SAFTAs 2014 : indétrônable Intersexions

6 avril 2014 à 15:15

SAFTAs-2014-650

Le saviez-vous ? La récompense remise lors des SAFTAs, à savoir les South African Film & Television Awards, représente une corne. Ouaip. Une corne d’or pour être précise. On en apprend tous les jours. La cérémonie de récompenses, encore toute jeune, se tenait hier soir pour la 8e fois, en direct sur la chaîne publique SABC3, et concluant deux jours de célébration de l’audiovisuel sud-africain.

Et, oui, bande de petits veinards, vous allez tout savoir des vainqueurs de cette cérémonie, que je ne vous dévoile pas sans une certaine satisfaction… vous allez tout de suite comprendre pourquoi.
Parfaitement, j’ignore totalement les films pour ne vous proposer que les récompenses remises aux séries, en vous rappelant la liste des nominations, et avec une étoile * pour le gagnant, blablabla.

TempyPushas-300 Meilleure réalisation pour une série dramatique
– Directing Team pour High Rollers
– Toute l’équipe d’Intersexions
– Johnny Barbuzano pour Rockville
– Libby Dougherty, Tebogo Malope pour Tempy Pushas*
Room9-300 Meilleur script pour une série dramatique
– Toute l’équipe de High Rollers
– Brent Quinn, Gillian Breslin, Linda Bere pour Intersexions
– Gwydion Beynon, Phatu Makwarela pour Rockville
– Athos Kyriakides, Thuso Sibisi pour Room 9*
SkeemSaam-300 Meilleure actrice secondaire dans une série dramatique
– Motshabi Tyelele dans 2020 Orlando East
– Thembsie Matu dans Rockville
– Harriet Manamela dans Skeem Saam*
TempyPushas-300 Meilleur acteur secondair dans une série dramatique
– Lidani Nkosi dans Dreamworld
– Patrick Shai dans Skeem Saam
– Akhumzi Jezile dans Tempy Pushas*
Skwizas-300 Meilleure actrice principale dans une série dramatique
– Meme Ditshego dans Ga Re Dumele
– Baby Cele dans My Perfect Family
– Lilian Dube dans Skwizas
– Tsholo Monedi dans Skwizas
Intersexions-300 Meilleure actrice principale dans une série dramatique
– Tina Jaxa dans Intersexions*
– Gcina Mkhize dans Intersexions
– Cebile Mlaba dans Intersexions
 GaReDumele-300 Meilleur acteur principal dans une comédie
– Obed Baloyi dans Ga Re Dumele*
– Boikie Pholo dans Ga Re Dumele
– Mpho Osei-Tutu dans Samsokolo
Intersexions-300 Meilleur acteur principal dans une série dramatique
– Antony Coleman dans High Rollers
– Siyabonga Thwala dans Intersexions*
– Mthunzi Ntoyi dans Montana
7deLaan-cast-300 Meilleure soapie
7de Laan*
Binneland
Isibaya
Isidingo
Generations
Rhythm City
Scandal!
The Wild
Villa Rosa
ZANews-300 Meilleur programme comique
Late Night News
Skwizas
ZA news*
Intersexions-300 Meilleure série dramatique
Intersexions*
Room9
Tempy Pushas

Eh bien eh bien, il semblerait que je ne sois pas la seule à penser qu’il faille absolument avoir vu Intersexions !
Bon, je ne vous ai pas tout mis : j’ai laissé une bonne partie des soapies de côté, j’ai pitié. D’ailleurs il est bon de noter que la catégorie du meilleur soapie est la seule qui dépendait du vote du public. En tous cas c’est clairement l’audiovisuel public qui s’en tire la tête haute cette année encore, et il faut le dire, c’est là qu’on trouve les séries de meilleures qualités ET les plus longues, les autres chaînes ayant tendance à commander plutôt des mini-séries ce qui n’aide pas franchement à perdurer dans les mémoires.
A noter que de nombreuses récompenses techniques qui font initialement partie du palmarès n’ont finalement été remises à personnes. C’est plutôt rare mais il faut dire que l’Académie a une histoire assez tumultueuse en matière de nominations, certaines séries étant purement et simplement ignorées (quand elles sont présentées par la production), comme Muvhango cette année, si bien que finalement, pour certains prix, il n’y a pas assez de nominations pour que les juges finissent par élire un vainqueur !

Reste que, pour autant que je puisse en témoigner d’après mes lectures, le palmarès d’hier soir est assez représentatif de ce qu’aiment les spectateurs sud-africains ; là où Intersexions est finalement attendue sur le plan de la qualité, Tempy Pushas a semblé impressionner le public pendant une bonne partie de l’année 2013. A une exception près : aucune trace de Gauteng Maboneng, pourtant série la plus regardée de SABC1… et de tout le pays, en fait, toutes chaînes confondues.

Voilà, considérez-vous éduqués sur l’actualité de la télévision sud-africaine pour aujourd’hui… mais ne vous en faites pas, je mets en ligne dans quelques minutes des résultats bien plus proches de nous. Nan parce que j’ai vu votre tête, allez.

par

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Pin It

Et pour ceux qui manquent cruellement de lecture…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.