve, je me sois refait les deux premiers épisodes. Mais vraiment hypothétiquement, hein, on parle au conditionnel.
Parmi les échecs de ma semaine, une première confession : de tous les pilotes de séries qui ne m’ont pas laissée désoeuvrée, je n’ai toujours regardé le 2e épisode d’aucune. Pourtant on ne peut pas dire qu’elles soient nombreuses à être concernées ! A ce sujet, une réflexion de Maxx la semaine dernière m’a donné du grain à moudre :

Je songe sérieusement à sauter les pilots pour passer directement au second épisode des séries parce que
1) ça permettrait de voir les génériques qui ne sont que présent qu’à partir du 2ème épisode (c’est quasiment le cas pour toutes les sitcoms)
2) plus ça va moins le pilot est représentatif de ce que va être la série.

En ce qui me concerne, je suis incapable de ne pas commencer par un pilote (bonjour, je suis lady et je suis pilotovore). Mais l’idée est alléchante aussi, en cela que cela retire de la pression au pilote. On arrête d’attendre que les scénaristes nous allèchent avec une bonne intro, et on fait comme si on était déjà à tu et à toi avec les personnages. Ça a son charme ! Sans même parler du truc des génériques qui est effectivement très horripilant. Cependant, pour les séries comptant beaucoup sur l’exposition, ça doit quand même être un peu compliqué de se mettre dans le bain ensuite. Qu’est-ce que vous en pensez, vous tenteriez le coup de zapper le pilote d’une série ?
Je suis aussi obligée de reconnaître que je n’ai encore repris aucune série de la saison précédente. Par exemple pour The Good Wife, qui est la priorité sur ma liste, j’ai été saisie par l’envie de me refaire la saison précédente (je n’ai pourtant pas commencé) et du coup ça m’a ralentie. Je ne sais pas ce que j’ai. Je commence à penser que tant que je n’aurai pas trouvé une nouveauté qui me fasse vraiment tomber en pâmoison, je ne vais pas être d’humeur ; quelque chose comme ça. Un peu perturbant à vivre, mais ça libère du temps pour… eh bien, How I met your mother, de toute évidence !
Pour finir, je passe un appel désespéré : je n’ai pas encore réussi à mettre la main sur Full Circle, je suis la seule ?

 

IconList-25Mais surtout, place au weekend ! On ne va pas se mentir, il est le bienvenu. Alors justement, que faites-vous de beau les deux prochains jours ? Je veux tout savoir de vos projets… ou de vos non-projets, hein, c’est très bien aussi de ne pas vouloir se mettre la pression.
Le weekend s’annonce TRÈS difficile pour moi, précisément en raison de la fin de mon marathon How I met your mother. C’est que, si avoir rattrapé la diffusion signifie que je vais effectivement suivre les dernières épisodes en même temps que tout le monde, ce qui était le plan initial, ça veut aussi dire que, au terme de 2 semaines intenses, il va y avoir un gros manque à combler. Par chance, j’ai plein de reviews de pilotes à écrire, et encore quelques pilotes à tester (même si je peux rayer de ma liste les comédies Witches of East End et Super Fun Night, vues aujourd’hui), ça va donc m’occuper. Il n’empêche que les prochains jours vont être douloureux, entre lent sevrage et, déjà, recherche frénétique du prochain marathon à commencer, ce qui va nécessairement occasionner des déceptions… Rha, je déteste cette période d’entre-deux.
Heureusement que j’ai 8 épisodes d’Orphan Black qui m’attendent. Mon Dieu qu’elle est addictive cette série, je ne m’en remets pas.
Pour finir, je n’ai pas encore été regarder mais j’espère que quelques pilotes de la nouvelle saison japonaise ont commencé à être traduits, donc il est dans mes plans d’aller faire mon marché pendant le weekend. Ce serait plus simple s’il n’y avait pas besoin de sources pour les séries japonaises d’une part, et de source pour les séries US de l’autre, mais ce n’est pas le cas donc je suis obligée de faire une petite expédition spécifique. Ma foi, il y a pire dans la vie ! Et ça me permettra aussi de finir des séries de l’été que j’avais progressivement mises de côté, comme LIMIT. J’avais même pas de bonne raison, en plus.

Comme d’habitude je ne vais sûrement faire que la moitié de ce que je prévois, et greffer des imprévus par-dessus, mais bon, ça fait aussi tout l’intérêt de la téléphagie ! Je sais qu’il y a des téléphages qui aiment bien planifier leur semaine, se faire des tableaux, s’y tenir (au moins le premier mois), et je trouve ça admirable, mais un système trop rigide a au contraire tendance à me bloquer. Je ne suis sûrement pas la seule ! Rassurez-moi ?
Je profite de notre petit papotage hebdomadaire pour vous prévenir : pour la semaine prochaine, je vous prépare un truc. A votre place, genre, mettons, aux environ du 15… je garderais un oeil sur le site. Enfin, euh, encore plus que d’habitude, disons !

 

Assez parlé de moi ; je vous ai raconté ma vie cette semaine, ma parole ! Alors à votre tour : et vous, comment ça va, téléphagiquement ?

par

, , , , , ,

Pin It

Et pour ceux qui manquent cruellement de lecture…

10 commentaires

  1. Maxx dit :

    En fait pareil, j’ai dis ça, mais impossible de s’empêcher de voir les pilots, même si je trouve que cette année c’est vraiment pas brillant.
    Cette semaine on a eu tomorrow people, qui est un pilot correct hormis l’intro qui est complétement raté.
    Et OUAT Wonderland, qui est là bien ratée, c’est horrible visuellement, l’histoire est limitée, y a que les scènes avec jaffar qui sont fun.

    • ladyteruki dit :

      J’ai pas encore regardé The Tomorrow People, je m’étais promis de jeter un oeil à l’original au préalable et finalement, avec le binge watching HIMYM, je ne l’ai pas ouvert. C’est bien, j’ai moins de regrets en te lisant XD
      OUAT in Wonderland je veux vraiment regarder à cause de Sophie Lowe, mais tous les retours que je lis indiquent que ça va être une épreuve…

  2. Ludo dit :

    Salut, miss !

    Ben moi, je n’ai pas encore trouvé mon rythme de croisière, ça reste chaotique; je regarde un peu ce qui sort, quelles sont mes séries (oui, je suis très possessif) qui reprennent, celles que j’ai adorées (Elementary, Arrow, Haven, Person of Interest, The neighbors), celles à qui je laisse une chance (Revolution, en gros…), celles que je commence (Marvel’s AoS, The crazy ones), et je vois comment mon planning va se mettre en place tout doucement.
    Malheureusement, il a tellement peu de nouvelles choses qui me bottent cette année que je démarre tout doucement, j’ai déjà plein de retard sur les reprises. L’année dernière avait été plus prolifique. On verra ce qu’amènera la mi-saison !

  3. mabo dit :

    La voilà la vraie rentrée ! Ca y’est tous les soirs ou presque il y a un nouvel épisode à voir ! J’ai réussi à répartir à peu près tout ce que je voulais voir mais comme je suis toujours en retard de pilotes peut-être que ça va rechanger.
    Lundi : Once upon a time (je reste perplexe en ce début de saison) et Downton Abbey (soap soap soap déçue du dernier ressors utilisé)
    Mardi : Castle (toujours marrant et bien ficelé) et Love Around (un drama taïwanais qui n’en finit plus de s’étirer en longueur)
    Mercredi : Supernatural (excellent retour en cette saison 9)
    Jeudi : Borgen sur arte (excellentissime) American horror story (idem excellent)
    Vendredi : Elementary (mais j’ai du retard) et y’a la nouvelle série sur arte à tester (vive arte+7)

    Je suis une maniaque de l’ordre des choses donc je pense que je ne pourrai jamais regarder un deuxième épisode en sautant le pilote. Je suis une fan des pilotes j’adore découvrir de nouvelles séries. Sauf accident (et ça m’est arrivé pour un drama chinois dont le second épisode était largement mieux que le premier) je commence toujours par le début et respecte scrupuleusement l’ordre de diffusion d’une série.

    Pour ce week-end je continue tranquilement mes visionnages. J’essaie de lever le pied sur la quantité et de travailler sur la qualité de ce que je regarde. Le samedi étant une journée creuse niveau épisodes nouveaux ça permet de continuer les séries en cours et tester des pilotes.
    Aujourd’hui c’était Modern Family que je testais enfin, ça m’intrigue. Hemlock Grove est de qualité changeante et un peu moins intéressante au fur et à mesure des épisodes. Le petit Family Tree me plaît toujours autant.

    Je sens que je vais finir mon marathon d’un drama coréen « I miss you » que je dévore allégrement cette semaine. C’est mon péché mignon que je me regarde avant d’aller dormir et le matin avant d’aller au boulot.

    Pareil j’ai un joli tableau de visionnage de séries mais j’aime bien pouvoir le modifier au dernier moment, laisser place à mes envies soudaines, c’est souvent grâce à ces moments hors tableau qu’on découvre de jolies choses.

    Je dois dire que j’avais abandonné HIMYM à la saison 4, je regardais juste pour faire plaisir à des amies et pouvoir savoir de quoi elles parlaient. Par contre je continue The Big Bang Theory juste pour Sheldon et les blagues de nerds. Je suis assez réfractaire au format 30 minutes en général avec quelques exceptions (comme 30 rock).

    Bon week-end à toi et merci pour tous tes articles, c’est vraiment passionnant de te lire.

    • ladyteruki dit :

      Wow, ton planning de la semaine m’impressionne. Tu dis que tu aimes bien varier mais c’est visible que tu as un truc bien maîtrisé et carré, en gros, un cadre qui t’apporte une structure de visionnage. Ca me rend un peu envieuse parce qu’au moins, même si tu t’écartes du planning, tu as toujours une façon de te remettre « sur les rails » rapidement ensuite. Alors que moi c’est le chaos, et tu vois, là que j’ai fini HIMYM, bah je suis perdue, je regarde tout et n’importe quoi (je me suis refait le pilote de Canterbury Law cet aprem par exemple).
      Quand tu parles de la nouvelle série d’arte, tu veux dire Den Som Draeber ?

  4. FlorianNz dit :

    D’abord, revenons sur la semaine écoulée : ça va comment de votre côté ? Avec le plus gros des nouveautés qui ont démarré, plus les séries qui ont repris, avez-vous trouvé votre rythme de croisière, établi un rythme à peu près normal ? On a ses ptites habitudes et tout ?

    Début de semaine assez classique pour moi, même si je n’ai toujours pas trouvé mon “rythme de croisière”. Le week-end dernier (que l’on considèrera comme le début de la semaine), je m’étais promis de regarder tous les pilotes qu’il me restait à voir, chose que je n’ai, bien évidemment, pas faite mais que j’aurais pu faire. Et honnêtement, à ce stade, ce n’est pas quelque chose que je regrette. Bref. J’ai commencé la semaine avec les nouveaux épisodes de The Good Wife (naturellement) et Revenge pour le dimanche ; 2 Broke Girls, How I Met Your Mother et Mom pour le lundi, Brooklyn Nine-Nine, Dads, The Goldbergs et Trophy Wife (que j’ai d’ailleurs commencée cette même semaine, et quelle bonne surprise) pour le mardi ; Super Fun Night pour le mercredi ; The Big Bang Theory et The Crazy Ones pour le jeudi ; The Neighbors pour le vendredi. Ah, et j’ai aussi regardé le vingt-quatrième Treehouse of Horror des Simpson (très réussi, certainement le meilleur depuis une bonne dizaine d’années !).

    J’ai également décidé de continuer Parks & Recreation, et j’en suis actuellement à la fin de la quatrième saison. Quel petit bijou. D’un côté je me dis que j’aurais dû faire ça bien avant (c’était prévu depuis un moment), mais bon, je suis tellement content d’avoir tous ces épisodes à voir, et non revoir. Toujours pas continué Scandal, difficile de passer la première saison (pas vu le season finale). Ça viendra. J’ai aussi vu le pilote de Mad Men, on verra où tout cela me mènera.

    Sinon, j’ai commencé à prendre certaines décisions. J’ai par exemple arrêté les séries suivantes : Dads, Back in the Game, We Are Men, Sean Saves the World, Once Upon a Time in Wonderland (suite au pilote).

    Allez, place au petit récapitulatif des pilotes US vus et non vus (et pour toi, et pour moi ;)).

    Les pilotes vus (nombre d’épisodes vus) : Brooklyn Nine-Nine (4), Dads (4), Mom (3), Agents of S.H.I.E.L.D (1), The Goldbergs (3), Trophy Wife (3), Lucky 7 (2), Back in the Game (1), The Crazy Ones (3), The Michael J. Fox Show (3), Betrayal (1), Masters of Sex (2), We Are Men (2), Super Fun Night (2), The Millers (1), Sean Saves the World (2), Once Upon a Time in Wonderland (1).

    Les pilotes non vus : Sleepy Hollow, Hostages, The Blacklist, Hello Ladies, Ironside, The Originals, Welcome to the Family (seule comédie de la liste), The Tomorrow People.

    Alors justement, que faites-vous de beau les deux prochains jours ?

    Hum, let’s see… sachant que nous sommes déjà dimanche (décidément, je poste de plus en plus tard ; dans trois semaines je posterai mon commentaire le vendredi suivant :D), pas grand chose. La priorité est à Parks & Recreation et Mad Men.

    Sur ce, je te souhaite une excellente semaine (et désolé pour mon commentaire, une fois de plus brouillon, mais Parks & Recreation m’attend patiemment, tu comprends XD) !

    • ladyteruki dit :

      Nan mais voilà, super impressionnant vos plannings les gens. Je saurais pas m’y tenir, mais ça en jette de se dire que le mardi, vous savez précisément ce que vous allez regarder.
      Je vois que tu mentionnes Mad Men, j’avoue que ça fait depuis hier que je me dis que ce serait peut-être pas mal de reprendre/poursuivre ; pareil, comme HIMYM, histoire de pouvoir suivre la fin en même temps que tout le monde quand la 2e partie de la dernière saison sera diffusée en 2712 (j’ai bon ? C’est bien ça ?).

  5. Paradoxe du week-end surchargé, c’est à la fin et non au début que je viens partager avec toi et ton lectorat ce qui l’a composé. Il faut dire que je partais avec deux impératifs de planning cette semaine : journée théâtre ce dimanche suivie de l’enregistrement du prochain numéro de Rien à voir consacré à un bilan des pilotes (et épisodes suivants, le cas échéant) des nouveautés de la rentrée des séries américaine.

    Il a donc fallu que je laisse choir mon principe de faire les reviews au fur et à mesure des visionnages et que je fasse preuve de dons d’organisation exceptionnels pour visionner le maximum de pilotes en un minimum de temps et j’ai donc décidé de mettre de côté mes séries du vendredi (celles diffusées le jeudi, donc) afin de pouvoir m’atteler à la tâche.

    Comme je n’avais que l’embarras du choix et que je ne savais donc pas vraiment par où commencer, j’ai tout bêtement demandé l’avis de ma TL sur Twitter pour savoir ce qu’elle me recommandait de voir en premier. Très vite, le nouveau drama de Showtime Masters of Sex s’est imposé de lui-même et je dois dire que j’en suis reconnaissant à ceux qui me l’ont conseillé car je l’ai tout simplement adoré et attends déjà avec impatience de découvrir la suite.

    J’ai ensuite décidé de procéder par network, en alternant comédies et dramas. Ainsi, j’ai donc passé la journée et la soirée de vendredi avec les nouveautés d’ABC The Goldbergs, Lucky 7, Trophy Wife, Betrayal, Back in the Game et Once Upon a Time in Wonderland. J’ai conclu la soirée avec The Millers et The Tomorrow People, substituant un hour-long de The CW au seul disponible de CBS, étant donné que je m’étais déjà cogné les trois dramas pas folichons d’ABC et ne souhaitais pas terminer la journée par Hostages dont je n’avais entendu que du mal. C’est donc samedi que j’ai vu cette dernière, sandwichée entre We Are Men et The Crazy Ones, avant d’enchaîner sur les pilotes de NBC : The Blacklist, The Michael J. Fox Show, Ironside, Sean Saves the World et Welcome to the Family. J’avais initialement prévu de terminer par Hello Ladies et Witches of East End, mais l’heure avancée et le programme de ma journée de dimanche ont eu raison de ma motivation pour ces deux dernières.
    Enfin, je signale qu’il m’est tellement inconcevable de ne pas voir les choses dans l’ordre que j’ai toujours Marvel’s Agents of S.H.I.E.L.D. de côté et que je refuse catégoriquement de jeter un œil à Super Fun Night tant que le vrai pilote n’aura pas été diffusé. Commencer par le deuxième épisode ? Je peux comprendre les motivations d’un tel choix mais c’est pure folie selon moi !

    Résultat des courses : je suis épuisé par une journée fatigante mais je suis content d’avoir pu faire du tri dans tout ça, si ce n’est que voilà qu’un individu dont je tairai momentanément l’identité pour sa sécurité (la liste des suspects est sur Twitter et la vérité finira par éclater) est plus ou moins parvenu à me convaincre d’accorder un sursis à Mom. Vu le niveau duquel on partait, le second épisode a vraiment intérêt à envoyer du lourd (et non du lourdingue).

    Je tiens à mentionner qu’avant tout cela en début de semaine, j’ai replongé dans Homeland, et je pense que mon attente a été récompensée, car même si c’est une opinion visiblement minoritaire, j’ai beaucoup apprécié ce début de troisième saison.

    Pour répondre à la question du planning, cela fait des années que je m’obstine comme un demeuré à remplir une feuille de calcul Excel que j’ai tôt fait d’abandonner au gré de mes envies. Cependant, la saison ne fait certes que commencer mais il y a quelques immuables : je regarde toujours The Good Wife et Revenge dès le lundi, Survivor et Nashville dès le jeudi. Toutes les autres séries que j’ai repris cette année ont été baladées d’un jour à l’autre, et c’est là-dessus que je vais m’en aller retrouver Parenthood, Parks and Recreation, Scandal et autres joyeusetés…

    Bonne semaine !

  6. pol gornek dit :

    Je ne sais pas si j’ai encore le droit d’écrire un commentaire le lundi…

    Bilan de la semaine encore anémique. Peu de séries vues. Manque de temps, vie sociale (yeark, je sais) et aléas divers et variés (comme la construction de ma maison… avec mes petites mimines – mais pas que). Si l’on part du principe que ce rendez-vous hebdomadaire consiste à raconter sa semaine (sériephile), débordons un peu sur des choses dont vous vous foutez éperdument (et vous avez bien raison).

    Session je me mets à jour. Castle après son départ mitigé continue sur sa lancée. La série montre qu’elle n’est jamais aussi bonne quand elle ne se prend pas au sérieux. La seconde partie du pilot constitue un florilège de moments « dramatiques » qui ne s’inscriront pas au panthéon de la série. Le 06×03 fonctionne déjà mieux, avec ce petit côté sitcom quand il s’agit de mettre en scène le couple à l’écran et des moments bourrés de second degré. Ici, il est question du reunion show au cinéma d’une série culte. Les scénaristes auraient pu aller plus loin dans la mise en abîme ou le sous-texte post-moderne mais en l’état, le spectacle se savoure goulûment. Ce n’est pas de la grande cuisine on ne rechigne pas devant son assiette.

    Autre session de mise à jour – et qui parlera d’autant mieux à notre hôte : le season premiere de How I Met Your Mother (et les épisodes suivants). Je fais parti de ceux qui ont beaucoup aimé la série à ses débuts puis vu son enthousiasme péricliter à mesure que les saisons s’alignaient. Personnages en perte de vitesse, humour téléguidé, quête initiale laissée à l’abandon. La série avait même perdu sa marque de fabrique : la narration gigogne.

    Je ne sais pas si c’est l’approche imminente (et annoncée) de la fin qui a fait pousser des ailes aux scénaristes, la liberté d’une saison sans pression ou presque ; ou bien si mon avis est biaisé justement parce que l’on sait que c’est la fin et que le mystère de la mère est enfin éventé, mais ce début de saison est bon. Voire très bon, par moment, alignant les numéros comiques avec des passages émouvants. La série a déjà prouvé qu’elle savait toucher la corde sensible par moment (le monologue de Ted en 8ème saison restera l’un des plus beaux moments de la saison sériephile passée et la confession de Robin en 7ème), et là, avec Lilly et Ted, le duo fonctionne très bien, est touchant juste comme il faut. Il y a quelque chose qui fonctionne bien. Et le fait d’étirer jusqu’à la rupture le mariage de qui-vous-savez (je prends des précautions) est foncièrement casse-gueule et pourtant fonctionne très bien aussi.

    Voilà, peu de chose à raconter et finalement, rien de très intéressant. Mais j’essaie, tant bien que mal, de conserver ce petit rendez-vous extrêmement sympathique. Dans l’espoir d’avoir un peu plus de choses à raconter vendre… la prochaine fois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.