Le mystère du hangar blanc

13 février 2014 à 21:00

Area51-150 Bienvenue dans Area51, la rubrique qui dissèque les étrangetés trouvées dans les clips asiatiques.

 

Vous vous êtes déjà demandé où étaient tournés les PV (« promotional video », pour ceux qui débarquent dans le fond) de vos artistes préférés… et des autres ? Eh bien, évidemment, il y a la possibilité de se donner du mal pour créer un décor. De plus en plus font appel aux effets spéciaux pour éviter l’effet de redite, aussi. Et en troisième option, il reste la location d’un endroit pas trop cher. Ça peut être un restaurant, un monument, un parc ou une rue, tout dépend de la profondeur des poches de la maison de disques. Dans le pire des cas, ça peut très bien être également un studio vide réservé aux tournages.
Et parfois, c’est pas de chance, mais à force de faire des économies, impossible de trouver à louer un endroit un peu original pour pas cher. Alors du coup, plusieurs videos utilisent le même !

Je vous présente aujourd’hui Le Hangar Blanc. Je lui ai donné des majuscules parce qu’à ce stade, on est devenus très familiers.

C’est bien simple, ça fait presque 10 ans maintenant qu’il est inoccupé et ne sert qu’à tourner des PV. Voici les pièces à conviction :

LeMystereduHangarBlanc-BerryzKoubou LeMystereduHangarBlanc-JYONGRI LeMystereduHangarBlanc-Happiness
Berry Koubou
Koi no Jubaku

(2004)

JYONGRI
Possession

(2006)

Happiness
Sunshine Dream
~Ichido Kiri no Natsu~

(2013)

Vous l’aurez deviné, c’est pas l’originalité qui étouffe l’endroit, avec sa peinture blanche (refait régulièrement : la rampe n’est pas de la même couleur dans la dernière video en date) et ses fenêtres condamnées dans le fond… On ne peut pas dire que ce soit le spot le plus esthétique du Japon ! C’est peu folichon, mais les faits sont là : depuis quasiment une décennie, le studio trouve preneur. Et ça se trouve, il y a encore d’autres videos dans ce cas, qui m’ont échappé.

Allez, tant qu’on est là, autant ajouter quelques observations complémentaires. Par exemple, vous aurez remarqué, j’en suis sûre, qu’une arche arrondie sépare Le Hangar Blanc en deux parties. Certains plans dans Koi no Jubaku laissent entendre que l’autre moitié du décor n’est pas peinte en blanc, mais arbore un design plus « industriel », avec murs gris, boutres en métal et même quelques parois en verre ; toutefois, dans Possession, deux ans plus tard, il apparait lors de quelques brefs mouvement de camera que la totalité de l’endroit est peinte en blanc. Il ne subsiste aucun signe ni de verre, ni de métal.
Peut-être aurez-vous remarqué d’autres détails ?

Il faudra quand même m’expliquer pourquoi louer un endroit aussi fade, quand même. Et vu que les artistes concernées ne sont même pas de la même maison de disques, et que les videos ne sont pas toutes réalisées par la même personne, on peut écarter l’idée d’une simple pièce vide au sein des locaux en interne.
On peut aussi se demander pourquoi Le Hangar Blanc est vide, et peut accueillir des tournages depuis 10 ans sans problème. Car à quoi pourrait-il bien servir d’autre ?

Que d’interrogations qui ne trouveront peut-être jamais de réponse…!

Note : toutes ces videos sont évidemment téléchargeables sur le site.

par

, ,

Pin It

Et pour ceux qui manquent cruellement de lecture…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *